* Stage en Inde: témoignage de Maryline

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Le prochain  séjour en Inde sera un stage de bien être d’environ 10 jours qui se déroulera à Pondichéry au mois d’Août 2016: Si vous êtes intéressé(e), envoyez un message avec vos coordonnées:

Je souhaite avoir des informations sur le prochain stage de Yoga en Inde avec Yogesh.

 

Bonjour mes amis, François à nouveau, expert de yoga, méditation et autres techniques de bien être. J’ai beaucoup de monde ce soir à cette soirée resto, j’en profite un peu parce que j’ai toutes sortes de personnes intéressantes ici et en particulier ici il y a Maryline

Maryline : Bonsoir tout le monde !

François : Maryline a fait plusieurs années de cours de hatha yoga en ma compagnie à Lyon dans notre centre de la part dieu et ce qu’il y a de particulier surtout c’est qu’elle a participé à un stage de yoga en Inde avec moi à Pondichéry il y a 4 ou 5 ans. Alors, je voulais que tu partages un peu ton expérience Maryline, et que tu expliques aux gens qui t’écoutent ici, ce qui t’avait amenée à décider à participer à cette aventure et à faire ces 10 jours de Yoga en Inde à Pondichéry avec nous. Qu’est ce qui t’as amenée à prendre cette décision de partir ?

Maryline : Alors moi je suis partie à Pondichéry avec François, c’était mon premier grand voyage pour aller en Inde. Donc j’ai profité de connaître François avec le yoga pour partir parce que je ne me sentais pas de partir seule, j’ai toujours voulu faire un voyage dans un pays tel que l’Inde chargé d’histoire et de spiritualité, mais seule, je n’ai jamais franchi le pas. Donc pour moi c’était une opportunité grandiose. Je n’ai absolument pas regretté, je pense qu’à repartir, donc dès que je peux je repartirai en Inde, c’est sûr. Ça m’a apporté beaucoup de choses, j’ai rencontré des gens formidables. J’ai rencontré, beaucoup de joie, et y compris chez les personnes modestes beaucoup d’espoir, et c’est vrai que je garde ça. Il y a tellement de choses à dire, c’est pas facile… Mais c’est un voyage formidable, je suis revenue avec… Je relativise pas mal de choses dans ma vie, du coup j’ai un regard différent, j’apprends d’ailleurs à être plus proche des gens, à prendre plus le temps d’être avec les gens, parce qu’on va tellement vite dans la vie de tous les jours que quelques fois on s’éloigne des gens, on ne les voit plus… Et ça, pour moi, ça a vraiment changé du tout au tout, et j’essaie vraiment d’être présente et quand je peux d’être avec les gens à 100%, peut être pas autant que l’on pourrait l’être… Mais j’ai un regard différent sur la société d’aujourd’hui, une philosophie de vie très différente même si la routine du quotidien reste la même, comme tout le monde, mais moi je vois les choses différemment, c’est clair… Là on est dans le concret on est pas dans des petites constructions personnelles illusoires du genre  « oui moi je pratique la méditation transcendantale, la méditation sur les chakras, sur la kundalini shakti ‘; ici on est loin de tout ce qui parfois ressemble à des petits délires d’enfants gâtés qui ont tout et se plaignent toujours… Pendant ce stage de Yoga en Inde, nous avons suivi François notre professeur de Yoga et de relaxation, il nous a emmené au contact de la population, y compris les gens les plus défavorisés et là je peux vous dire que l’on est face à la vie, on comprend beaucoup de choses, beaucoup plus qu’à travers des petits délires mystiques qui me permettent de penser que parce que je fais deux ou trois mouvements, je suis devenu une yogini ou un yogi… cela c’est le yoga bourgeois comme dit François…

François : Vous voyez, moi ce que je ressens, je trouve que c’est très très fort tout ce que tu peux dire, on sent que t’as beaucoup à dire, ça déborderait même un peu.Tout ça pour dire que cette expérience, eh bien elle doit se vivre. On ne peut pas vraiment expliquer de manière exhaustive tout ce qu’on a pu retirer d’un tel voyage. C’est vraiment une expérience qu’il faut faire, tout simplement, c’est très difficile d’en parler. C’est un peu ça non ?

Maryline : Oui, je pense qu’il faut vraiment y aller. Parce qu’en parler, bon, on peut s’imaginer plein de choses. Mais quand on est sur place, c’est autre chose. Il faut y aller, découvrir, et on ressent tellement de choses que… C’est en y allant qu’on voit tout ça, tout ce que ça peut apporter… Et le gros plus c’est que tu sois là avec nous car tu connais très bien la culture Indienne, à tes côtés nous en profitons beaucoup plus et nous constatons également que tu es reconnu comme un Mâitre authentique du Yoga dans la berceau même du Yoga: l’Inde!

François : Alors bon, finalement quand tu dis ça, qu’est ce que tu dirais à quelqu’un qui hésiterait un peu…

Maryline : Je dirais que… s’il a vraiment au fond de lui envie d’y aller, qu’il a des doutes, des craintes, parce que c’est loin, un pays étranger, avec peut être des gens qu’il ne connaît pas, je pense que c’est une très bonne expérience et je conseille d’y aller. Il n’y a pas à hésiter, s’il peut le faire, je pense qu’il faut vraiment le faire. C’est quelque chose de formidable, on n’en ressort pas comme avant. Il y a l’avant et l’après.

François : Alors bien entendu, je suis là, je vous accompagne, pour le prochain séjour en août 2016, je serai aussi là à Pondichéry. J’ai fait 10 séjours en Inde et j’ai passé plus d’un an de ma vie en Inde, donc je suis effectivement très bien imprégné de l’ambiance, de la culture. Les gens se sentent en sécurité, donc vous avez vraiment aucun obstacle de ce côté-là, vous pouvez y aller tranquillement. Les séjours se passent soit à Varanasi, principale ville Sainte Hindoue, soit à Pondichéry… En tout cas je suis vraiment ravi que t’aies pu partager ton expérience. Au nom de tout le monde je te remercie.

Maryline : Merci à toi François.

François : Parce que ça a peut être aussi suscité un déclic chez quelqu’un.

Maryline : J’espère, c’est vrai, en plus on est en groupe, y a pas de craintes, on est sécurisés, François est là, on n’est pas lâchés dans la nature dans ce grand pays qu’est l’Inde où nous n’avons pas toujours nos repères… Tout est uni pour faire un bon voyage. C’est important, parce que parfois on ne peut pas franchir le pas seul. Il faut aussi saisir l’opportunité, si on peut, il faut le faire. Je me répète mais…allez-y !

François : Merci beaucoup Maryline, merci, vraiment. Si vous avez aimé cette vidéo, vous pouvez cliquer sur J’aime et vous abonner si ce n’est pas encore fait. Laissez un commentaire, posez des questions, parce que je comprends tout à fait que par rapport à un tel sujet, organiser un tel séjour en ma compagnie ou pas, vous pouviez avoir des questions ou des doutes donc n’hésitez pas, laissez vos questions en commentaire j’y répondrai volontiers. Ce voyage va se préparer longtemps à l’avance, parce que le mois d’août c’est un peu particulier quand on veut aller à Pondichéry, il faut s’y prendre à l’avance, il y a de gros mouvements de population dans ce coin surtout autour du 15 août, il faut vraiment le préparer à l’avance, ce sera important que les gens qui veulent aller là-bas me le disent longtemps à l’avance. Commencez à y penser si ça germe en vous. Voilà, écoutez, à bientôt pour une nouvelle vidéo, merci encore de votre présence à mes côtés, au revoir !

Maryline : Au revoir.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *