Les vidéos présentant des pranayamas (techniques de contrôle de l’énergie vitale) et des kriyas (techniques spécifiques de purification du corps).

Un pranayama simple et plein de bienfaits

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Pranayama pour tous

Eh bien bonjour mes amis, François, expert de yoga, méditation et autres techniques de bien être.

Je voulais aujourd’hui revenir sur une pratique physique et en particulier une pratique respiratoire, le pranayama, c’est littéralement le contrôle de l’énergie vitale, ça se fait par le biais de l’appareil respiratoire, et ça se limite pas seulement à un simple exercice de respiration, ça agit vraiment sur l’énergie, notre énergie, la manière dont elle circule et sa qualité.

Quand on aborde cette technique de pranayama, c’est toujours assez délicat parce qu’il y a toujours des choses à observer et si ce n’est pas fait correctement, ça peut s’avérer être improductif, ça c’est un moindre mal, mais parfois aussi ça peut être dangereux, c’est aussi pour ça que ces enseignements je les donne en privé et en face à face, c’est pour ça aussi que même dans les cours de hatha yoga, les cours de yoga collectifs que l’on conduit dans notre centre, on fait des choses assez simples et malgré tout je suis quand même là pour voir quand il y a des corrections importantes à faire.

Une règle essentielle: l’aisance

Ici je vais vous donner quelque chose qui peut être véritablement sans danger, qui peut être très profitable, à condition de suivre une règle essentielle, que vous vous trouviez toujours dans une aisance absolue. Vraiment ressentir absolument aucun confort. Et tant que vous respectez cette règle, la pratique que je vais vous montrer ici restera sans danger.

Donc, maintenant que je vous l’ai dit, vous avez juste à faire attention à ça, vraiment une discipline absolue là-dessus, respecter une discipline d’aisance totale. Sinon il faut stopper l’exercice immédiatement. Je crois que j’ai été clair et je vais pouvoir vous présenter cette technique.

Donc c’est une technique respiratoire, vous avez que quand on respire on a un temps d’inspiration, un temps d’expiration.
C’est-à-dire que ce temps d’inspiration et ce temps d’expiration, c’est-à-dire emplir les poumons d’air et ensuite les vider de l’air qu’ils contiennent, ça constitue ce qu’on appelle un cycle respiratoire, avec deux phases, inspiration et expiration.

Respirer en 4 temps

Dans ce qu’on va voir aujourd’hui, on va avoir en fait 4 phases, c’est-à-dire qu’entre le moment où on va inspirer, prendre l’air et le moment où on va expirer, on va observer un temps pendant lequel on va retenir le souffle les poumons remplis.
On va aussi avoir un temps où lorsqu’on aura vidé les poumons, on va observer un temps où on va retenir comme ça sa respiration les poumons vides.

En réalité les poumons ne sont jamais totalement vides, c’est ce qui s’appelle l’air résiduel, quand bien même on expirerait, on aurait l’impression d’expirer totalement, mais il y a toujours une quantité d’air qui reste dans les poumons, c’est ce qu’on appelle l’air résiduel, mais quand on a cette impression en tout cas d’avoir vidé tout ce qu’on pouvait vider, on retiendra aussi le souffle.

Je récapitule, on aura 4 phases : inspiration quand on prend l’air, je retiens, j’expire et je retiens.
Soit 4 temps.

La colonne vertébrale alignée

Donc la position correcte avant de faire ça, avant que j’aille en avant dans les explications, vous le savez peut être si vous pratiquez un peu le yoga ou la méditation, c’est d’avoir la colonne vertébrale bien droite, mais sans tension.

Parce que quand elle est bien alignée à partir du sacrum et jusqu’à la base du crâne, eh bien ça favorise vraiment la circulation de l’énergie.

Et comme par l’intermédiaire de la respiration on va agir sur la circulation de l’énergie, eh bien autant créer des conditions favorables, ça sera bien mieux.

Pour autant, même si la colonne vertébrale est bien droite, parfois je dis la colonne vertébrale bien tendue, le reste est tout détendu, relax, les épaules en particulier, on est relax, à l’aise, simplement.

Donc autrement dit on réparti bien son poids du corps autour du centre de gravité qui est plutôt situé dans le bas ventre, et on peut prendre son temps pour trouver son centre, son équilibre et sentir que tout est bien centré, on est à l’aise.

On peut le faire soit assis sur une chaise avec les pieds à plat sur le sol, le corps bien symétrique, pas les jambes croisées, en étant sur la pointe des pieds ou quelque chose comme ça, en étant bien stable, on peut le faire dans une posture au sol, si vous êtes habitué à pratiquer le yoga, une posture bien stable, les jambes repliées, les genoux au sol.

Il faut avoir la colonne vertébrale bien droite, c’est très important. Et donc ça comprend aussi la colonne cervicale, on recule un peu le menton, on tend la nuque, ce qui permet d’aligner la colonne cervicale avec la vertébrale et d’avoir un axe vertical bien droit, comme ça.

Le rythme

Très bien. Alors je vous avais dit qu’on allait rajouter aux 2 temps respiratoires habituels qu’on allait rajouter des rétentions de souffle, poumons pleins et vides.
Après, comment ça se fait au niveau du rythme, du temps que l’on va accorder à chacune de ces 4 phases.

Parce que dans le yoga, peut être que certains d’entre vous… moi je ne le pratique pas trop en collectif mais plutôt en cours individuel ou quand je forme les profs, on parle souvent du rapport 1/4/2 quand on travaille sur 3 phases, c’est-à-dire que j’inspire, je retiens le souffle et j’expire.
On répand largement cet enseignement de répartir le souffle selon un rapport 1/4/2. 1 pour inspirer, j’inspire d’un coup, rapidement, ensuite 4, je retiens le souffle un temps égal à 4 fois le temps que j’ai mis pour inspirer et ensuite je contrôle mon souffle et sur une durée égale à 2 fois le temps que j’ai mis pour inspirer. 1 pour inspirer, 4 pour la rétention de souffle et 2 pour expirer.

Ici ce sera plus simple puisqu’on a 4 phases, sur les 4 phases on va respecter la même durée.

Donc on pourrait simplement dire que l’on va compter, par exemple 1, 2, 3, 4, 5.
Mais ici ce que je vais vous proposer, c’est d’utiliser le son universel Om, symboliquement c’est déjà très important parce que c’est la vibration primordiale, qui est à la source de toute création et qui nous permet de nous unir à l’univers tout entier. Symboliquement c’est fort et ça symbolise la concentration aussi, beaucoup plus facilement que de compter.

Compter en OM

Donc on peut faire 2×2 OM, c’est assez facile comme ça, parce que s’il fallait compter OM 1, 2, 3 et 4, la répétition des chiffres pourrait nous ennuyer.

Moi je vous proposer de le faire intérieurement, de réciter om om, om om, vous voyez ? om om, om om. Ça fait 4 om.
A l’inspiration vous faites om om, om om, je retiens, om om, om om, et j’expire, om om, om om, je retiens, om om, om om.

Je l’ai rendu audible pour que vous puissiez voir concrètement, sinon tout ça vous le faites intérieurement, c’est-à-dire que rien ne sort de votre bouche, on n’entend pas de son, c’est tout intérieur.

Donc vous récitez 4 OM sur chaque temps.

Au niveau de la concentration, quand on avance un peu dans cette pratique, pour les gens qui sont un peu avancés dans cette pratique, on peut ajouter de la concentration particulière sur des zones particulières avec des contractions particulières pour favoriser l’accumulation du prana, de l’énergie donc, de l’énergie vitale.

Ici on va le faire simple pour l’instant, ne vous préoccupez pas de tout ça.

Sadhu

Au niveau de la concentration, je vais vous demander simplement de retenir le principe suivant.

Alors j’ai trouvé un moyen memotechnique qui est assez sympa, à partir du mot sadhu, vous savez ce sont les yogis itinérants qui vivent dénués de tout et qui vont de place en place comme ça, en Inde hein, on n’en voit pas en France évidemment, sinon ils se retrouveraient vite dans un hôpital psychiatrique, mais en Inde on voit ça couramment.
Donc les sadhus, S A D H U.

La concentration c’est quoi ? Pendant cet exercice, pour vous, ça va être simplement d’être détendu :
S comme Sourire, parce que quand on est détendu, on sourit naturellement.
A comme A l’aise.
D comme Détendu.

Tout ça, ça va ensemble. Ça vous permet de vraiment vous sentir en harmonie avec vous-même…
H comme Harmonie.
U comme Union.
Sadhu. Sourire, A l’aise, Détendu, en Harmonie, en Union, ok ?

Si vous vous rappelez de ça, que vous vérifiez que vous êtes bien dans cet état, c’est largement suffisant pour l’instant, ok ?

Donc vous faites cet exercice comme ça, dans la détente, tranquille.

Si à un moment donné vous sentez que ce n’est plus possible, à ce moment là, bon, on perd quand même de l’efficacité dans l’exercice, il vaut mieux arrêter et refaire une session plus tard.

Le point important c’est que ne faites pas ça après manger, ça sera difficile de pouvoir mobiliser tout votre appareil respiratoire, que ce soit au niveau de l’abdomen, mais aussi des côtes, ça a une incidence directe quand vous avez l’estomac plein, l’appareil digestif qui fonctionne, vous avez du mal à mobiliser tout l’appareil respiratoire de la même façon en tout cas.

Donc faites ça plutôt avant de manger, l’estomac pratiquement vide, vous serez beaucoup plus à l’aise, plus efficace, ok ?

Donc si vous perdez la concentration, encore une fois, il faut arrêter l’exercice et reprendre en plusieurs séquences. Vous pouvez tout à fait faire ça 1mn30, 2mn, 3 fois par jour.
Et si c’est facile pour vous de faire ça 5mn d’un seul coup, c’est très bien.

Soyez raisonnable, ne rentrez pas en compétition, soyez tout à fait à l’aise.

Rappelez vous, SADHU : Sourire, A l’aise, Détendu, Harmonie, Union. Et là, tout se passera bien.

Donc ce pranayama s’appelle un pranayama carré, il est intéressant parce qu’il permet de vraiment répartir l’énergie de manière harmonieuse dans tous nos corps et en particulier le corps physique, le corps d’énergie.

En conclusion

Vous allez voir, en pratiquant quelques minutes, 3 à 5 minutes, tout de suite vous sentez que tout est en équilibre, vous vous sentez vraiment autrement.

Alors si vous êtes habitués à faire des séances de yoga chez vous, c’est bien de placer cet exercice après les séances de yoga parce que quand on a travaillé sur son corps physique, non seulement on a étiré les muscles, mais aussi sur le plan énergétique, eh bien, c’est comme si on a levé les barrières énergétiques qui existent, lorsqu’il y a des déchets énergétiques qui s’agglutinent, ça s’est trouvé drainé et donc l’énergie peut circuler plus facilement.

C’est un moment très favorable pour faire ce genre d’exercice, de pranayama.

Ecoutez, voilà pour aujourd’hui ! Si vous avez besoin de précisions je suis là pour vous.

Si vous avez aimé cette vidéo, je vous invite à cliquer sur J’aime et à vous abonner à la chaîne si ce n’est pas encore fait bien sûr.

A bientôt pour une prochaine vidéo mes amis, au revoir !

Yoga Pranayama avec Rasananda (3/3) – Sri aurobindo ashram Pondichéry ♡

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Pranayama et méditation

Yogi Rasananda poursuit explique comment s’établir dans un simple moment de tranquillité concentré sur la lumière au niveau d’un point situé entre les sourcils (le troisième oeil).

Préambule important

Rasananda préconise ensuite de chanter OM plusieurs fois, puis de pratiquer le palming.
ATTENTION, les durées prescrites par rasananda s’adressent à des pratiquants très expérimentés, ce n’est pas du tout adapté aux débutants!
PRENEZ IMPERATIVEMENT CONSEIL auprès d’un professeur de yoga suffisamment expérimenté avant d’envisager de vous lancer dans une quelconque pratique!

La pratique – description

Après le pranayama pour la méditation, c’est dans un environnement où on ne va pas être dérangé par exemple au niveau du bruit, une atmosphère agréable, on peut même purifier l’endroit, mettre une petite bougie, quelque chose d’agréable.

Voilà. Et vous pouvez par exemple rester simplement là, tranquille, vous concentrer sur le 3e œil.

Et vous sentez doucement, doucement, petit à petit que la lumière vient dans le 3e œil.

Et puis la longueur de la méditation, ça dépend de vous, peu importe, c’est selon vos capacités, mais l’important c’est de méditer ne serait-ce qu’un peu.

Mais faites bien attention, votre colonne vertébrale doit être bien droite, c’est pour favoriser la circulation correcte de l’énergie.

Les bienfaits sur l’énergie – Les chakras

C’est dans ces conditions que l’on va pouvoir faire circuler l’énergie à travers les chakras et lever tous les barrages énergétiques qui pourraient exister au niveau des chakras.

Alors il y a les 7 chakras que l’on connait le plus souvent mais il y a encore d’autres chakras encore plus hauts.

Et bien au dessus il y a d’autres chakras. D’ailleurs quand les chakras sont bien ouverts et qu’on a un peu de sensibilité, on peut sentir l’énergie bien au dessus du crâne.

Voilà pour la méditation et les chakras.

Pour aller plus loin…

Recevez GRATUITEMENT la méthode de méditation
« ICI et MAINTENANT » – Accès IMMEDIAT ici:
http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
===============
A TOUT MOMENT:
===============
1. Réserver une séance d’essai GRATUITE de hatha yoga à lyon :

2. Réserver dès maintenant sa pré-inscription à la prochaine web-conférence GRATUITE sur les clés du Bonheur :

3. A venir : Coaching PREMIUM sur UN AN pour s’épanouir sur tous les plans de son être (physique, énergétique, mental, émotionnel et spirituel)… Le programme s’articule autour de techniques avancées du Yoga, des techniques de thérapies brèves et des protocoles les plus innovants sur l’épanouissement personnel… Groupe de 15 personnes maximum.
Pour plus de renseignements écrire à : contactyogalyon@gmail.com
================
LES FORMATIONS :
================
1. Formation de professeurs de Yoga – Sélection de 15 personnes maximum pour favoriser la proximité avec l’enseignant dans l’esprit de la tradition – Prendre contact par email à contactyogalyon@gmail.com
2. 2 mois pour 1 vie nouvelle (formation à la pratique méditative)
Inscrivez-vous ici à la web-conférence GRATUITE (qui inclut une présentation du cycle de formation) : http://yoga-meditation.tv/groupe-meditation-lyon-formation-en-ligne/

================
LES STAGES
================
1. Séjours spirituels en Inde programmés chaque année soit à Pondichéry soit à Varanasi avec à la fois beaucoup de Yoga et beaucoup de liberté !

2. Stage de yoga/détox ou yoga/randonnée programmés 2 ou 3 fois par an ; voir programmation en cours ici : http://yoga-meditation.tv

=======================
☛ ★ Comment me suivre :
=======================

1. Retrouvez-moi sur mon site Web ici : http://yoga-meditation.tv
2. Abonnez-vous à la chaîne Youtube ici : http://www.youtube.com/channel/UCOF-n1WQeYCsDDO_je-VZ8g?sub_confirmation=1
3. Likez ma page Facebook ici : https://www.facebook.com/yogalyon/
profil personnel: https://www.facebook.com/fyogesh
==========
Autres sites
==========

http://yoga-lyon.fr

http://thefrenchyogi.in

http://yogafrancois.com

Yoga Pranayama avec Rasananda (2/3) – Sri aurobindo ashram Pondichéry ♡

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Yoga et pranayama (suite)

Avertissement

Pour faire suite à cet enseignement sur le yoga et le pranayama en compagnie de François Yogesh, Sivananda yoga acharya à Lyon et Yogi Rasananda de l’ashram Sri Aurobindo à Pondichéry en Inde.

Avertissement: ne vois contentez pas des démonstrations et explications de cette vidéo; rapprochez impérativement d’un professeur de yoga très expérimenté pour valider toute pratique personnelle de pranayama avant même de l’entreprendre. En effet, la pratique du pranayama peut vous amener des bienfaits absolument inestimables mais mal réalisée, la pratique peut s’avérer dangereuse dans certains cas.

La respiration alternée

Donc pour poursuivre, après vous avez anuloma viloma.

La colonne vertébrale bien droite, vous êtes confortables…

Fermez pour commencer la narine droite avec le pouce droit, inspirez par la narine gauche, et changez de côté, expirez narine droite, doucement.

De nouveau, on inspire par la narine droite et vous expirez par la narine gauche.

Ça c’est un cycle.

Vous prenez l’inspiration par la narine gauche, vous retenez le souffle poumons remplis au 3/4 pendant 5-10 secondes puis vous libérez le souffle par la narine droite.
Ensuite de nouveau vous inspirez par la narine droite, à nouveau vous retenez 5-10 secondes et vous expirez narine gauche. C’est anuloma viloma.

Brahmari et le son Om

Maintenant, brahmari

Brahmari est très intéressant pour tout ce qui touche à la sphère cérébrale, tout ce qui pourrait être prévention vis-à-vis de Parkinson, pour la mémoire, etc.

Vous placez les index sur le front, ensuite les autres doigts sur les yeux et ensuite les pouces bouchent un peu les oreilles.

Ensuite vous pouvez chanter om.

Quand on fait le om ça vient du ventre.

On peut pratiquer de 7 à 21 fois.

Après on se place en posture, posture de méditation.

Et ensuite réciter om de 7 à 21 fois.

Ensuite vous pouvez lever les bras, bien haut, frottez les mains pour provoquer un peu de chaleur sur les mains.

Et vous mettez les paumes devant les yeux, les mains jointes…

Voilà le pranayama.

 

 

 

Yoga Pranayama avec Rasananda (1/3) – Sri aurobindo ashram Pondichéry ♡

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Yoga et pranayama

Bonjour à tous, Ici François professeur de yoga en france à Lyon; je suis en ce moment en Inde où je dirige un stage de yoga ici en Inde à Pondichéry, ville où j’ai un certain nombre d’amis yogis et donc ici je suis en compagnie de Yogi Rasananda qui est un yogi qui vit depuis de longues années à l’Ashram de Sri Aurobindo à Pondichéry…  

Le prana c’est l’air mais pas seulement…

Rasananda commence ici sur le sujet du prana; il dit que le prana déjà, c’est l’air, on le prend par l’intermédiaire de l’air, car il est important de comprendre l’importance de la respiration car si on ne peut plus respirer et bien on meurt !

Donc, d’où l’importance de pratiquer le pranayama, de pouvoir contrôler son souffle, contrôler son énergie.

Et toujours entretenir des pensées positives, jamais des pensées négatives, parce que ça aussi, sur un plan plus subtil, c’est une expression du pranayama et voilà, ça contribue à notre bonne santé également, mais sur tous les plans, physique et mental, entretenir une bonne santé c’est aussi un effet merveilleux du pranayama.

En réalité, il faudrait que tout le monde pratique le pranayama, tout le monde.

Les conditions préalables

Il va vous montrer un peu comment vous pourriez pratiquer par exemple, c’est un exemple… En tout état de cause, il est préférable d’être conseillé par un professeur expérimenté en particulier si vous m’écoutez et que vous ne suivez pas mes cours de yoga à Lyon.

Il faudrait tout d’abord être installé assis dans un endroit où on se sent vraiment confortable.

Et l’atmosphère devrait être tranquille.

Et pas être dérangé par ce qu’il se passe autour, en particulier les bruits.

Ne jamais être directement en contact avec le sol, il faut mettre un tapis…

Les tapis que l’on a à disposition pour pratiquer les postures c’est bien mais pas directement au sol.

Bhastrika

Commencer comme ça en posture de méditation, prendre une grande inspiration, et profonde expiration. Voilà. Comme vous le voyez là en ce moment.

Ce pranayama inspiration et expiration profonde vous pourriez le pratiquer au minimum 5 minutes voire 10 minutes.

Et si vous avez des problèmes comme maux de tête ou problèmes de peau, des désordres comme ça, vous pouvez même pratiquer plus, 15 ou 20 minutes.

Le nom de ce pranayama c’est Bhastrika.

Kapalabhati

Le 2e pranayama c’est Kapalabhati. Au passage on pratique beaucoup ce pranayama juste avant les sessions de méditation et si vous souhaitez apprendre la méditation avec moi alors je vous en reparlerai.

Je vais baisser un peu la caméra pour vous montrer, vous voyez au niveau de l’abdomen, des petites rétractations abdominales pour expulser l’air, des petites expirations brusques et successives. Vous voyez le mouvement de l’abdomen.

Et là, c’est la même chose, il faut être tranquille. Celui-ci vous pouvez le pratiquer au minimum 10 minutes.

Si vous avez des problèmes chroniques, de cœur, des désordres, alors vous pratiquer 20 minutes ou même une demi-heure.

Présentation de Yogi Rasananda – Sri Aurobindo Ashram

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Yogi Rasananda

Et là, vous me voyez dans une chambre d’hôtel à New Delhi, la lumière est pas terrible m’enfin bon, les vidéos vont à nouveau s’améliorer quand je serai à Lyon. En attendant, avec des vidéos un peu plus amateur au niveau de la lumière, je pense que vous allez apprécier tous ces partages avec ce séjour en Inde.

Je vous dis que je suis à New Delhi parce que je suis parti de Pondichéry ce matin, en taxi jusqu’à Chennai, 3 petites heures, puis ensuite attendre un avion, je vous passe les détails et les péripéties, c’est tout le temps comme ça en Inde. J’ai fini par arriver à New Delhi avec des bouchons monstres et puis j’ai fini par trouver l’hôtel que l’on ma recommandé, enfin voilà, je vous passe les détails, je suis dans la chambre, c’est super.

Un yogi de l’ashram Sri Aurobindo

Je voulais vous dire que les prochaines vidéos, il y en aura 3, vous allez voir j’ai fait intervenir un ami qui habite à Pondichéry qui fait partie intégrante de l’Ashram Sri Aurobindo et qui travaille à l’imprimerie, c’est quelqu’un de pur, lumineux, simple, bref, un vrai yogi.

Et, dans ces 3 vidéos, il va vous parler du prana, j’avais coupé ça en 2 vidéos parce que c’était un petit peu long. Ma question était large au niveau du prana, je voulais qu’il m’en parle de manière large. En fait, il s’est très vite restreint au pranayama et aux principales techniques.
Mais malgré tout il vous donne ses conseils sur ce plan, sur le plan du pranayama, et ça, c’est intéressant, pour ceux qui sont habitués à travailler avec moi parce que vous allez voir que ce que je vous raconte c’est la même chose, mis à part le fait que parfois pour moi il y a des variantes, d’une école à une autre. Et il y a des précisions qui, au-delà des vidéos, sont vraiment utiles, et vous avez besoin de les avoir.

L’importance d’être guidé

Donc ne vous improvisez pas non plus en apprenti sorcier, si vous n’êtes pas déjà initié, si vous ne pouvez pas retrouver vos repères, surtout, soit venez à Lyon et je pourrai directement vous renseigner et si vous êtes d’une autre ville, rapprochez vous d’un professeur de yoga expérimenté pour pouvoir vous faire expliquer les techniques que vous allez découvrir dans les prochaines vidéos.

D’accord ? C’est vraiment très important. D’autant plus que dans les vidéos avec Rasananda, parfois il y a des choses qu’il explique de manière précise, intéressante, il y a vraiment un apport, et parfois je trouve qu’il y a des petites imprécisions. Ça, c’est un peu la contrepartie. Très souvent dans les ashrams, on fonctionne beaucoup par transmission directe. Parfois il y a beaucoup de pureté chez beaucoup de gens mais il y a aussi des imprécisions parfois.

Peu importe, de toutes façons le conseil c’est vraiment d’être à proximité d’un prof de yoga attitré pour pouvoir avoir tous les conseils et précisions utiles, si vous voulez vraiment vous engager dans une pratique, puisqu’effectivement ces vidéos ça donne envie de s’engager dans une pratique. Mais ne le faites pas tout seul.

Voilà, je vais vous adresser la première vidéo sur le prana et très vite sur le pranayama, d’ici quelques heures, pour faire suite à cette vidéo d’introduction.

Voilà, je vous dis à bientôt, je suis encore 4 jours à New Delhi, j’ai décidé de prendre le temps de rester là 4 jours avant de reprendre mon vol international, peut être de faire encore quelques rencontres, pas forcément programmées d’ailleurs, mais il va forcément se passer des choses pendant 4 jours. Et après, je rentre vers vous !

Je vous dis à bientôt, suivez bien la prochaine vidéo avec mon ami Rasananda, qui est vraiment un yogi exceptionnel !

A bientôt mes amis, au revoir !

Adieu aux rhumes grâce à jala neti, un kriya de hatha yoga!

Pour retrouver les vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Jala Neti, un kriya du hatha Yoga

Si vous êtes de Lyon rejoignez-nous et commencez par une séance d’essai gratuite de yoga!

Bonjour chers amis, François expert de yoga, de méditation et autres techniques de bien être. Aujourd’hui je vais vous parler d’une technique de hatha yoga, une technique de purification du corps. On appelle cela des kriyas, des techniques de purification du corps. On dit traditionnellement qu’il y a 6 kriyas, des kriyas pour nettoyer par exemple les yeux, le nez, les poumons, l’estomac ou les intestins. Aujourd’hui on va voir ce kriya du hatha yoga qui permet de nettoyer le nez, un kriya accessible à tout le monde, qui est assez simple et qui permet de drainer toutes les voies nasales par l’eau, simplement. Ça s’appelle jala neti.

Protocole

c’est simple, je vais vous montrer tout de suite. Il faut utiliser un petit ustensile, comme celui-ci, qui s’appelle un lota, dans lequel on va mettre de l’eau à peu près à la température du corps, donc environ 37°C, vous voyez que je suis en face d’un lavabo, je fais couler l’eau à peu près à température. Je fais tout en direct. J’ai donc rempli ce petit lota à une eau à environ 37°C. Ici, j’ai un récipient avec du sel marin, je prends une cuillère à café rase de sel marin que j’introduis dans mon volume d’eau ici, et je mélange bien. Ensuite, vous voyez ici l’embout adapté qui permet de fermer de manière hermétique une narine, ensuite, c’est important de bien lever son bras, mettre le bras dans le prolongement de l’épaule. Soyez tranquille, comme si vous vous placiez en relaxation, ouvrez la bouche, pensez un peu la tête et laissez l’eau couler naturellement, regardez. Voilà. Vous voyez, c’est simple, je me mouche un peu pour sécher ma narine. Ensuite, je peux faire de l’autre côté, quand je me suis mouché. J’ai fait dans une bassine sinon j’étais trop près pour vous montrer. Je me mouche dans le lavabo et ensuite je fais exactement la même chose de l’autre côté. Jala neti c’est vraiment très bien pour lutter contre tous les problèmes que vous pouvez avoir, les problèmes de sinusites, les rhumes, les allergies, ça peut vraiment vous apporter une solution toute simple. Si vous pratiquez une technique respiratoire, le pranayama qui est propre au yoga que ce soit nadi sodhana (la respiration alternée), anuloma viloma (respiration alternée avec rétention)  ou kapalabhati ( des expirations brusques et successives pour oxygéner les cellules et purifier les bronches) c’est bien de le faire aussi, et c’est bien de le faire le matin au lever, et avant les pratiques de méditation aussi si vous en faites.

Bien sécher les narines

Une fois que vous avez fait les deux côtés, c’est important de sécher soigneusement vos deux narines, je vais vous montrer comment dans une autre petite séquence, que je vais prendre dehors où j’ai un peu plus de place, je vous montre ça dans des conditions plus confortables. A tout de suite. Donc vous avez fait jala neti narine droite et gauche. Je vais maintenant vous montrer comment, après avoir fait ce nettoyage des deux narines, comment sécher le nez correctement. Il faut vous mettre accroupi comme ceci, les pieds espacés d’une largeur d’épaule, les mains posées sur les cuisses, les coudes qui sont portés légèrement en dehors, le dos bien plat pour relever la tête, vous fermez la bouche. Vous allez faire 3 expirations brusques en relevant bien la tête, comme ceci. Puis 3 expirations brusques en rentrant le menton vers la poitrine. 3 expirations brusques en tournant la tête vers la droite. 3 à gauche. Et ensuite vous répétez cela deux fois. Tout le cycle qu’on vient de faire, vous le faites 2 fois. Devant, derrière, à droite à gauche. On recommence encore une fois ensemble. Une dernière fois. Voilà. On a tout fait, les narines sont asséchées, propres. Vous pouvez vraiment sentir la différence, testez, vous verrez. Ça fait vraiment une différence. J’espère que vous avez aimé cette vidéo, si c’est le cas, cliquez sur J’aime. Si vous n’êtes pas encore abonné, abonnez-vous. Laissez des commentaires, n’hésitez pas à poser des questions, j’y répondrai volontiers.

 

La respiration complète: l’arme anti-stress à la portée de tous!

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Bonjour à nouveau mes amis, François, professeur de yoga à Lyon dans le quartier de la Part DIeu. Aujourd’hui, je voudrais répondre à des questions que j’ai souvent, on me demande « y-a-t-il des techniques de yoga ou de relaxation pour faire face au stress? », tout simplement. Quand on parle de stress, ça induit tout ce qui est du domaine des émotions, des contrariétés, des frustrations, ça peut être lié à la fatigue. On peut avoir des baisses de concentration, etc. Effectivement je vais vous donner un moyen simple que le yoga peut vous offrir pour faire face au stress. Donc comment faire ? C’est très simple, vous savez, dans le yoga, on dit que la respiration c’est ce qui permet de faire le lien entre le corps physique et l’âme: Ça veut dire quoi ? Eh bien, déjà, très simplement, vous avez tous remarqué que quand vous êtes sous l’emprise des émotions, la respiration peut devenir anarchique et pas très régulière. Par contre quand vous êtes zen, super tranquille, si vous observez la respiration, vous allez voir qu’elle est vraiment harmonieuse, qu’elle s’écoule de manière fluide. Donc il y a vraiment un lien, de toute évidence, que l’on peut constater, qui est indéniable. Ce qui est intéressant, c’est que cette relation est symétrique. C’est-à- dire que si volontairement, on décide d’agir sur notre respiration et de contrôler notre respiration, la rendre plus harmonieuse, plus douce, eh bien, ça va influer sur l’ambiance interne. Du coup, on va se sentir moins stressé. Soit moins fatigué, soit moins angoissé, moins contrarié, etc. Ce n’es pas pour rien que la respiration correcte ou l’art de bien respirer compte parmi les principes essentiels de la pratique du Hatha Yoga et dans mon centre lyonnais je ne me prive pas d’enseigner ces techniques de yoga que l’on appelle pranayama ou contrôle de l’énergie vitale par le biais de l’appareil respiratoire.

Quel exercice de yoga je vais vous proposer de faire ? Simplement, la prochaine fois que vous avez une contrariété, un stress, mettez vos deux mains ici, ni sur le ventre, ni sur la poitrine, entre les deux, comme ça. Les épaules en état de relaxation, comme ça. Et prenez le temps de bien inspirer, de bien remplir les poumons, de remplir la cage thoracique, poussez sur les mains et ouvrez la cage thoracique. Ça donne ça. Là vous retenez le souffle quelques secondes le temps que l’oxygène passe dans les cellules, et ensuite vous expirez tout en contrôle sur 4-5 secondes. Encore une fois. Exactement de cette manière, à peu près à ce rythme, vous enchaînez les respirations sur 2 à 5 minutes. Le tout, c’est que vous restiez toujours confortable.. l’aisance est également un principe fondamental dans toute pratique de yoga. Il ne faut surtout pas que vous vous disiez par exemple: « ça va me faire du bien, ça va me permettre d’aller au-delà de mon stress, faut vraiment que je me force ». Surtout pas ! Il faut toujours que vous soyez dans une parfaite aisance, sinon les effets peuvent être contraire, ça peut être pervers. Faites très attention, c’est un principe fondamental, parce que si vous ne respectez pas, vous aurez des problèmes. C’est une arme à double tranchant, toutes les techniques que l’on a dans le yoga. C’est vraiment à utiliser avec ce principe, qu’il faut qu’on soit toujours dans une aisance absolue, dans tout ce que l’on fait. Soyez dans l’aisance. Vous allez faire ça entre 2 et 5 minutes, tant que vous êtes dans l’aisance. Si vous êtes dans l’aisance pour 5 minutes, tant mieux, vous ferez 5 minutes. Ici, chaque respiration vous prendra environ 12 secondes, c’est-à- dire que sur une minute vous en ferez 5. Dans une respiration normale, on est plus à 15 par minutes, ici à 5, ça veut dire qu’on va ralentir sa respiration de manière très notable. On va plus s’oxygéner et on vraiment être dans le contrôle du souffle, et grâce à ça, on va pouvoir contrôler le stress, les émotions, les contrariétés, les frustrations, la fatigue, etc. C’est génial, expérimentez ça, c’est un cadeau du Yoga. Si vous démarrez cet exercice, mettez-vous dans un coin où vous êtes à l’aise et pas dérangé, asseyez-vous tranquillement, peut-être le dos un peu contre le mur. Si vous pouvez vous allonger c’est parfait. S’il y a la moindre alerte, vous voyez je suis prudent, si vous sentez ne serait-ce qu’un peu que la tête peut tourner, ou un micro vertige, arrêtez tout de suite. Si vous avez des questions à ce sujet, vous pouvez me les poser en commentaires! J’espère que ça vous a plu, à très bientôt pour une prochaine vidéo de yoga et de méditation.

A très bientôt mes amis, au revoir !

Yoga: « un pranayama pour tous  » par François Yogesh Lyon

Pranayama yoga un exercice simple et à la portée de tous par François Yogesh – Lyon – Pour retrouver les vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant à la  Chaîne YouTube.

* Nadi sodhana : La respiration alternée pour tout équilibrer!

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Si vous êtes de Lyon rejoignez-nous et commencez par une séance d’essai gratuite de yoga.

Et pour retrouver l’intégralité des vidéos abonnez-vous dès maintenant et ici à la  Chaîne YouTube.

 

Encore une fois bonjour mes amis, François, votre professeur de Yoga, expert en méditation et autres techniques de bien-être. Aujourd’hui, pour la toute première fois, je vais vous parler d’une technique de respiration pour parlement simplement puisque d’habitude on parle de pranayama en yoga, ce qui signifie littéralement « contrôle de l’énergie vitale »; ce contrôle se fait par la respiration. Pourquoi on dit « contrôle de l’énergie vitale », c’est aussi parce que déjà, au niveau du corps grossier, du corps physique, celui que l’on peut appréhender, toucher comme ceci, on a de grandes fonctions organiques que l’on connait, cardio-pulmonaire, les fonctions hormonales, les fonctions cérébrales, etc. Et toutes ces fonctions travaillent très bien et de manière harmonieuse quand tous les systèmes sont équilibrés… D’ailleurs dans l’approche du yoga nous parlons des trois corps, et entre autres du corps d’énergie. La respiration que l’on va voir aujourd’hui permet d’équilibrer tous les systèmes au niveau physique, c’est-à- dire au niveau physiologique, aux grandes fonctions organiques, mais aussi au niveau de notre corps pranique, notre corps d’énergie. Là aussi, ça va permettre d’équilibrer la circulation des énergies, mais en réalité, tout est lié. Le tout, c’est que lorsque tous les corps fonctionnent en harmonie, le corps physique, le corps pranique, le corps mental on ressent une certaine plénitude, une détente un relaxation profonde, surtout lorsque nous ne sommes pas habitués et que l’on bénéficie des effets des exercices de yoga et de méditation… Pour un pratiquant plus avancé, il ne se rend plus vraiment compte puisqu’il est tout simplement établi dans un nouvel état… un état naturel d’ouverture, de spontanéité, de présence à l’expérience du moment, simplement là… C’est ce qui explique que vous voyez certaines personnes dans ce cas qui dégagent une vraie luminosité que vous e pouvez pas expliquer mais qui illumine l’entourage….Donc la respiration alternée, nadi sodhana,  je vais vous l’enseigner ici, mais sans rétention de souffle et de manière extrêmement simple. Je vais vous demander d’inspirer et d’expirer avec le même débit, avec le même temps d’inspiration, le même temps d’expiration, la même longueur d’inspiration et d’expiration. On va passer d’une narine à l’autre, une fois par la droite, une fois par la gauche. La toute première chose que l’on a à faire, c’est de rentrer, je vous le montre ici, c’est de rentrer l’index et le majeur dans la paume de la main droite. D’ailleurs,  c’est pas évident parce que quand je me regarde dans la vidéo j’ai l’impression que c’est la main gauche, mais c’est bien la main droite. Ensuite, vous réunissez le 4, le 5 et le 1, de telle sorte qu’ils forment comme un pic. C’est un geste qui s’appelle un mudra en sanskrit; ici il s’agit de vishnu mudra… Dans la philosophie du Yoga Vishnu est un aspect de Krishna… Le pouce va service à fermer la narine droite quand on voudra respirer par la narine gauche, et les deux autres doigts vont servir à fermer la narine gauche lorsqu’on voudra respirer par la narine droite. Quand on commence, on est assis, en posture de yoga, mais on peut très bien être assis sur un siège, c’est pas un problème. Je ne conseille pas d’être debout, je conseille au moins d’être assis sur une chaise, les pieds bien à plat sur le sol, le dos plutôt droit en étant relax, en particulier au niveau des épaules, la tête bien droite, les yeux qui ne se baladent pas non plus. Et on est complètement dans ce qu’on fait. On commence par fermer la narine droite, la bouche reste bien sûr fermée. On commence tout d’abord par vider les poumons, expirer, faire sortir l’air par la narine gauche. Voilà. Quand l’air est sorti, on enchaîne tout de suite en inspirant, toujours par la narine gauche. Quand c’est fait, qu’on arrive en fin d’inspiration, on ferme la narine gauche et on va expirer par la narine droite. Quand on a fini, à nouveau on inspire par la narine droite.Et à nouveau on change enfin d’inspiration. En fin d’inspiration, je change. Voilà, vous voyez, c’est très simple. L’une des seules choses important à retenir, c’est que l’on change de narine à chaque fin d’inspiration, lorsqu’on a rempli les poumons. Quand ils sont remplis, c’est à ce moment-là qu’on change de narine, qu’on bascule et qu’on va expirer par l’autre narine. Une fois que l’on est sur l’autre narine, ayant expiré, vidé les poumons, on inspire, ensuite en fin d’inspiration, on change à nouveau. On respire de manière alternée. La conséquence, quand on fait ça ne serait-ce que 5 minutes, quand vous allez arrêter, vous aurez l’impression qu’un équilibre, un calme, s’est installé. Peut-être même de la plénitude. Vous allez peut-être même ressentir le besoin de rester dans cet état pendant un petit moment pour vous en nourrir et apprécier ça pleinement. Ça révèle que des choses sont profondément équilibrées. C’est quelque chose de très simples mais dont les effets ne sont pas neutres. Ça peut très grandement bénéficier à votre santé toute entière, non seulement physique, mais aussi énergétique, émotionnelle et mentale. D’ailleurs, cet pranayama est très intéressant à faire avant une petite séance de méditation. Il n’y a pas longtemps, je vous ai appris, au cours d’une vidéo assez récente, comment pratiquer l’attention à sa respiration en comptant ses respirations. Si vous avez un peu de temps, vous pouvez très bien faire cette technique de pranayama qui s’appelle Nadi Sodhana, la respiration alternée, avant votre petite pratique de calme mental, c’est très bien placé. J’ai pas la prétention de tout vous dire dans cette vidéo, mais j’espère que ça vous sera utile. Si vous avez des questions, n’hésitez pas, laissez un commentaire, j’y répondrai soit directement soit avec une autre vidéo si ça nécessite plus de détails. Si cette vidéo vous a plu, je vous invite à cliquer sur J’aime et surtout sur le bouton S’abonner, vous serez informés dès qu’une vidéo sortira. En tout cas, je vous souhaite une très bonne journée mes amis, je vous dis à bientôt, à l’occasion d’une prochaine vidéo, merci encore de m’avoir écouté jusque là. Au revoir !