Méditer sur les sons et les bruits.

Méditer avec du bruit

Je voulais partager avec vous quelque chose aujourd’hui qui arrive de temps en temps. Pendant les cours de yoga, parfois des gens sont perturbés par les bruits extérieurs. Cela peut être des travaux ou autre chose, mais on peut se trouver vraiment dérangé avec ça. Apprendre à méditer sur les sons fait partie des choses à apprendre lorsque l’on est débutant !

Intégrer le bruit dans l’expérience

Comment il faut envisager les choses pour transformer l’expérience et plutôt que de faire de cette situation un obstacle, au contraire en tirer vraiment avantage et faire en sorte que ça vienne s’intégrer dans notre séance pour qu’on en tire plus de bienfaits. On est dotés de nos 5 sens et quand on parle des bruits on parle de l’ouïe. Toute la journée on entend un tas de choses, des sons qui sont perçus comme agréable et pour d’autres des sons qui sont perçus comme désagréables.

C’est un peu ça notre dilemme, c’est qu’on est toujours en train d’évaluer les choses en terme de bon ou pas bons, etc.

Au delà de la dualité

Quand il y a des bruits, même si de prime abord c’est un peu désagréable, prêtons-nous à l’expérience de s’unir au simple fait de s’entendre.  Unir le mental et le sens de l’ouïe ensemble, sans discourir, sans évaluer en terme de plaisant/déplaisant mais s’unir à l’expérience du moment.
Vous savez souvent on parle de pleine conscience, c’est un peu prétentieux mais c’est de ça qu’on veut parler, on s’uni à l’expérience du moment, à moins que ce soit une situation absolument extrême qu’on a à vivre, on parle des petites choses qui sont embêtantes pour nous et faire l’expérience que c’est complètement possible de transformer tout ça et de s’unir à l’expérience du moment, en l’occurrence s’il y a des bruits un peu désagréables, on peut l’intégrer dans notre relaxation, notre calme, ça fait partie du tout, tout bêtement.

méditer sur les sons avant la séance

Souvent je conseille pour les méditants, quand ils rentrent dans leur session méditative, souvent il faut envisager une petite transition pour vraiment rentrer dans sa session méditative et je conseille assez régulièrement les sons comme support, d’être attentif aux sons de l’extérieur… Les sons proches, lointains, à l’intérieur, à l’extérieur. Et mettre une attention totale pour percevoir tout ce que l’on peut percevoir avec notre degré d’attention.

Et si on se prête à cette expérience comme ça et que l’on apprend à méditer sur les sons quels qu’ils soient comme un support d’intériorisation, vous allez voir que ça transforme vraiment la perception.

Je vous engage à faire un essai, vous allez voir ! Prenez les choses qui se passent comme un support de méditation, vous allez voir c’est complètement différent. Ayant expérimenté, vous pourrez faire un commentaire et on pourra avancer ensemble.

Si vous avez aimé, cliquez sur J’aime, si vous n’êtes pas encore abonné, faites le maintenant. Vous pouvez aussi vous abonner à mon autre chaîne, destinée aux indiens, il faut la lancer, vous pouvez être partie prenante, elle s’appelle  » Yogesh, the French Yogi ».

Si vous voulez rejoindre la formation  » 2 mois pour 1 vie nouvelle  » et être mis au courant dès que l’inscription est à nouveau ouverte laissez vos coordonnées ici pour être dans la liste des personnes qui veulent pratiquer la méditation.

Je vous dis à bientôt pour une nouvelle vidéo, au revoir mes amis !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *