Les vidéos au sujet des postures (asanas), des micro-séances et des autres techniques de hatha yoga: pranyamas, kriyas, bandhas.

150ème vidéo : Mon message

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

 PARTAGEZ SVP! 
LIBEREZ-VOUS DU STRESS grâce à la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ?
Accès GRATUIT et IMMEDIAT ici ►►► http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus

150 vidéos gratuites de yoga : Mon message

Bonjour chers amis, François, expert de yoga et méditation.

Je vous parle aujourd’hui ici en direct de l’appartement de l’association pour fêter la 150e vidéo.

Mon engagement envers vous

Vous savez qu’il y a maintenant 7 mois, début juillet, j’ai pris un engagement et j’ai décidé de vous offrir 300 vidéos d’ici fin 2016.

Des vidéos plus ou moins court ou long mais avec un contenu qui puisse vous intéresser.

Tant sur le plan de la philosophie que sur le plan de la méditation que du hatha yoga, c’est-à-dire les pratiques physiques liées au yoga et pour favoriser notre cheminement sur le yoga.

Donc 150 vidéos gratuites de yoga en 7 mois: si je continue à ce rythme j’aurai fini fin août donc je serai en avance de 4 mois, c’est super !  Si on fait une projection sur le terme que je m’étais fixé pour réaliser cet objectif, je suis en avance donc c’est super !

Ce que j’ai remarqué depuis, c’est que dès que je fais des vidéos gratuites de yoga liées aux pratiques physiques, il y a tout de suite un peu plus d’intérêt. Lorsque je fais des vidéos qui sont liées à des pratiques internes, à la philosophie de vie, les vidéos sont moins vues. Bien sûr quand je dis ça, c’est en général, c’est peut être différent pour vous.

Ma motivation

En tout cas ce qui m’anime, c’est de partager avec vous toute ma philosophie de vie, celle que j’ai construite au quotidien.

Je pense qu’à mon niveau, en tout cas, j’ai fait un sacré chemin, d’une manière relative. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre mais ce que j’ai envie de partager avec vous, c’est comment bâtir une vraie philosophie de vie solide. C’est ainsi que pour que vous vous sentiez beaucoup plus heureux sans dépendre des circonstances extérieures.

Que vous puissiez vraiment avoir un ancrage solide, être lié à votre âme, à ce qu’il y a de plus pur en vous et puis qui vous permet d’exprimer spontanément de la joie, du contentement, de l’amour envers son prochain, de la compassion envers ceux qui en ont le plus besoin.

Développez spontanément tout ça.

Alors, oui, je me dis mais quand on a un problème dans la vie on a besoin de cette philosophie. C’est vrai que les pratiques physiques parce que c’est très important d’être en bonne santé physique. Quand on est en bonne santé physique, on a les idées plus claires donc ça facilite énormément les choses. On a besoin de ces pratiques physiques liées au hatha yoga.

L’importance de la philosophie de vie

Mais par contre, ne mésestimez pas le fait de vous intéresser à tout ce que je partage sur la philosophie de vie, les réflexions existentielles. Tout ça, je souhaite vraiment le partager avec vous parce que ça peut vous amener vraiment beaucoup !

Sinon, faire juste des pratiques physiques sans s’intéresser à se construire une vraie philosophie de vie, sans s’intéresser à engager une pratique spirituelle authentique et en particulier une pratique méditative. C’est un peu comme si on préparait une terre extrêmement fertile mais où on ne sème rien ! Ça ne sert pas à grand-chose quoi.

On est en bonne santé physique, oui, et alors ? Une fois qu’on n’aura plus ce corps, qu’est ce qu’on va devenir ?

Enfin bon, je vais peut être un peu loin pour certains d’entre vous, mais tout ça pour vous dire de vous intéresser à l’ensemble des vidéos.

Si vous n’êtes pas encore abonné à la chaîne, vous pouvez le faire comme ça vous êtes mis au courant automatiquement dès qu’une vidéo sort, vous recevrez un mail. C’est à peu près à une fréquence de 20 vidéos gratuites de yoga  par mois.

Pour ceux qui me suivent déjà je vous remercie vraiment d’être là avec moi pour me soutenir.

Pour ceux qui ne le sont pas encore, rejoignez nous ! Et puis je vous dis à bientôt mes amis, au revoir !

Si tu es lyonnais tu peux participer aux cours de yoga à Lyon

prochains articles = 11 Décembre

Yoga royal ou raja yoga – 6ème étape- Dharana

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

 PARTAGEZ SVP! 
LIBEREZ-VOUS DU STRESS grâce à la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ?
Accès GRATUIT et IMMEDIAT ici ►►► http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus

Yoga royal ou raja yoga – 6ème étape- Dharana

Par exemple dans le yoga on parle de la concentration.

C’est la 6e étape du raja yoga. C’est-à-dire que quand on a bien développé cette capacité à avoir une conduite éthique irréprochable, quand on a une discipline personnelle importante, qu’on a fait toutes les pratiques physiques pour mettre le corps en bonne condition de santé, pour pouvoir aborder les pratiques internes.

L’une des premières pratiques spécifiquement interne que l’on fait, parce que quand on fait du hatha yoga, des pratiques physiques, on doit être intériorisé, mais une pratique spécifique parmi les pratiques internes, c’est la concentration. Le développement de la concentration.

L’esprit fixé en un point

On dit qu’on a accompli totalement la faculté de concentration quand on est capable de garder son esprit fixé sur un point à l’exclusion de tout autre chose pendant un certain temps.

Ce temps est défini. A votre avis, quand est-ce qu’on a totalement accompli la faculté de concentration ? A partir de quel temps, quelle durée qu’on peut dire « ça y est, tu es diplômé en concentration, tu as accompli cette faculté de concentration parce que tu es capable de rester l’esprit fixé en un point pendant… » Combien de temps ?

Elève : ça ne se compte pas ?

François : Quelqu’un qui a accompli, maitrisé totalement la faculté de concentration est capable de rester l’esprit fixé en un seul point pour combien de temps ?

Elève : Une heure.

François : Une heure ? Costaud une heure ! Oui, ok, une heure. Quelqu’un a une autre idée ?

Elève : Une durée qu’il ne décide pas ?

François : On a accompli totalement la faculté de concentration. Donc accompli, ça veut dire totalement, hein. On l’a maitrisé cette capacité dès qu’on est capable de rester l’esprit fixé en un seul point pendant, sans interruption, 12 secondes.

Ça vous étonne, non ?

Tout ça parce qu’on ne se rend pas compte à quel point l’esprit bouge sans arrêt.

Même si on pense être focus, focus, focus, en un seul point…

Elève : On ne l’est jamais vraiment.

François : On ne l’est jamais vraiment ! C’est-à-dire que l’esprit peut sauter comme ça et même à un intervalle tellement réduit qu’on a l’impression d’être stable. Mais on ne l’est pas vraiment.

Par contre, quelqu’un qui a accompli totalement la faculté de concentration, lui, il n’y a pas de petits intervalles comme ça, c’est focus. Quand on est capable de faire ça pendant 12 secondes, on peut de toute façon rester très longtemps comme ça, on sait le faire.

Tout ça pour dire « qu’au lieu de faire 25 minutes avec des supports, est-ce que je peux faire sans support ? » Niet

Yoga Lyon- Les 10 règles de pratique du Hatha Yoga en synthèse

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

 PARTAGEZ SVP! 
LIBEREZ-VOUS DU STRESS grâce à la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ?
Accès GRATUIT et IMMEDIAT ici ►►► http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus

Comment profiter du Hatha Yoga?

Bonjour mes amis, François, expert de yoga et méditation.

Une vidéo pour conclure avec cette série que j’ai consacrée aux 10 règles vous permettant de profiter pleinement de vos séances de yoga.

10 règles: est-ce trop?

Alors, comme je vous l’avais dit, j’avais une réflexion sur le fait que trop de règles tuent la règle, et je suis tout à fait d’accord avec ça.
Parce que bon, 10 règles on peut se dire que c’est beaucoup, est-ce qu’on va y penser, est-ce que ça va pas être trop et être contre-productif au final ?

En réalité non, je ne pense pas. Je vais vous expliquer pourquoi.

Tout simplement parce que parmi les personnes qui sont autour de moi, il y a beaucoup de gens qui savent qu’il y a des vidéos et qui ne les regardent pas, donc ils ne risquent pas d’être ennuyés par le trop grand nombre de règles. Et parmi ceux qui regardent les vidéos, ceux dont vous faites partie, il y a encore plusieurs catégories de personnes : il y a ceux qui se gargarisent un peu de tout ce qui est dit parce que c’est plaisant, réjouissant intellectuellement mais au final on n’en fait pas grand-chose.
Et même s’il y a des conseils tout à fait judicieux et qui pourraient être appliqués dans votre cadre personnel, certains d’entre vous n’en faites rien, vous écoutez « c’est génial » et vous n’en faites pas grand-chose.

En réalité vous êtes une minorité prête à appliquer, à vous comporter, tout simplement comme de bons étudiants et à aller chercher toujours ce qui va vous permettre de vous améliorer. Vous êtes peut être 15%, c’est à peu près ces proportions, ça reste peu.

A quelle catégorie appartenez-vous?

Et quand vous êtes dans cette catégorie là, eh bien, à tous les coups, vous allez vous rendre compte qu’il y a déjà un certain nombre de règles que vous appliquez et probablement au moins une moitié des règles que vous appliquez.

Pour vous qui êtes prêt à appliquer les choses, pour qui ce sera du coup utile, vous allez vous rendre compte qu’il y a 4 ou 5 points sur lesquels vous pouvez encore vous améliorer et il y a des choses que vous faites de toute façon.

Parmi les quelques règles qui restent et parmi lesquelles vous pouvez vous améliorer, choisissez peut être celle où vous avez le plus besoin de vous améliorer et portez une attention particulière pendant par exemple un mois sans vous occuper des autres règles.

La méthode

Je pense que c’est la meilleure manière de faire, de se concentrer sur une chose et quand cette chose est devenue une habitude et du coup au lieu qu’il reste 4-5 points sur les choses auxquelles vous devez porter attention, il n’en reste plus que 3 ou 4 et vous procédez un par un.

Et vous vous retrouvez au bout de 4-5 mois à avoir intégré toutes les bonnes habitudes qui vous permettent de profiter cette fois ci, non pas à 50 ou 60% de vos séances de hatha yoga, ce qui est déjà très bien, mais pleinement, à 100%.

En tout cas, en conclusion, je pense que c’est important de bien commencer la séance de yoga, réunir les conditions préalables qui sont d’être à jeun, bonne hygiène corporelle, être à l’heure et de s’efforcer de s’installer dans le silence.
De créer ces conditions qui, somme toute, sont évidentes. Est-ce que ce sont vraiment des règles, que tout d’un coup, vous avez découvert comme ça ? Je pense que je ne trahis pas de secret, ce sont des choses assez évidentes, vous n’avez pas besoin de les mémoriser.

Conclusion

Mais si vous êtes dans une bonne intention dans votre pratique, il y a de fortes chances que vous suiviez déjà les premières règles. Donc bien commencer la séance en réunissant toutes les conditions préalables qui sont nécessaires. Plus des conditions préalables que des règles et bien la terminer parce que si vous pouvez partager tous les bienfaits de la séance eh bien ça vous fait sortir de votre carapace, ça diminue votre égocentrisme, ça vous permet de vous ouvrir vraiment et d’expérimenter à votre niveau ce qu’on appelle le yoga.

Expérimenter à son niveau une union, une union avec ses semblables.

J’espère que ça vous a servi, cette petite synthèse aussi. SI c’est le cas cliquez sur J’aime, abonnez-vous à la chaîne, laissez vos questions en commentaires, je suis là pour vous mes amis, à bientôt, au revoir !

yoga hatha lyon – règle n°10: Dédiez les bienfaits du Yoga!

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

 PARTAGEZ SVP! 
LIBEREZ-VOUS DU STRESS grâce à la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ?
Accès GRATUIT et IMMEDIAT ici ►►► http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus

Prendre conscience

Alors bonjour mes amis, François, expert de yoga et méditation.

Aujourd’hui je voulais terminer cette série de vidéos pour les 10 règles que je vous recommande d’observer ou en tout cas d’apporter de l’attention.

La 10e règle, bien sûr, il n’y a jamais quoi que ce soit d’obligatoire, mais je vous le recommande, à la fin de votre séance de yoga, c’est de prendre un petit moment d’intériorisation et de ressentir comment l’énergie circule, de ressentir le bien être, prendre conscience de tous ces bienfaits accumulés avec cette séance, prendre conscience que vous vous sentez mieux dans votre corps, que vous avez un mental qui se trouve apaisé, que vous vous sentez plus équilibré aussi, prendre conscience, vraiment, de tous ces bienfaits, et à partir de là… peut être faire un souhait, le plus sincère possible, de partager tous ces bienfaits avec l’ensemble de tous les êtres vivants.

Dédier

Simplement pour prendre l’habitude de ne pas garder les choses pour soi, parce que dans l’éducation qu’on reçoit au sens le plus large dans cette vie moderne, souvent on ramène les choses à soi, eh bien là, prendre une habitude à contre courant, où on développe ce sentiment de vouloir partager les choses en comprenant que finalement, tous autant que l’on est, on aspire à la même chose, c’est-à-dire être heureux, expérimenter moins de souffrance, et ma foi, pourquoi toujours tout ramener à soi ?

On peut prendre une habitude, encore une fois un peu à contre courant, mais tout le monde sera d’accord là-dessus que de développer ce sentiment de partage, de fraternité, ça peut être quelque chose de bon, on peut faire ça, mais c’est pas une obligation.

Moi je vous recommande quand même de le faire, de faire une dédicace, ça imprime une bonne tendance, et c’est une habitude qui va se développer, s’ancrer avec le temps et ça va finalement permettre que vos propres qualités puissent se remettre à jour, vos qualités fondamentale de bonté, d’ouverture aux autres, d’ouverture à son environnement, de non-séparation parce qu’on vit tous chacun dans notre petit monde, séparé des uns des autres.

Le sentiment d’union

Ce sentiment d’union, en quelque sorte.

Je vous ai déjà expliqué que le yoga, si on devait le traduire en un mot, littéralement, en français, ce serait l’union. Ça favorise l’union.

Conclure sa séance de yoga comme ça, c’est très bien, je vous le recommande.

Si vous avez des questions à ce sujet, posez-les moi en commentaire et on pourra approfondir un peu ça si vous le souhaitez.

Si vous avez aimé cette vidéo cliquez sur J’aime, abonnez-vous à la chaîne si c’est pas encore fait et je vous dis à bientôt pour de nouvelles vidéos, au revoir mes amis !

Hatha yoga – règle n°9- Décidez!

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

 PARTAGEZ SVP! 
LIBEREZ-VOUS DU STRESS grâce à la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ?
Accès GRATUIT et IMMEDIAT ici ►►► http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus

Prendre une résolution

Bonjour mes amis, François, expert de yoga et de méditation.

Je vous retrouve aujourd’hui pour la 9e règle, bien qu’en réalité avec les 8 règles que vous avez déjà vues, vous avez de quoi profiter pleinement de vos séances de yoga.

Je voulais préciser aussi que quand on arrive en fin de séance, on peut après aller se changer, retourner dans sa vie habituelle et très vite se retrouver dans un état de stress, de tension, repartir dans ses préoccupations et se laisser entrainer par ces espèces de vagues qui font qu’une demi-heure après la séance on est de nouveau stressé.

Alors vous pouvez prendre ce qui s’appelle une résolution. La 9e règle, c’est ça, c’est prendre une résolution.

C’est quoi ? C’est ce qu’on appelle en sanskrit indien un sankalpa. Il s’agit simplement d’entraîner, d’exercer sa pensée à nous obéir, c’est-à-dire cette capacité à prendre une décision, une décision solide, suivie d’actions concrètes, vraiment les choses se réalisent comme on l’a décidé, c’est ni plus ni moins qu’en entraînement de décider, de manière suffisamment forte, simplement parce qu’on est exercé.

Ce qui fait que quand on l’a décidé, on est capable de le mettre en œuvre, c’est ça un sankalpa.

Prenez une ferme résolution de garder peut être encore ce bien-être. Si vous prenez un cours entre midi et deux, si vous repartez à vos occupations habituelles, essayez de prendre une résolution, ne serait-ce que de garder tous ces bienfaits au moins pendant encore une demi-heure, quoi qu’il se passe. D’être tranquille, serein, que le flot de la vie s’écoule librement et que vous puissiez traverser tout ce que vous ayez à vivre quoi qu’il se passe.

Que vous soyez, en quelque sorte, imperturbable. Ce qui n’empêche pas que vous soyez clairement conscient de ce qu’il se passe mais que les circonstances extérieures n’impactent que peu sur votre calme intérieur.

Gardez cela préciseusement

Donc gardez cela précieusement. Si vous prenez un cours en soirée c’est beaucoup plus facile puisque bien souvent vous avez terminé votre journée et vous rentrez chez vous, alors vous pouvez décider de garder tous les bienfaits de la séance jusqu’à la fin de la journée, jusqu’au moment où vous allez rentrer dans le sommeil et c’est encore la meilleure situation.
Ne pas tomber dans des distractions, aller regarder la télé, les informations, passer des coups de fil, faire des sorties.

Calme, tranquille

Après la séance de yoga, rentrer chez soi, calme, tranquille, rester dans un état de recueillement, on a décidé de garder les bienfaits précieusement jusqu’à la fin de la journée, jusqu’au sommeil, et si c’est le cas, si on fait comme ça, la nuit qu’on va passer va être radicalement différente. On va passer une nuit paisible.

Et finalement, on dira que cette séance, au lieu de durer 1h15, 1h30, elle peut durer comme ça des heures ! Et les bienfaits, évidemment, sont proportionnels ! C’est comme si vous faisiez une séance de 10-12-15h.

Prenez une résolution à la fin de votre séance de garder ce bien-être encore quelques temps. Ne serait-ce qu’une durée limitée si c’est dans le cours de la journée.

Mesurez la différence

Et vous verrez quelle différence ça peut faire. Et puis partagez avec nous tous votre expérience, faites un commentaire sous cette vidéo après avoir essayé ça et dites nous ce que ça a fait pour vous !

Je vous donne rendez-vous pour la prochaine vidéo, la 10e règle à observer pour profiter de votre séance de yoga.

A bientôt mes amis, au revoir !

Hatha yoga – règle n°8: la relaxation – yoga Lyon

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

 PARTAGEZ SVP! 
LIBEREZ-VOUS DU STRESS grâce à la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ?
Accès GRATUIT et IMMEDIAT ici ►►► http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus

La porte d’entrée: La relaxation

Bonjour mes amis, François, expert de yoga et méditation.

Je voulais vous exposer aujourd’hui la règle 8 pour faire suite à ce qu’on a déjà vu et vous parler de l’un de ces 5 grands principes du yoga, c’est la relaxation, sans laquelle il n’est pas du tout possible de rentrer dans cette expérience que vous propose de vivre le yoga.

La relaxation on dit que c’est la porte d’entrée du yoga.

La relaxation initiale

Elle doit être là tout le temps mais particulièrement en début de cours pour faire la transition entre la vie extérieure et la séance proprement dite.

La relaxation entre les postures

Entre les postures parce qu’on sollicite certaines parties du corps puis d’autres donc il faut que la circulation sanguine se renormalise pour qu’il n’y ait pas d’appels de sang dans tous les sens et qu’on puisse profiter pleinement de chaque posture, l’une après l’autre, pour tirer tous les bienfaits de chaque posture, c’es nécessaire d’observer un temps de relaxation entre chaque posture.

La relaxation finale

Et, il y a un temps de relaxation spécifiquement à la fin de la séance, c’est souhaitable de consacrer au moins 10 minutes à la fin de la séance, voire un quart d’heure, pour vraiment laisser l’énergie circuler librement, c’est-à-dire on tout un tas de barrages énergétiques qui existent habituellement, là l’énergie peut circuler de manière réellement libre et fluide, mais encore faut-il lui laisser cette possibilité.

Donc ce temps de relaxation il est fait pour ça, on se détend encore plus profondément et on intègre tous les bienfaits de la séance.

Explications

La relaxation c’est aussi quelque chose de très important. Ce que je veux dire c’est que quand on arrive au début la séance il faut arriver à l’heure pour pouvoir faire correctement cette relaxation initiale.
Entre les postures il faut vraiment entrer dans la relaxation, se détendre complètement, détendre le corps et le mental, pour vraiment laisser la circulation sanguine se faire normalement.

Il ne s’agit pas d’être distrait et de se dire qu’en attendant l’autre posture on va pouvoir penser à autre chose ou discuter avec quelqu’un. Pas du tout.

Et la relaxation finale c’est très important aussi, alors là pour certaines personnes, je connais certaines personnes qui font leur séance, qui zappent la relaxation finale, qui vont vite se changer et qui partent à leurs occupations quotidiennes, c’est vraiment dommage, on perd beaucoup des bénéfices que la séance est censée nous apporter, il faut vraiment respecter ce temps aussi.

En conclusion

Bien entendu, quand on parle de relaxation, cette relaxation est facilement induite aussi avec toutes ces notions qu’on a vues dans ces autres règles, c’est-à-dire le silence, l’acceptation, l’aisance, l’union, l’intériorisation, tout ça, ça marche ensemble en fin de compte.

Retenez le, c’est aussi un maître mot la relaxation, c’est très important, respectez tous les temps qui sont réservés spécifiquement pour ça.

Tenez compte de ça, c’est important.

Je vous retrouve très vite pour la prochaine vidéo, la 9e règle.
A très vite mes amis, au revoir !

Hatha yoga Lyon- règle n°7: trouver l’aisance dans la pratique – Francois yogesh Lyon

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

 PARTAGEZ SVP! 
LIBEREZ-VOUS DU STRESS grâce à la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ?
Accès GRATUIT et IMMEDIAT ici ►►► http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus

L’aisance

Bonjour mes amis, François, expert de yoga et méditation.

Je vous retrouve aujourd’hui pour la 7e règle, hier on a parlé de la 6e règle, c’était l’union.

Pour faire ça, eh bien il y a quelque chose d’important qu’il faut réunir aussi, c’est l’aisance.

Placer l’esprit

L’aisance, ça passe en priorité par le fait de placer son esprit, parce que ce que l’esprit accepte, le corps va pouvoir l’accepter, et à ce moment là on va pouvoir trouver l’aisance dans une situation que peut être, de prime abord, où on ne sent pas dans l’aisance.

Et faire l’expérience justement, qu’il est possible de transformer les situations et que d’une situation qui pourrait être perçue comme difficile, si on place son esprit, on peut s’installer dans une aisance, qui, à notre grande surprise parfois, on se dit « c’est fou j’ai un pouvoir, il suffit que je place mon esprit » et l’expérience est différente, je me sens bien.

J’explique tout ça parce que parfois on est un peu tendu, on est en posture, on souffre, on se dit je ne suis pas dans l’aisance, on relâche la posture et finalement on n’est pas du tout actif dans ce qu’on fait, on n’a pas pris le soin, avant toute chose, de placer son esprit.

Donc dans l’aisance, mais ayant au préalablement placé son esprit, c’est-à-dire que si on est pas dans l’aisance mais qu’on n’a pas placé son esprit, eh bien plaçons déjà notre esprit pour nous détendre mentalement et puis faire l’expérience, qu’effectivement, en étant calme mentalement, le corps peut se relâcher vraiment de lui-même.

Seulement observer…

C’est-à-dire qu’il n’y a rien à faire. On place son mental, et après à la limite on regarde ce qu’il se passe. Et à notre grande surprise, on observe et on peut voir que le corps se relâche absolument tout seul sans qu’on ait fait quoi que ce soit.

L’aisance ça veut dire placer notre esprit. C’est aussi dans certaines choses qu’il faut vérifier, par exemple au niveau de mon visage, est-ce que je suis détendu ? Parce que je suis comme ça, ça ne favorise pas l’aisance.

Pour favoriser l’aisance, pour favoriser le placement du mental, il faut aussi bien détendre son esprit, c’est-à-dire avoir le front bien lisse et détendu, peut être laisser un petit espace entre les mâchoires, les relâcher, les détendre, et un sourire qui peut venir éclairer naturellement le visage.

Respirer calmement

Et puis aussi faire en sorte de régler sa respiration pour qu’elle soit continuelle, régulière, harmonieuse, quand on est attentif à sa respiration, là aussi ça favorise la tranquillité, le placement de l’esprit. Je vous donne un certain nombre d’éléments, et essayez d’y penser. Le visage lisse et détendu, les mâchoires desserrées, une respiration calme et régulière, je place mon esprit, je m’installe dans l’aisance.

Essayez de retenir cette petite phrase.

Voilà pour la 7e règle, je vous retrouve demain pour la 8e règle, à bientôt mes amis, au revoir !

 

 

Yoga Lyon- règle n°6: « l’ Union » – en direct du cours de Hatha !

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

 PARTAGEZ SVP! 
LIBEREZ-VOUS DU STRESS grâce à la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ?
Accès GRATUIT et IMMEDIAT ici ►►► http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus

L’union

Alors en même temps que cette séance, je vais faire la 6e règle, je ne sais pas si vous avez vu les vidéos que je fais en ce moment sur YouTube…

Je vous parle des différentes règles qui peuvent vous aider à profiter un peu mieux des séances de hatha yoga qu’on fait chaque semaine.

J’ai déjà énoncé 5 règles, qui a déjà vu ça ? Quatre ? Eh bien il y en a déjà cinq. Là je vais faire la sixième.

Immobile et tranquille

Alors ce qui est important pendant la séance, vous savez que le corps de la séance comprend pas mal de postures, c’est-à-dire des postures que l’on prend où l’on reste immobile et on est en intériorisation.

Quand on dit qu’on est en intériorisation, ça veut dire qu’on est en union.
Vous voyez, quand on fait des petites séances méditatives, je vous dit « à l’aise, détendu, l’esprit ouvert, mais bien là ». Et je vous demande de vous unir au souffle.

Pendant les postures c’est la même chose. On est immobile, tranquille. Comme une statue qui respire.

Le maitre mot, c’est ça, si vous devez retenir un mot pour ça, c’est l’union.

Quand on est en union on est à l’aise, quand on va se marier, c’est le plus beau jour de notre vie, on a notre chéri(e) à côté, on est détendu, à l’aise, dans la plénitude, on vit un beau jour, enfin la plupart du temps. On est en union. Là c’est pareil, on est dans la posture, on est tranquille, on est bien.

Sachant que pour que ce soit vraiment une posture, que ça se distingue des activités physiques normales, une posture comprend plusieurs choses : rester immobile, mais vraiment immobile. C’est-à-dire que l’esprit n’est pas agité mais le corps non plus, les deux doivent être tranquilles.
Donc pour que le mental soit tranquille, on crée une condition favorable en maintenant le corps immobile, autant que faire se peut, parce que c’est vrai que des postures sont difficiles et qui demandent un effort musculaire, on peut trembler un peu, on fait de son mieux.

Mais il y a aussi des postures où on n’a pas vraiment d’effort musculaire à faire, dans ce cas là on maintient l’immobilité, on est détendu.

Le Hatha yoga n’est pas de la gymnastique

Il y a plusieurs choses pour que ce soit vraiment une posture de yoga, on est immobile, on doit rester dans la position assez longtemps aussi.

C’est-à-dire, si je prends la chandelle, que je reste 15-30 secondes comme ça. Moi ça m’est arrivé de voir des yogis en Inde qui sont très focus sur le fait de leur pratique corporelle.
Eux ils vont prendre la chandelle pendant 30s et ils vont faire des mouvements, des ciseaux dans un sens, dans l’autre, ils sont toujours en train de bouger, c’est pas des postures, ils font de la gymnastique !

Une posture, on ne bouge pas.

Si on veut faire des ciseaux on va le faire un peu après, après avoir tenu une immobilité, les jambes verticales, immobiles, pendant 2 minutes.

Ensuite on va ouvrir les jambes et on va rester à nouveau deux minutes comme ça.

Immobile, longtemps et sans effort. A l’aise.

Telles sont les 4 caractéristiques d’une posture…

Alors, je suis rentré un peu dans les détails, mais le maitre mot, encore une fois, c’est l’union, pendant les postures. En union, le corps et l’esprit ensemble, c’est-à-dire qu’on n’est pas en train de faire les soldes qu’on va faire demain ou de penser à tout ce qui s’est passé pendant la journée, nos tracasseries du quotidien.
Pendant ce temps on est là, on appuie sur le bouton Pause, on n’est nulle part ailleurs, le corps et l’esprit ensembles, en ? répétez après moi ? En union, voilà.

Voilà, c’était la 6e règle, vous pourrez la voir sur YouTube, cette vidéo que je viens de faire avec vous.

Alors j’ai dit que j’en ferai 10, je ne sais pas encore de quoi je vais parler sur la suite, mais jusqu’à maintenant, c’est vraiment des conseils judicieux. Alors regardez ça, ça vous aide vraiment.

Je ferai une petite synthèse une fois que tout sera fait pour vous aider à ne pas trop vous éparpiller non plus. Comme disait Emilie, au bout d’un moment, trop de règles tuent la règle.
Donc je vous ferai une vidéo de synthèse pour centrer votre attention et ne pas vous éparpiller non plus.  

 

 

 

Hatha yoga – règle n°5- l’acceptation

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

 PARTAGEZ SVP! 
LIBEREZ-VOUS DU STRESS grâce à la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ?
Accès GRATUIT et IMMEDIAT ici ►►► http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus

L’acceptation

Bonjour les amis, François, expert de yoga et de méditation.

Je vais vous parler aujourd’hui de la 5e règle pour optimiser vos séances de hatha yoga, celles que vous pouvez faire au centre de yoga à Lyon ou éventuellement chez vous.

Alors cette 5e règle c’est tout simplement l’acceptation.

L’acceptation ça veut dire l’acceptation des choses, des expériences telles qu’elles se présentent, à travers votre pratique, que ce soit la salutation au soleil, les postures, les différentes choses qui composent une séance.

Mais aussi l’acceptation de vous-même ! C’est-à-dire parfois on porte une évaluation sur ce qu’on peut ou ne peut pas faire et parfois même aussi on peut avoir tendance à se gonfler d’orgueil quand on arrive à faire la moindre chose.

Une simplicité libre de toute évaluation

Acceptez les choses telles qu’elles se présentent avec beaucoup de simplicité sans porter une évaluation, qu’elle soit positive ou négative surtout.

Je vais prendre un exemple que je rencontre de temps en temps, c’est au sujet des salutations au soleil. On arrive pas toujours à faire les mouvements très bien et quand on a vraiment de la difficulté au début à faire les mouvements correctement, il est vrai qu’on peut avoir tendance à se dire, si ça allait plus doucement ça irait mieux. C’est vrai, bien entendu, mais en même temps si je ne vous pousse pas un peu vous allez progresser beaucoup moins vite. Par expérience, je le sais, donc c’est un peu volontairement que je vous pousse un peu.

En tout état de cause, de toutes façons, ne portez pas une évaluation de vous-même par rapport à comment ça devrait être, c’est-à-dire à l’image de comment ça devrait être, peut être que vous avez vu des gens exécuter ça de manière parfaite, vous vous dites que vous devriez faire pareil, et non, c’est un travail que vous faites par rapport à vous-même.

Vous n’êtes ni en compétition avec les autres, ni avec l’image que vous avez des choses, vous êtes ni en compétition avec vous-même. Vous acceptez les choses telles qu’elles sont, avec beaucoup de tendresse. C’est comme ça, peu importe.

Pour développer cette humeur égale, cette équanimité face à toute chose.

La pratique correcte du Hatha Yoga

Là vous êtes dans le yoga. Peu importe si les mouvements sont imparfaits, si tout ce que l’on peut voir de l’extérieur semble imparfait, si vous êtes dans cette attitude, alors vous êtes vraiment dans une pratique correcte de hatha yoga, le yoga traditionnel indien.

Si au contraire vous faisiez les postures d’une manière parfaite et qu’en même temps vous pensez, je ne sais pas, aux soldes ou à ce que vous allez faire après ou ce que vous avez fait avant, et que pour autant, extérieurement vous réalisez parfaitement les mouvements, eh bien vous n’êtes pas du tout dans une pratique du yoga.

Ne vous méprenez pas, la pratique du yoga c’est quelque chose d’intérieur et ça passe par l’acceptation des situations telles qu’elles se présentent avec beaucoup de tranquillité d’esprit, on est tranquille mentalement, relax ; et l’acceptation de soi-même.

C’est valable pour la salutation au soleil mais aussi pour tout ce qui compose la séance. Vous allez peut être réussir plus facilement certaines postures, ou en tout cas extérieurement, votre corps va vous permettre de les faire assez facilement et d’autres où votre corps ne vous permettra pas autant de facilités… Je reviens je suis tout de suite à vous…

Prenez exemple sur les animaux…

Et voilà celui que vous entendez de temps en temps… Je vous présente mon chat… Lui il n’a pas de problème de flexibilité, il ne se pose pas la question de ce qui s’est passé avant et de ce qu’il va se passer après, croyez-moi, il vit dans l’instant ! C’est ça que j’aime beaucoup chez les animaux, c’est leur spontanéité, leur simplicité, leur authenticité autrement dit.
Il parait que quand ils mordent, c’est vraiment ils vous aiment bien, ils se sentent bien avec vous ! Alors là je crois qu’il m’aime bien ! Je vais le relâcher un peu.

Donc, bon, petite parenthèse un peu inhabituelle. En tout cas, acceptez les situations, quelles qu’elles soient, à part égale, qu’elles soient agréables ou désagréables, avec beaucoup d’équanimité.

Acceptez-vous vous-même aussi, il n’y a pas à entrer en compétition avec quoi que ce soit, y compris avec soi-même, et je dis bien d’ailleurs, parlons un peu des postures ; il faut à la fois ne pas se bloquer mentalement, se dire qu’on ne va pas y arriver, donc il faut se détendre mentalement, se laisser la possibilité d’expérimenter de faire ce qu’on va pouvoir faire et expérimenter certaines choses, simplement parce qu’on est détendu.

Et sans dépasser, bien sûr, le seuil de la douleur agréable, si on dépasse ce seuil, on rentre en compétition.

La douleur agréable c’est un terme que vous pouvez retenir comme ça, ça peut être un moyen de savoir, ayant placé son esprit, au-delà de quoi il ne faut pas aller.

Sans dépasser le seuil de la douleur agréable

Donc retenez : acceptation, s’accepter soi même aussi, et ne pas dépasser le seuil de la douleur agréable en ayant au préalable placé son esprit.

J’espère que ça va vous aider un peu cette règle 5, je vous retrouve dans la prochaine vidéo pour la 6e règle.

A bientôt mes amis, au revoir !