* Boire et manger en pleine conscience – méditation à Lyon

Pour retrouver les vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Pour participer à une prochaine conférence de présentation du cycle de formation, quel que soit votre lieu de résidence (web conférence)  c’est ici: « 2 mois pour 1 vie nouvelle »

Bonjour mes chers amis, François, expert de yoga, méditation et autres techniques de bien être.

Aujourd’hui je vous dis juste bonjour avec cette petite vidéo qui va être suivie d’une séquence, une vidéo prise il y a 4 ou 5 ans où j’expliquais comment se nourrir et comment boire en pleine conscience, vous allez voir c’est intéressant. Mais il faut que vous ayez un petit quart d’heure devant vous, elle a été diffusée sur une autre chaine youtube et a été vue 2500-3000 fois et beaucoup de personnes qui l’ont regardée ont été très intéressées. Je vous laisse apprécier cette séquence, je vous retrouve à la fin pour vous saluer.

Bonjour à tous.

Aujourd’hui je voulais vous parler de la pleine conscience et plus particulièrement de comment boire et manger en pleine conscience. qui est une forme de méditation ou de pratique de yoga très intéressante en ce sens que vous pouvez l’intégrer dans une activité ordinaire: celle de manger ou de boire! Du coup cette activité est magnifiée et elle n’est plus du tout ordinaire au sens habituel du terme. C’est vrai que bien souvent, par rapport à notre pratique de yoga, et par rapport à toutes les occupations qui sont les nôtres, et bien on a l’impression que l’on a pas toujours le temps d’accorder du temps à la pratique des postures ou de la méditation et somme toute c’est pas facile. Et souvent la question revient « oui mais comment je peux intégrer le yoga dans mon quotidien ? »

Et bien le fait de boire, manger en pleine conscience, c’est une possibilité d’intégrer sa pratique  du yoga dans le quotidien! Pourquoi ?

Et bien il n’y a pas longtemps j’ai vu quelque chose qui m’a parlé parce que c’est tout à fait vrai. J’ai vu une maxime, une phrase comme ça qui disait que dans tout ce qu’on mangeait il y avait un tiers qui était vraiment nécessaire pour notre corps et deux tiers pour les médecins simplement. Alors, si on s’habitue à manger 30% de ce que l’on mange, c’est vrai que ça remet en cause la théorie des calories mais on peut expérimenter, si on mange un petit peu moins, juste ce qui nous est nécessaire, et puis qu’on mange en pleine conscience, on va avoir du temps pour manger. Parce que c’est vrai que d’habitude on met 15, 20 minutes pour manger, et là si on mange 3 fois moins de nourriture, eh bien en 15, 20 minutes on va manger beaucoup moins aussi. On peut s’accorder un peu plus de temps pour manger et plutôt que de regarder la télé, des choses comme ça, qui sont inutiles, il y a facilement des choses sur lesquelles on peut renier.

Au lieu de passer 15-20 minutes à manger, prendre 45 minutes pour manger tranquillement et être entièrement dans ce que l’on fait comme ça… voilà cela c’est un merveilleuse pratique de la méditation de pleine conscience, de l’union, du yoga!  Ça va nous permettre, en mâchant lentement, de prendre vraiment tout ce que les aliments peuvent nous apporter au niveau des nutriments, on va absorber beaucoup plus le prana, l’énergie vitale contenue dans les aliments, et on va pouvoir dépasser la théorie des calories.

Et puis, quelque chose qui n’est pas un moindre intérêt aussi, on va beaucoup moins fatiguer l’organisme pour tout ce qui est processus de digestion et donc après avoir mangé en pleine conscience, on va préserver totalement notre énergie pour poursuivre nos activités alors que d’habitude, on voit bien qu’on a tendance à sombrer, on penserait qu’à une seule chose c’est si on pouvait aller faire une petite sieste, malheureusement ce n’est pas toujours possible et quand ça l’est on va passer 2h à sombrer dans le sommeil et on ne fera rien ou alors on ne va pas fonctionner de manière efficace car le sang sera mobilisé vers tous les organes digestifs.

Donc si on s’organise intelligemment, on peut faire une pratique mindfulness en mangeant en pleine conscience sur 45mn à peu près et environ 3 fois moins que ce qu’on mange habituellement. Après comment on fait ça ? Eh bien, il faut être vraiment dans ce qu’on fait. La pleine conscience c’est centré sur l’expérience du moment, quoi que l’on fasse et ici ce qu’on va faire c’est boire et manger. Et là, ça va nous permettre d’être vraiment dans ce qu’on fait et que l’esprit soit présent avec le corps pour que l’on puisse retrouver cette paix et cette harmonie sans que l’on soit dispersés entre des pensées qui sont de l’ordre du passé ou de l’avenir, des choses qui n’existent plus ou pas encore. On va vraiment mettre notre corps et notre esprit ensemble dans le fait de boire et de manger en pleine conscience.

C’étaient des explications préalables, maintenant je vais vous montrer concrètement, je suis en train de me verser une petite tasse de thé et je vais vous montrer comment ça se passe.  Dans cette vidéo il y aura des petites périodes de silence, simplement pour que vous-même vous puissiez faire la pratique et avoir une concrète idée de comment ça se passe. Je viens de prendre un verre et je peux le prendre à deux mains, très soigneusement, comme ceci. Vous voyez que je prends conscience du contact de mon corps avec le verre.
Et en particulier ici des doigts, des mains. Et je peux apprécier, véritablement sentir quelles sont les parties de mes mains qui sont en contact avec cette tasse. Et alors que j’ai les yeux clos, je peux me faire une représentation intérieurement de cett tasse, de sa forme, voilà. Je suis pleinement attentif à toutes les sensations qui sont à relier à cette expérience, où je m’apprête à boire mon thé. Je peux même sentir ici, ce que je sens en ce moment, la température du thé. Voilà. Puis doucement, je peux monter la tasse, en étant conscient des mouvements des muscles qui sont mis en jeu pour monter la tasse vers ma bouche. Et avant de boire le thé, je peux utiliser mon sens olfactif…et sentir l’odeur du thé.  Et puis venir poser la tasse sur le bord de la lèvre inférieure, et sentir le contact de la tasse avec la lèvre inférieure. Sentir le contact du thé sur la lèvre supérieure. Je prends une petite gorgée… Et… vous avez pu remarquer que quand j’ai introduit un petit volume de thé dans la cavité buccale, je prends pleinement le temps d’apprécier cette expérience même qui est de boire mon thé. Je peux sentir le contact du thé avec la langue, les papilles, les dents, l’intérieur des dents, l’extérieur des dents, l’intérieur des joues.  Je peux être attentif au goût du thé, à la consistance, et je m’applique à manger mon thé.A faire tourner le liquide dans la bouche pour développer toutes les sensations que je peux associer à cet acte même de boire, pour dire en quelque sorte même de manger mon thé.

Ensuite, quand dans ce liquide, dans ce thé, j’ai mis toute ma conscience, et qu’enfin je laisse glisser le liquide dans la gorge et dans le tube digestif, je vais vraiment nourrir mon corps et envoyer dans mon corps toute cette énergie de pleine conscience qui va venir prendre soin véritablement de mon corps et vraiment le nourrir de manière vraiment divine.

Donc voilà, c’est cela, boire en pleine conscience… manger en pleine conscience.

Ensuite, je repose ma tasse lentement, extrêmement lentement, en étant parfaitement conscient de mon geste. Vous savez comme font les gens dans le taichi par exemple, les mouvements très lents. Et on pose délicatement son verre en pleine conscience. On peut remarquer qu’à l’inverse on est en train de discuter, de faire plein de choses, et puis plaf, vous avez une tasse de thé qui se renverse sur la table, simplement parce qu’on n’a pas été conscient.

Maintenant, manger en pleine conscience. Cette fois ci, on part de l’idée de manger, et on va s’orienter vers l’idée de boire cette nourriture. Et c’est exactement la même chose. Ici, j’ai une petite soucoupe de riz par exemple, et je suis bien conscient de mon geste, quand je monte la soucoupe vers moi je prends tous mes doigts et je décris l’expérience que je suis en train de vivre. Je sens déjà tout de suite une différence de température. Tout à l’heure la tasse était chaude, cette soucoupe est froide. Et puis je peux vraiment, derrière mes yeux clos, tout à fait identifier qu’il s’agit d’une matière différente. Tout à l’heure c’était du verre, là je sens que ce n’est pas du verre. Je sens que c’est autre chose, une matière plus froide. Je sens que la forme de cette petite soucoupe est très différente. Et puis je sens, entre l’index et le majeur, le manche de la petite cuillère. Je peux approcher doucement de mes narines et sentir… Et mettre toute ma présence dans cette conscience de l’odeur qui est dégagée par la nourriture.  Doucement, prendre conscience du contact des doigts avec la cuillère, ouvrir les yeux, prendre une petite cuillère, faire bien attention de ne rien renverser, être vraiment présent.

Voilà, je l’ai fait en légèrement accéléré pour les besoins de la vidéo évidemment, mais vous avez pu distinguer que le procédé est le même lorsque je bois en pleine conscience, je prends mon temps, je suis attentif à tout ce qui peut m’être évoqué niveau mental via mes sens, que ce soit au niveau visuel, du toucher, de l’odeur, du goût. Et je pourrai aussi être attentif aux sons, en particulier lorsque soit le thé, soit la nourriture bouge dans votre cavité buccale, on va être attentif. Il y a des sons qui sont vraiment spécifiques au thé, ou au riz, ou à d’autres nourritures, les sons ne seront pas les mêmes.

Vous remarquerez aussi que quand vous êtes vraiment conscient du goût, il est bien plus prononcé, c’est vraiment incroyable ce que vous vivez par rapport à d’habitude. Vous appréciez tellement plus…

Et, le grand bénéfice c’est que vous ne pensez à rien d’autre. Vous êtes en paix. Et vous avez pratiqué vraiment la méditation. A travers des choses que de toutes façons vous faites, si vous passez 2 fois plus de temps. De rogner sur la télévision, vous pouvez trouver le temps. Et de manger moins, vous verrez que c’est pas un souci du tout. Ainsi vous ferez votre pratique et vous passerez 30-40 minutes à pratiquer… Et je peux vous dire qu’ici vous ne limiter votre pratique au plan physique vous rentrez au coeur de ce que devrait être une pratique authentique de yoga.

C’était pour vous donner quelques explications qui vont vous permettre de pratiquer de manière autonome sans que vous ayez besoin d’explications, surtout pour ceux qui vont venir chez moi dans le temple pour faire cette pratique. Et bien, on s’installe dans le silence directement et à ce moment là je ne donne pas d’explications, cette vidéo fait office.

Merci d’avoir regardé cette vidéo, à bientôt, au revoir !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *