Les vidéos traitant des postures (asanas) et présentant des petites séances de yoga.

* Votre posture quotidienne!

Pour retrouver l’ensemble des vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant !

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Si vous recherchez un cours de yoga à lyon, vous tombez bien!… rejoignez-nous et commencez par une séance d’essai gratuite de yoga!

Bonjour chers amis, François, expert de yoga, méditation et autres techniques de bien être.

Alors me voici à nouveau avec Emillie que vous connaissez déjà. Je vous rappelle, que c’était la 100e abonnée de la chaine YouTube. Je vous rappelle qu’elle est professeur de yoga dans le 2e arrondissement de Lyon, rue des Marronniers, association Satya,  dans la  continuité des cours de yoga d’Alain Bonnet quartier place Bellecour, donc si c’est votre coin, je peux vous aiguiller vers Emillie.

Aujourd’hui, nous sommes tous les deux, comme toujours quand on passe du temps ensemble, on parle beaucoup de choses et d’autres au sujet du yoga, mais aussi de vous parce qu’on a toujours envie de vous aider un peu mieux si tant est que ce soit possible, en tout cas on a toujours envie d’aller chercher au fond de nous pour trouver des choses intéressantes à partager avec vous au sujet du yoga bien sûr, mais aussi au sujet de la méditation, de la philosophie, de comment être heureux, bref de la vie… Tout cela pour vous aider, et que ce ne soit pas simplement des choses dont on parle comme ça et qui derrière ne vous donnent pas de résultats, de changements positifs dans votre vie.

Aujourd’hui, on a décidé de vous donner une clé. Cette clé, bien sûr, si on vous la donne, ce n’est pas suffisant en soi car il faudra aussi l’utiliser, sinon ça va pas servir à grand-chose, ça n’ouvrira rien. Par contre, si vous l’utilisez, je vous promets que ça va ouvrir des portes.

Cette clé, c’est vous proposer de pratiquer une certaine posture de yoga tous les jours !

Et c’est une posture particulière qui est rarement enseignée et peut être pratiquement jamais, en tout cas dans le domaine du yoga. C’est une posture de yoga qui va vous permettre de développer tout de suite beaucoup plus de confiance en vous, une attitude d’esprit beaucoup plus positive. Et c’est très simple en même temps, ça ne va pas vous prendre beaucoup de temps dans la journée, ça va être vraiment facile à mettre en œuvre.

Si vous êtes encore là et que vous écoutez toujours ce que je vous dit c’est bon signe, ça veut dire que ça suscite votre intérêt et vous êtes certainement parmi ceux qui sont prêts à faire quelque chose et je vous félicite déjà d’avance. On va venir tout de suite au concret.

Vous savez, souvent, quand on n’a pas confiance en soi, parce que les choses sont réversibles, il y a des postures de yoga que l’on peut prendre pour se sentir beaucoup plus positif, beaucoup plus confiant en soi. Et quand on n’est pas confiant en soi, on prend des postures sans même s’en rendre compte. C’est-à-dire que ça va dans les deux sens. Et vous avez remarqué que les gens qui n’ont pas confiance en eux ou voient la vie de manière négative, ils font la tête comme on dit, tout simplement. Et les commissures des lèvres se portent vers le bas, vous savez les smileys comme ça : et les épaules sont portées vers l’avant, la poitrine est rentrée et on regarde vers le bas.
Et quand on est comme ça, on peut regarder ce qu’on se raconte comme histoire à l’intérieur de soi, quelle image défile et c’est pas forcément positif, évidemment.

Mais si on se redresse, qu’on remonte le sternum, on parle d’une différence de quelques centimètres, qu’on jette les épaules en arrière, qu’on se relâche et qu’on sourit et qu’on regarde droit devant soi et non plus par terre, tout d’un coup tout change.

Ce que je vais vous proposer, là maintenant, sans plus attendre, c’est de faire un exercice avec Emillie qui va se prêter à l’exercice, elle le connait mais c’est pour que vous ayez l’impression de le faire avec quelqu’un de manière vraiment guidée. Alors Emillie, et vous le faites avec Emillie si vous le souhaitez.

Vous voyez, Emillie est de profil. Je vais te demander de penser, d’imaginer que tu as devant toi, un escalier immense à gravir, comme si tu devais aller en haut d’une colline. Alors nous à Lyon on connaît bien Fourvière, quand on est en bas sur les quais de Saône, si on veut monter jusque là haut, on a des escaliers avec 300 marches peut être, et on est face à ça, on a l’impression que c’est quelque chose d’incroyable à gravir.

Je voudrais que tu imagines ça et puis qu’en même temps tu fermes les yeux, que tu laisses les épaules tomber vers l’avant, que tu rentres le sternum, que tu baisses un peu la tête et t’imagines que se trouvent devant toi ces escaliers à gravir. Voilà. Pendant que tu imagines ça et que tu as une vision claire de cet escalier, que tu t’apprêtes à gravir, que tu es dans cette posture, je vais te demander de ressentir ton ambiance interne, comment tu te sens. Prends quelque instants et ressens.  

Ok. Alors maintenant, simplement, tu gardes cette image de ces escaliers qu’il va falloir que tu gravisses, et je vais te demander de remonter ton sternum de 2cm, un peu plus haut, te redresser, porter les épaules en arrière, te relever voilà.  Et puis sourire. Franchement. Et là, de voir quelle est ton ambiance interne face à cet escalier que tu t’apprêtes à gravir. Et mesurer qu’est ce que ça peut changer, le simple fait d’avoir changé de posture… d’être dans une vraie posture de yoga quoi… Ok. Voilà. Ça fait une différence n’est-ce pas ? Alors si vous vous êtes prêté à l’exercice, je suis persuadé que pour vous ça fait une différence énorme. Et pourtant, qu’est ce qu’on a changé ? Pas grand-chose. Juste la posture. Donc cette posture, c’est pas mettre les pieds au dessus de la tête, pas faire des acrobaties, c’est une posture toute simple, accessible à tout le monde, vous pouvez la faire, tous les jours.

Ce que je vous conseille, vous savez vous avez tous maintenant aujourd’hui un téléphone, un smartphone, essayez de programmer une petite sonnerie qui va vous alerter toutes les heures et chaque heure, quand ça sonne, vous regardez votre posture : est-ce que je suis recroquevillé, est-ce que j’ai le regard qui porte vers le sol, est-ce que je peux rectifier ma posture ?… être dans une vraie posture de yoga qui favorise l’union… Et tout de suite je suis dans une ambiance interne qui est plus positive, qui suscite beaucoup plus de confiance en moi. Alors si c’est le cas vous rectifiez et vous essayez de maintenir ça autant que possible, 1mn, 5mn, 10mn, et une heure après ça recommence, vous rectifiez à nouveau. En pratiquant cet exercice, vous favorisez la pratique de l’attention, le fait de revenir à la pleine conscience: faire ce genre de choses produit bien plus de fruits que de faire une session de méditation d’une demi-heure chaque matin sans vraiment comprendre pourquoi l’on fait ça…

Au bout de quelques jours, vous ferez ça de manière automatique, vous vous en rendrez compte immédiatement si vous êtes dans une posture qui nuit à votre confiance, qui vous empêche de voir la vie positivement. Vous le verrez tout de suite au bout de quelques jours de pratique.Faites le pendant une semaine, 10 jours, vous allez voir que vous allez vous rectifier automatiquement et petit à petit il y a quelque chose de nouveau qui va s’installer, vous allez avoir une posture nouvelle, de manière automatique, et vous allez voir que ça change votre vie de manière automatique aussi, c’est génial, mais encore faut-il le faire.

Si vous voulez allez plus loin dans ce genre de démarches, vous pouvez vous confier à moi et je vous aiderai, sans problème.

Je vous rappelle que bientôt, les cours de yoga vont bientôt recommencer, ça aussi ça fait du bien, donc soit à la Part-Dieu à l’occasion d’un cours de yoga soit à Bellecour, je vous dis à bientôt pour une nouvelle vidéo,

Courte séance de yoga relaxation – 34 minutes – yoga lyon

Pour retrouver les vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Lyonnais(e)?… vous tombez bien!… rejoignez-nous et commencez par une séance d’essai gratuite de yoga à Lyon!

Bonsoir mes amis, François, expert de yoga et de méditation et autres techniques de bien-être. Alors, un nouveau rendez-vous ce soir pour vous proposer une séance de yoga. Une mini séance de yoga complète, une petite routine, que vous pouvez vous approprier, ça vous fera le plus grand bien, en toute autonomie, avec des techniques qu’on a déjà vues au cours de certaines vidéos précédentes.

Alors, on fera une petite relaxation initiale, bien sûr, pour permettre de faire de pont entre votre vie habituelle et la séance de yoga proprement dite qui, encore une fois, sera courte. Et puis ensuite, on va tout de suite faire cette posture qu’on a vue récemment, c’est-à- dire la posture du bâton, qui est très bénéfique pour le dos, pour libérer les racines nerveuses, et puis tonifier, finalement, tous les organes, et, de là, toutes les grandes fonctions. Ensuite, on fera une respiration alternée, une petite séquence de méditation, avec le compte jusqu’à 21, et puis, je vous proposerai, pour terminer, une relaxation finale, qu’on va essayer de faire assez courte, pour essayer de faire quelque chose de concentré puis qui soit pas rebutant pour vous, qui prenne pas trop de temps. Ça dure maximum, en tout et pour tout,c’est faire 25-30 minutes. Voilà.

Donc, bien sûr, cette vidéo, vous allez la suivre attentivement, écouter tout ce qui est dit, aussi regarder, visuellement, comment ça se passe. Puis, ensuite, petit à petit, vous allez vous approprier ça, vous pourrez passer la vidéo, mais juste vous servir de l’audio et faire votre séance de yoga. Vous aurez ma voix comme support puisque je vais tout faire vraiment en temps réel. C’est-à- dire que je vais aussi respecter les temps de pause, les temps de relaxation, donc, de toute façon, ce sera vraiment du grand confort pour vous. Voilà. Ecoutez, voilà pour cette introduction, puis je vous retrouve tout de suite sur le tapis pour commencer. À tout de suite !

Allongez-vous tranquillement sur le dos, pour nous mettre en position de relaxation. Voilà. Veillez à écarter les talons d’une bonne largeur d’épaule tout en laissant les pieds tomber vers l’extérieur pour bien lâcher les cuisses. Écartez légèrement les bras du corps, les paumes de mains étant tournées vers le ciel. Puis regardez au niveau des épaules s’il serait nécessaire, par exemple, d’éloigner les épaules des oreilles. En tous cas, relâchez bien les épaules. Laissez un petit espace entre les dents, puis abaissez les paupières. Détendez le visage. Voilà. Et puis à partir de maintenant, laissez de côté toutes les pensées habituelles, toutes les préoccupations habituelles et occupez votre attention dans cette seule perception du va- et-vient naturel de la respiration. Et puis à chaque respiration, permettez au corps de pénétrer un peu plus profondément dans la détente. À chaque expiration, le corps se relâche un peu plus, le mental se relâche un peu plus. Et le corps et le mental sont là, absolument détendus. Bien présents, les deux ensembles. Restez ainsi en silence pendant une petite minute et laissez-vous aller. Détendez-vous. Et puis volontairement, donnez un petit peu de longueur à la respiration. Inspirez. Expirez longuement. Soupirez. Bougez un petit peu à nouveau les doigts des pieds, les doigts des mains. Bougez un petit peu les chevilles et les poignets. Bougez un petit peu le bassin de la droite vers la gauche. Sentez le bas du dos. Bougez un petit peu les épaules. Déplacez lentement la tête vers la gauche, puis vers la droite, ramenez-la vers le centre. Vous pouvez commencer à vous étirer, à votre rythme, jusqu’à vous étirer largement, tout en vous autorisant à bailler. Vous pouvez vous étirer un petit peu sur le profil droit, sur le profil gauche, et appréciez la détente. Le fait de vous sentir déjà un petit peu plus présent avec le corps. Vous pouvez maintenant ramener les bras le long du corps, les paumes de main cette fois-ci tournées vers le sol, les jambes jointes, la tête bien droite, dans l’axe du reste de la colonne vertébrale. Je vais vous demander maintenant de fléchir les deux jambes, les pieds à plat sur le sol, les genoux dirigés vers le haut. Vous pouvez écarter les jambes et les pieds tout en veillant à ce qu’ils restent à peu près au même niveau. Vous pouvez maintenant rentrer très fort les talons dans le sol et monter le bassin tout en rentrant le menton vers la poitrine. Doucement. Montez bien le bassin, contractez les fessiers. Puis, très lentement, levez les deux bras d’environ 5-6 secondes, les bras se trouvant sur le plan vertical. Poursuivez votre chemin pour amener les bras dans le prolongement du corps. Étendez les bras. Étendez les mains sur le sol et puis prenez un petit moment pour prendre conscience de la situation de vos bras par rapport au sol et des parties de vos bras qui sont en contact avec le sol, par la même occasion, des parties qui ne le sont pas. Gardez le bassin bien haut, rentrez légèrement le menton vers la poitrine, comme pour tirer la nuque vers le sol, mais faites-le délicatement. Voilà. Vous êtes maintenant conscients des points de contact, que ce soit au niveau des doigts des mains, des mains, des bras, des épaules, de la nuque. Et à partir de maintenant, conservez ces points de contact du mieux que vous le pouvez. Si vous n’êtes vraiment pas souples des épaules, vous pouvez mettre les bras un petit peu en V, c’est-à- dire de les écarter un petit peu. Étant bien conscient des points de contact au niveau des bras et puis de la nuque, à partir de maintenant, à chaque expiration, vous allez reposer une unique vertèbre au sol. Donc, vous allez prendre 12 à 15 respirations pour reposer l’ensemble de la colonne vertébrale et on commence maintenant. À chaque expiration, une vertèbre, une seule vertèbre. Soyez parfaitement attentifs et sentez le contact, à nouveau, de chaque vertèbre avec le sol alors que vous gardez parfaitement les points de contact au niveau des bras, de la nuque. Bien présent avec le corps. Encore 2-3 respirations pour reposer totalement le dos, en tous cas le bassin. Vous pouvez maintenant étendre la jambe droite, et puis la jambe gauche. Joignez les talons. Ramenez les orteils vers les tibias et tirez dans les doigts des mains, rectifiez les points de contact, autrement dit, grandissez tout le corps sur toute sa longueur. Et tout en grandissant le corps sur toute sa longueur, tirez le bas du dos vers le sol. Tirez le bas du dos vers le sol. Tirez tout le corps vers le sol. Restez ainsi en posture pendant 2 petites minutes en restant bien présent avec le corps et avec toutes les sensations qui s’offrent à vous, que ce soit au niveau du dos, de la colonne vertébrale ou encore des côtes, des épaules, observez. Restez attentif et détendu à la fois. Attentif et détendu. Le corps et l’esprit ensembles. C’est comme si tous les bruits de l’extérieur vous accompagnaient dans cette attention, dans cette présence. Très bien. Et puis, libérez la posture. Puis, doucement, installez-vous en posture de relaxation, les bras légèrement écartés du corps, une largeur d’épaule entre les talons, et relâchez tout. Le mental parfaitement détendu. Le mental et le corps parfaitement détendus et unis à l’énergie, l’énergie qui circule. Très bien. Bougez un petit peu les pieds, les mains, bougez un petit peu les jambes, le bassin, les épaules, étirez-vous. Puis, vous pouvez vous tourner sur un profil pour vous redresser prudemment. Maintenant, installez-vous dans une posture bien stable afin de vous sentir à l’aise. Joignez les pouces et les index et posez tranquillement les mains sur les genoux. Détendez les épaules, redressez la colonne vertébrale. On va se préparer pour 3 petites minutes de respiration alternée nadi sodhana ou si vous êtes habitués vous pouvez pratiquer à la place et de manière autonome le pranayama anuloma viloma. Au niveau de la main droite, vous pouvez rentrer l’index et le majeur, et réunir les trois doigts restants et puis commencer en fermant la narine droite. Et on commence. Expirez narine gauche. Puis toujours narine gauche, inspirez. En fin d’inspiration, changez de narine. Expirez narine droite. Toujours narine droite, inspirez. En fin d’inspiration, changez de narine. Expirez narine gauche. Toujours narine gauche inspirez. En fin d’inspiration, changez de narine. Expirez narine droite. Toujours narine droite, inspirez. Et continuez ainsi. À chaque fin d’inspiration, à chaque fois, changez de narine. Après chaque inspiration, je change de narine. Restez concentré et détendu à la fois. Et puis, terminez par une expiration narine gauche. Puis, tranquillement, posez la main droite sur le genou droit, de la même façon que la main gauche l’est sur le genou gauche. Si nécessaire, redressez-vous un petit peu. Reculez un petit peu le menton comme pour tendre la colonne cervicale et l’aligner avec le reste de la colonne vertébrale. Passez le bout de la langue sur le sommet du palais, juste derrière les incisives, la mâchoire desserrée, le visage détendu, les paupières semi closes. Vous pouvez maintenant placer votre attention sur le souffle et compter les respirations de cette manière : j’inspire, je compte 1, j’expire je compte 1. J’inspire, je compte 2, j’expire, je compte 2. J’inspire, je compte 3, j’expire, je compte 3. Et ainsi de suite. Jusqu’à 21. Restez concentré et détendu à la fois. Puis, revenez doucement. On va se préparer pour quelques minutes de relaxation finale. Très bien. Allongez-vous et détendez-vous. Encore une fois, espacez les talons d’une largeur d’épaules tout en laissant les pieds tomber vers l’extérieur pour bien relâcher les cuisses. Écartez légèrement les bras du corps, les paumes de main tournées vers le haut et relâchez les épaules. Laissez un espace entre les dents, abaissez les paupières, détendez-vous. Déplacez la conscience, maintenant, dans les deux pieds. Sentez les pieds. Vous pouvez maintenant répéter les suggestions suivantes : « Je relâche les pieds, les chevilles, les mollets, les cuisses, les hanches, les fesses. Je relâche les pieds, les chevilles, les mollets, les cuisses, les hanches et les fesses. Les pieds, les chevilles, les mollets, les cuisses, les hanches et les fesses. ». Relâchez. Placez la conscience à la base de la colonne vertébrale. Laissez cette conscience envahir le bas du dos jusqu’à la taille, jusqu’aux côtes. Le bas du dos, la taille, les côtes se relaxent et se relâchent. Le bas du dos, la taille et les côtes sont relâchées. Je relâche le haut du dos, les épaules. Le haut du dos, les épaules sont relâchés. Tout le dos est relâché. Je relâche la nuque, la gorge. La nuque, la gorge sont relâchées. Je relâche la bouche, la mâchoire, les joues. La bouche, la mâchoire et les joues sont relâchées. Je relâche les sourcils, les paupières, les yeux. Les sourcils, les paupières et les yeux sont relâchés. Le front est lisse et détendu. Tout le visage est relâché. Déplacez la conscience dans les doigts des mains et répétez : « Je relâche les doigts des mains, les mains, les bras, les épaules. Je relâche les doigts des mains, les mains, les bras et les épaules. Et les doigts des mains, les mains et les épaules sont relâchés. Le visage est parfaitement relax. Le corps, tout le corps est relâché, comme endormi. Le corps estrelâché et le mental est calme. Bien calme.  Restez ainsi en silence pendant 3 petites minutes, le corps et le mental parfaitement détendus. Ramenez la conscience dans le corps. Prenez conscience de ce corps qui respire, qui respire de lui-même. Spontanément. Vous pouvez sentir le va-et- vient naturel de l’abdomen.Appréciez ce souffle. Prenez maintenant, volontairement, une bonne inspiration, comme pour vous remplir d’énergie, et soupirez. Vous pouvez commencer à bouger un petit peu la tête, les pieds, les mains. Bougez un petit peu le bassin, les épaules. Étirez-vous soigneusement. Vous pouvez vous étirer un petit peu sur le profil droit, le profil gauche et apprécier ce bien-être. Lorsque vous vous sentez prêt, vous pouvez vous mettre tranquillement sur le profil pour vous redresser prudemment, doucement. Et peut-être prendre un petit moment pour vous rasseoir et apprécier, simplement. Tranquille, détendu, mais bien présent. Chers amis, je salue la lumière divine qui est en vous. Namasté. Si vous avez aimé cette vidéo, n’oubliez pas de cliquer sur « J’aime », et puis peut-être, si ce n’est pas encore fait, de vous abonner à la chaîne, pour vous informer des prochaines vidéos qui sortent jour après jour, pour être informé en temps réel. À bientôt, les amis ! Au revoir ! Profitez bien ! Garder bien tout ce bien-être après cette séance aussi longtemps que possible. Restez présent autant que possible. À bientôt !