* Méditation mindfulness à Lyon – « 2 mois pour 1 vie nouvelle » avec Sam

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

François : Bonjour Sam, alors tu es un élève des cours de yoga que je donne à lyon part dieu et c’est gentil de ta part de venir partager ton témoignage sur le cycle de formation à la pratique de la méditation que tu as terminé le 26 janvier à Lyon; nous étions un bon groupe, vous avez beaucoup partagé, et toi tu faisais partie de tous ces gens-là, tu as découvert la méditation  avec beaucoup de bonheur je dois dire, parce que je suis vraiment content de t’avoir vu évoluer. Je voulais simplement que tu témoignes ici, comment ça s’est passé pour toi ? Pourquoi tu as entrepris d’apprendre la méditation?

Sam : Alors au début j’étais un peu sceptique, par contre j’avais besoin de réfléchir sur moi-même, donc je me suis inscrit. Et en fait, apprendre la méditation avec ce cycle « 2 mois pour une vie nouvelle » c’est une affaire en or pour ma santé.

François : Ah, pour ta santé, physique tu veux dire ?

Sam : Oui, et moralement, parce que pendant ces 2 mois, tu m’as enseigné comment maîtriser mon corps par la respiration grâce aux cours de yoga que je suis avec toi à Lyon, avec les postures de yoga aussi mon corps est devenu plus mobile, l’énergie s’est mise à mieux circuler et je me suis senti tout de suite plus en forme, moins vite fatigué et grâce à ces cours de yoga que je suis à lyon avec toit toutes les semaines, j’ai l’impression d’être en pleine santé comparativement à avant… et j’ai aussi découvert comment maîtriser mon cerveau par la méditation et la relaxation, je me dénoué, délié, et je me suis aperçu 3 semaines après le début du stage, ayant développé l’expérience de la méditation que c’était vraiment du pur bonheur. Et donc, dans le groupe, j’ai vu mon évolution. En plus, on fait partie d’un groupe, donc on a des collègues.Je suis très satisfait parce que ça marche bien.

François : Oui. On voit que t’as plein de choses à partager. Alors, simplement, en un mot,entre le Sam du mois de Novembre et le Sam d’aujourd’hui, ça fait quelle différence ?

Sam : C’est le même Sam, mais avec beaucoup plus d’assurance, de tranquillité, moi qui ai un métier qui est assez stressant, avec des objectifs tous les jours, des rendez-vous, ça m’a permis d’être beaucoup plus calme, de mesurer ma façon de parler, de m’exprimer. Pour moi c’est un vrai bonheur cette expérience de la méditation et franchement si quelqu’un veut se sentir plus heureux dans sa vie, je ne peux que lui conseiller de suivre les cours de yoga à lyon et ensuite de s’intéresser à apprendre la méditation avec toi!

François : Tu es un homme heureux quoi !

Sam : Oui !

François : Bon, ben c’est super. Merci Sam.

Sam : Je t’en prie !

Méditation mindfulness Lyon – Témoignage Audrey (lilou2024)

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

L’année dernière j’ai voulu commencer la méditation, et j’ai vu que mon professeur de yoga à Lyon, François, proposait un cycle de formation pour apprendre à méditer qui s’appelle « 2 mois pour une vie nouvelle ».
Je me suis inscrite et j’ai commencé en novembre 2012.

En fait, j’ai enfin compris grâce à ça l’apport de la méditation au jour le jour et qu’est ce que ça peut apporter, notamment, bien sûr, au niveau du stress et du bien être mais aussi sur tous les plans de la vie quotidienne pour le mieux être, pour vivre à l’instant présent, vraiment être heureux ici et maintenant, et ça, c’est vraiment un apport inouï, c’est vraiment goûter au sel de la vie, être présent pour les moments clés, et finalement se rendre compte de chaque chose qui nous rend heureux, dans les activités, la nature, la nourriture, tout.

C’est prendre conscience de la chance d’être en vie et de la chance de ce qu’on vit au jour le jour.
Parce que comme François le dit, à chaque fois on dit « oui je vais attendre d’être riche pour être heureux, quand j’aurai une maison je serai heureux, quand j’aurai un bon emploi je serai heureux ».

Mais en fait ça ne marche pas comme ça, chaque jour il faut tout faire pour cultiver son bonheur parce qu’on ne sait pas ce que demain nous réserve. Si ça se trouve on achètera la maison dans 10 ans, donc on va attendre 10 ans avant d’être heureux ? Et quand on aura la maison, on trouvera autre chose encore, donc voilà, tout simplement pour dire qu’il y a des choses qui existent, on peut faire, on peut apprendre, il y a des gens qui ont déjà étudié la question, qui sont là pour nous transmettre les savoirs et il faut vraiment en profiter, il faut y aller, être dans l’action pour pouvoir vraiment profiter de la vie, avoir du plaisir à être ici dans ce bas monde.

Voilà, c’était pour vous passer ce message d’espérance et d’amour.

Merci de m’avoir écouté, bye !

La respiration complète: l’arme anti-stress à la portée de tous!

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Bonjour à nouveau mes amis, François, professeur de yoga à Lyon dans le quartier de la Part DIeu. Aujourd’hui, je voudrais répondre à des questions que j’ai souvent, on me demande « y-a-t-il des techniques de yoga ou de relaxation pour faire face au stress? », tout simplement. Quand on parle de stress, ça induit tout ce qui est du domaine des émotions, des contrariétés, des frustrations, ça peut être lié à la fatigue. On peut avoir des baisses de concentration, etc. Effectivement je vais vous donner un moyen simple que le yoga peut vous offrir pour faire face au stress. Donc comment faire ? C’est très simple, vous savez, dans le yoga, on dit que la respiration c’est ce qui permet de faire le lien entre le corps physique et l’âme: Ça veut dire quoi ? Eh bien, déjà, très simplement, vous avez tous remarqué que quand vous êtes sous l’emprise des émotions, la respiration peut devenir anarchique et pas très régulière. Par contre quand vous êtes zen, super tranquille, si vous observez la respiration, vous allez voir qu’elle est vraiment harmonieuse, qu’elle s’écoule de manière fluide. Donc il y a vraiment un lien, de toute évidence, que l’on peut constater, qui est indéniable. Ce qui est intéressant, c’est que cette relation est symétrique. C’est-à- dire que si volontairement, on décide d’agir sur notre respiration et de contrôler notre respiration, la rendre plus harmonieuse, plus douce, eh bien, ça va influer sur l’ambiance interne. Du coup, on va se sentir moins stressé. Soit moins fatigué, soit moins angoissé, moins contrarié, etc. Ce n’es pas pour rien que la respiration correcte ou l’art de bien respirer compte parmi les principes essentiels de la pratique du Hatha Yoga et dans mon centre lyonnais je ne me prive pas d’enseigner ces techniques de yoga que l’on appelle pranayama ou contrôle de l’énergie vitale par le biais de l’appareil respiratoire.

Quel exercice de yoga je vais vous proposer de faire ? Simplement, la prochaine fois que vous avez une contrariété, un stress, mettez vos deux mains ici, ni sur le ventre, ni sur la poitrine, entre les deux, comme ça. Les épaules en état de relaxation, comme ça. Et prenez le temps de bien inspirer, de bien remplir les poumons, de remplir la cage thoracique, poussez sur les mains et ouvrez la cage thoracique. Ça donne ça. Là vous retenez le souffle quelques secondes le temps que l’oxygène passe dans les cellules, et ensuite vous expirez tout en contrôle sur 4-5 secondes. Encore une fois. Exactement de cette manière, à peu près à ce rythme, vous enchaînez les respirations sur 2 à 5 minutes. Le tout, c’est que vous restiez toujours confortable.. l’aisance est également un principe fondamental dans toute pratique de yoga. Il ne faut surtout pas que vous vous disiez par exemple: « ça va me faire du bien, ça va me permettre d’aller au-delà de mon stress, faut vraiment que je me force ». Surtout pas ! Il faut toujours que vous soyez dans une parfaite aisance, sinon les effets peuvent être contraire, ça peut être pervers. Faites très attention, c’est un principe fondamental, parce que si vous ne respectez pas, vous aurez des problèmes. C’est une arme à double tranchant, toutes les techniques que l’on a dans le yoga. C’est vraiment à utiliser avec ce principe, qu’il faut qu’on soit toujours dans une aisance absolue, dans tout ce que l’on fait. Soyez dans l’aisance. Vous allez faire ça entre 2 et 5 minutes, tant que vous êtes dans l’aisance. Si vous êtes dans l’aisance pour 5 minutes, tant mieux, vous ferez 5 minutes. Ici, chaque respiration vous prendra environ 12 secondes, c’est-à- dire que sur une minute vous en ferez 5. Dans une respiration normale, on est plus à 15 par minutes, ici à 5, ça veut dire qu’on va ralentir sa respiration de manière très notable. On va plus s’oxygéner et on vraiment être dans le contrôle du souffle, et grâce à ça, on va pouvoir contrôler le stress, les émotions, les contrariétés, les frustrations, la fatigue, etc. C’est génial, expérimentez ça, c’est un cadeau du Yoga. Si vous démarrez cet exercice, mettez-vous dans un coin où vous êtes à l’aise et pas dérangé, asseyez-vous tranquillement, peut-être le dos un peu contre le mur. Si vous pouvez vous allonger c’est parfait. S’il y a la moindre alerte, vous voyez je suis prudent, si vous sentez ne serait-ce qu’un peu que la tête peut tourner, ou un micro vertige, arrêtez tout de suite. Si vous avez des questions à ce sujet, vous pouvez me les poser en commentaires! J’espère que ça vous a plu, à très bientôt pour une prochaine vidéo de yoga et de méditation.

A très bientôt mes amis, au revoir !

* « OM »: Le son primordial par François enseignant de Yoga à Lyon

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Bonjour mes amis, François, expert de méditation et de yoga à Lyon.

Ecoutez je suis à Lyon et je termine tout juste un cours de yoga, les derniers élèves sont partis, je ne voulais pas terminer la journée sans vous faire une petite vidéo.
Vous entendez peut être derrière moi un son particulier que vous reconnaissez peut être, c’est le son om.

Je voulais vous parler un peu de ça, de ce qu’est le son om. Ce que c’est déjà symboliquement, on dit que le om c’est cette syllabe sacrée qu’on entend souvent au début des mantras, comme par exemple om namah shivaya ou om mani padme hung pour la tradition Tibétaine.
Dans chaque mantra, ça commence par om, et le om en lui-même, on dit qu’il contient tous les matras.  Om, symboliquement, c’est la vibration originelle, on dit la vibration universelle, qui est à la source de toute création, quelle qu’elle soit.
C’est-à-dire qu’on dit que l’univers provient de Om et puis repose également en Om, et si l’univers devait se dissoudre, il se dissoudrait en Om, et en tout état de cause, le Om c’est quelque chose qui est inaffectable, qui ne peut pas être détruit, c’est quelque chose de permanent, autrement dit la conscience cosmique qui ne peut pas être affectée quoi qu’il se passe, même si l’univers explosait, Om serait toujours là.

Et ça symbolise la conscience cosmique, c’est pour ça qu’on répète ce son, qu’on récite ce son, c’est pour favoriser l’union de notre âme individuelle avec l’âme universelle et pour revenir à notre essence, parce que nous même on provient de Om. Autrement dit favoriser l’union, le yoga.

Donc, si on pouvait se trouver dans un endroit parfaitement silencieux où on a l’impression de ne pas entendre le moindre son et si on avait les sens suffisamment développés pour entendre les sons de l’univers, eh bien c’est ce son là que l’on entendrait, le son Om.

Autrement dit, quand vous en avez besoin et si vous n’avez pas de professeur de yoga pour vous enseigner, que vous n’avez pas reçu de cours, vous pouvez très bien réciter le Om pour vous apaiser. Vous allez voir, le fait de le répéter plusieurs fois comme ça, tranquillement, à voix basse, ça vous donnera un sentiment de plénitude et, effectivement, de revenir vers votre essence ou en tout cas être beaucoup plus proche de votre essence… Ceci est une pratique simple mais la profondeur est dans cette simplicité et vous êtes ici dans toue la profondeur du yoga.

C’est un son merveilleux, il est à l’origine de toute création, ce qui veut dire qu’en même temps, c’est un son qui fait qu’on peut rentrer en union avec l’univers tout entier, mais on va déjà commencer par nos semblables, la nature, notre environnement.
C’est le son de l’union, le son sacré entre tous, en tout cas dans la tradition du yoga.

J’espère que ces explications complémentaires étaient suffisantes pour vous. Si vous avez des questions laissez un commentaire, je suis là pour vous répondre.

Si vous avez aimé, cliquez sur J’aime et abonnez-vous si ce n’est pas encore fait.

 

 

* La violence et notre responsabilité – yoga lyon

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Bonjour chers amis, François, expert de méditation et de yoga à Lyon.

Aujourd’hui je me suis résolu à faire une vidéo. Je ne voulais pas réagir à l’actualité, où on s’étend largement sur des faits de violence, actuellement, et je ne voulais pas réagir à ça parce que j’ai tout simplement une incapacité à être autrement qu’honnête et à délivrer mes propos autrement que comme je ressens vraiment les choses, et ma vision est parfois un peu décalée de celle du plus grand nombre et je ne veux pas non plus choquer…

Mais il se trouve que j’ai un ami qui est un être pranique, c’est-à-dire qui se nourrit d’énergie, qui n’absorbe aucune alimentation physique, on appelle parfois ces gens là des êtres de lumière, qui porte beaucoup de sagesse: c’est quelqu’un qui vit dans l’état d’union, dans l’état de yoga en permanence. Il est invariablement reconnu comme porteur d’une grande sagesse capable de discerner les choses telles qu’elles sont.

Il se trouve qu’il a fait une publication sur les réseaux sociaux, et ce qu’il exprimait, en quelques phrases, c’est exactement la manière dont moi je vois les choses aussi, et je me suis dit que si Victor avait fait ça, je pouvais aussi communiquer là-dessus, sinon je ne l’aurais pas fait, pour tout vous dire.

Ce que Victor dit ici, c’est « Je me demande sur Facebook où est l’option qui permet d’afficher sa photo de profil avec, en fond, un drapeau du Liban ? Parce que ma foi, on met un drapeau français parce que la France a été touchée par de la violence ». Lui, il demande l’option avec le drapeau du Liban.
En expliquant que pour lui il n’existe pas de personnes de première classe, de deuxième classe et que malheureusement ce qu’il s’est passé en France, beaucoup le vivent dans d’autres endroits depuis toujours, etc., enfin il développe ça.

C’est exactement ce que j’avais envie de dire aussi. D’un seul coup, parce que la France est touchée, alors on devient sensible à la violence, comme si d’habitude elle n’existait jamais.

C’est assez extraordinaire. Vous avez remarqué, de la même façon qu’au mois de janvier, pendant tout ce mois on devient sympathique avec tout le monde, on a de bonnes pensées pour tout le monde, et le reste du temps on oublie tout ça.
Comme si on devenait bon pendant le mois de janvier et puis une fois le mois de janvier passé, certains d’entre nous restent bons, c’est vrai, bien sûr, mais parfois il y a des comportements complètement décalés comme ça et qui sont justes…
On est un peu comme des robots, on est conditionnés pour réagir, se comporter de telle ou telle manière suivant les circonstances, on se laisse guider un peu comme faisant partie de ce genre de moutons au sein d’un troupeau ou on suit les choses là où on veut nous emmener, on ne cherche pas à réfléchir trop par nous même.

Moi je suis tout à fait d’accord avec Victor. Est-ce qu’on parle par exemple des millions de personnes qui sont exterminées au Congo en ce moment ?… Et là on ne parle pas de dizaines ou de centaines de personnes; on parle de millions de personnes. Est-ce qu’on en parle en permanence comme on parle en permanence de ce qu’il s’est passé en France aujourd’hui ?

Bien sûr, je suis d’accord avec tout le monde pour dire que ce qu’il s’est passé en France c’est dramatique, bien sûr, la question n’est pas là, évidemment, mais ce qui me surprend c’est qu’on fasse si peu cas de toutes les souffrances qui existent ailleurs, en toutes circonstances, à une échelle qui, parfois, est tellement plus importante.
On ne parle pas de… alors là je sais que ça peut faire débat, mais on ne parle pas des milliards d’animaux qui sont abattus de manière industrielle, torturés avant d’être abattus, simplement pour répondre aux prétendus besoins alimentaires humains.
On n’en parle pas, c’est quelque chose d’absolument normal.

On n’est pas forcément conscients non plus de la violence que nous produisons nous même, directement ou indirectement. Quand vous avez des enfants qui sont exploités pour travailler dans des usines pour faire des vêtements ou chaussures que l’on porte parfois sur soi, ce n’est qu’un exemple, on pourrait les démultiplier à l’infini.

Mais bon, voilà, ne serait-ce qu’indirectement, on participe à la violence.
Tout ça pour dire que cette violence est inhérente au samsara. Ce qu’on appelle le samsara, c’est le cycle des existences conditionnées, c’est comme ça. On vit sous l’influence des émotions perturbatrices, et ça nous amène à faire plein d’erreurs de jugement et forcément à avoir des comportements violents.

Alors, de manière plus ou moins flagrante, c’est vrai, mais à bien y réfléchir, nous aussi on participe beaucoup à cette violence.
Dès qu’il se passe quelque chose qui est médiatisé comme ça, on veut se rassurer et se dire que finalement on n’est pas violents, on est pour la paix, alors on va mettre un drapeau bleu-blanc-rouge derrière sa tête sur les réseaux sociaux et puis se faire tout d’un coup l’ambassadeur de la paix, la non violence, alors qu’au quotidien, on peut être vraiment dans beaucoup de comportements non violents, ne serait-ce qu’à la maison lorsqu’on n’écoute pas des gens de sa famille ; lorsqu’on a des propos profondément blessants vis-à-vis de quelqu’un de sa famille ; lorsque brutalement on abandonne quelqu’un de sa famille ou son conjoint sans autres égards. 

Si l’on se prétend être un yogi au sens authentique du terme, notre toute première responsabilité c’est de développer notre discernement pour voir les choses dans leur globalité et sans faire de différence, sans poser des conditions.

Alors, je pense qu’évidemment, soit on fait focus sur ce qu’il se passe en ce moment, sur l’actualité, et on oublie tout le reste, soit à un moment donné ça nous ramène à d’autres responsabilités aussi. Vis-à-vis de la violence, comment on peut mettre en perspective notre propre responsabilité, qu’est ce qu’on peut faire avec tout ça, quelles leçons on peut tirer de tout ça pour avancer positivement avec cette vie et aussi comprendre que la vie est finalement précieuse. Effectivement, on se rend compte qu’il y a des gens dont la vie s’est arrêtée brusquement, comme ça, alors qu’ils ne s’y attendaient pas, et que ça, ça peut nous arriver à tous, et que pendant ce temps là, on fait un drame des petites choses et on n’apprécie pas vraiment toutes les conditions qui sont réunies et qui participent à notre bonheur.

Et on n’a pas trop de gratitude par rapport à ça. C’est peut être l’occasion de se rendre compte qu’il y a beaucoup de choses qui sont réunies pour qu’on soit heureux, d’apprécier pleinement tout ça. D’apprécier aussi les choses que l’on perçoit actuellement comme moins faciles, les challenges à relever, les épreuves à traverser, qui bien souvent nous ont permis de nous améliorer, de devenir un meilleur nous même. Appréciez tout ça, et il faut réfléchir au sens qu’on donne à notre existence humaine.

C’est une bonne occasion qui nous est donnée pour réfléchir à tout ça, prendre notre part de responsabilité et peut être prendre la décision de changer ne serait-ce qu’un comportement, peut être dire que voilà, à partir d’aujourd’hui je prends conscience que la violence ce n’est pas un chemin juste, ça ne fait pas avancer les choses et je vais à mon niveau réduire la part de violence en moi, pour contribuer à la paix dans le monde, dans l’univers tout entier.

Par exemple ce peut être, à partir d’aujourd’hui, je vais m’efforcer de sourire et de dire bonjour à mes voisins, ou alors au lieu de manger de la viande tous les jours, je m’engage à manger de la viande que deux fois par semaine… Ce sont des choses essentielles et tout cela je le répète inlassablement à mes élèves de yoga à Lyon.

Prendre un engagement. Je m’engage à prendre 10 minutes chaque matin avant de me mettre en route et partir tout de suite dans mes occupations quotidiennes sans même prendre le temps de me poser, je m’engage à prendre 5 minutes pour me nourrir de lecture, de sagesse par exemple, et peut être, je prends l’engagement de méditer, ne serait-ce que 2 ou 3 minutes chaque matin avant de me mettre en jour, de m’unir à mon souffle de vie, de m’établir dans mon essence, de m’établir dans cette paix fondamentale… ceci c’est s’engager sur le chemin du yoga… Le yoga ce n’est pas une simple simagrée, juste là pour faire tendance et se raconter des histoires.

Comme ça, on peut effectivement contribuer à améliorer les choses au-delà de ce que l’on peut penser.

Bien sûr je pourrais dire tellement de choses là-dessus. Parfois j’ai un peu du mal à enchainer mes idées parce que j’ai l’impression qu’elles arrivent à une vitesse incroyable par rapport à ce que je peux dire sur le moment comme ça, il y a trop de choses à développer sur ce sujet.
Ce que je voulais dire, c’est ça, c’est prendre notre propre responsabilité par rapport à ces choses qui nous interpellent et prendre conscience que la violence est permanente, et que si on doit être révolté, soyons révoltés en permanence.

Par ailleurs, il n’est pas incompatible d’être à la fois révolté et à la fois de développer une paix et une sagesse en soi. Tous les grands sages avaient une part de révolte, et c’est comme ça qu’ils ont contribué à plus de paix dans le monde, à délivrer un message d’inspiration pour des millions de personnes, c’est aussi parfois à travers la révolte.
On peut voir l’exemple de Gandhi, il n’a pas toujours été tendre avec l’autorité.
On peut voir Mère Teresa qui n’a pas toujours été tendre avec l’autorité non plus, histoire de citer quelques exemples mais il y en a beaucoup.

Sachez aujourd’hui que c’est la 96e vidéo que je fais depuis le mois de juillet et pour la 100e vidéo, je vais vous délivrer un message de paix très court mais qui sera absolument magnifique. C’est déjà dans la boite, c’est déjà prêt, mais je veux attendre pour que ce soit symboliquement la 100e vidéo, elle sera extraordinaire.

Surveillez les prochaines vidéos, ça c’est la 96e et la 100e vidéo sera vraiment extraordinaire.

Ecoutez mes amis, j’espère que cette vidéo vous l’avez trouvé utile, si c’est le cas, cliquez sur J’aime, abonnez vous si ce n’est pas encore fait.

Je vous dis à bientôt, au revoir !

Webinaire exceptionnel le Dimanche 8 mai à 18h00

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

RESERVATION IMMEDIATE ICI !

(places limitées)