Articles

* Une méditation à expérimenter: « Uni au souffle »

Pour retrouver l’ensemble des vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant !

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Uni au souffle

Bonjour mes amis, ici François, professeur de méditation et de yoga à Lyon.

Je vais aborder aujourd’hui avec vous quelque chose qui peut beaucoup vous aider…
C’est toujours pareil, à chaque vidéo que je fais, à une condition, c’est que vous fassiez l’expérience, que vous jouiez le jeu et ne restez pas au stade de vous nourrir intellectuellement de ce que je dis, de mettre en pratique, parce que ça peut vous apporter quelque chose… et avec tout ce que je vous propose en bonus avec ces vidéos , je vous offre vraiment parfois de vraies pépites pour votre bien être et c’est vraiment du bonus en plus des cours de yoga que vous prenez avec moi à Lyon ou ailleurs si vous habitez dans une autre région.

Trouver le calme intérieur

Alors, de quoi je veux parler ? Je veux parler de comment trouver le calme intérieur, comment s’installer dans l’état naturel simplement… relisez bien cette dernière phrase… Cela met simplement le doigt sur quelque chose que l’on met parfois de longues années à comprendre véritablement à savoir que la méditation ne se pratique pas au sens qu’il n’y a rien à faire, simplement s’établir dans sa nature propre… Alors on ne sait pas bien ce que c’est que l’état naturel parce que quand on est dans l’état naturel on n’a besoin de rien, tout est bien, on est simplement à l’aise, détendu, présent dans l’expérience du moment, dans ce qu’il se présente, que l’on puisse expérimenter ça sur n’importe quel plan, que ce soit le plan sensoriel : visuel, gustatif, etc.

Rien à faire

Quand on fait une petite session de méditation, le problème qu’on a souvent, c’est qu’on est toujours dans l’idée qu’il faut faire quelque chose et justement, vous voyez, on parle de faire de la méditation, et dès qu’on pense qu’il y a quelque chose à faire, déjà on crée comme un obstacle. C’est-à-dire, tout de suite on met en route, ce genre de choses : je fais bien ou mal, etc.

On est toujours en train de vouloir élaborer quelque chose de supplémentaire à ce qui est déjà là, simplement…. Pourquoi est-ce comme cela?… tout simplement parce que nous entendons beaucoup trop parler de méditation en terme de; faire sa méditation, faire sa pratique, utiliser telle technique de méditation, la méditation transcendantale, la méditation de pleine conscience, le mindfulness, la méditation vipassana, la méditation ceci, la méditation cela… Laissez tomber tout cela mes amis, vous ne faites que vous encombrer un peu plus le mental… Il n’y a rien à faire, surtout pas quoique ce soit à rajouter!… mais plutôt beaucoup de choses à enlever…

Se détendre

Je dis tout le temps, pour s’installer dans la détente, dans l’état de méditation, il faut simplement se détendre, être parfaitement à l’aise, l’esprit ouvert. Et puis on a un support merveilleux qui est la respiration, on peut s’unir à la respiration comme pour devenir pleinement la respiration et être dans un état indifférencié du souffle, bref ne pas pratiquer quoique ce soit, revoir dans l’état de non séparation, d’union, état de yoga quoi…

Une petite histoire…

Je vais vous raconter une histoire à ce sujet, c’est un ami qui lui-même avait dans ses amis, il comptait un moine vietnamien. Il y a beaucoup de moines qui s’intéressent à la philosophie mais qui, en réalité, ne vivent qu’assez peu, concrètement, l’état méditatif. Il se trouve que ce moine, lui, a intégré ça dans sa vie, il se lève très tôt, à 4h du matin, il mange très peu vers 6h du matin, mange un peu à midi et après il se nourrit à nouveau le lendemain matin, il ne remange pas. Il est toujours très tranquille, il se lève très tôt. Simplement, mon ami, quand il recevait ce moine vietnamien chez lui, il n’était pas vraiment au courant que ce moine se levait aussi tôt.  Bien sûr, il imaginait facilement qu’il pouvait se lever vers 5h30, 6h, 6h30 mais peut être pas aussi tôt que ça. Quand il a hébergé ce moine chez lui, à un moment il entend un peu de bruit, il regarde l’heure, il se dit « tiens c’est 4h, qu’est ce qu’il se passe ? », il se lève, va voir et voit le moine assis dans un coin de la grande pièce, vraiment tranquille. Un peu inquiet, mon ami lui demande « mais..ça va ? que fais-tu ? »
Le moine lui répond en anglais, parce qu’il ne parle pas français : « I enjoy my breathing », c’est-à-dire « je me nourris, j’apprécie pleinement ma respiration » et il reste tranquille, en souriant.  Donc, vous unir à la respiration, vous détendre à un point tel qu’un sourire peut naitre spontanément sur votre visage, et ainsi vous pouvez rayonner simplement, développez cette expérience de ne rien faire, de vous établir dans l’état naturel, dans votre essence, dans l’état de méditation authentique, au delà de telle ou telle pratique, telle ou telle technique… Point, c’est tout, il n’y a rien à faire. Juste relax et être bien présent. Et pour être bien présent, encore une fois, toujours revenir à son souffle. Ça aide énormément. Et on dit que la respiration c’est le lien entre le corps et l’âme. Il n’y a pas de meilleur support de méditation.

La respiration essentielle

D’ailleurs, il y a le titre d’un livre qui s’appelle La respiration essentielle de Thich Nhat Hanh, si vous voulez approfondir tout ça, je vous encourage à lire ce livre, ça vous intéressera certainement beaucoup si vous avez aimé cette vidéo… et ainsi vous pouvez vraiment approfondir le yoga.

Si c’est le cas, je vous invite à cliquer sur J’aime, à vous abonner si ce n’est pas encore fait et je vous dis à bientôt pour une autre vidéo mes amis, au revoir !

Les bienfaits du Yoga (1/2) – Question à Yogesh – Varanasi – Inde

Pour retrouver les vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant à la  Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Les bienfaits du yoga (1/2)

Si vous êtes de Lyon rejoignez-nous et commencez par une séance d’essai gratuite de yoga.

Question:

Bonsoir, nous sommes ensembles en Inde, à Varanasi, et on fait du yoga, avec toi. Et nous pratiquons également le yoga avec toi  aussi à Lyon. Qu’est ce que tu pourrais dire, à des gens qui voudraient pratiquer du yoga, quels sont les bénéfices qu’ils pourraient en tirer ?

Réponse:

 Le yoga déjà, c’est une science qui existe depuis 5000 ans, et qui a fait invariablement ses preuves pour permettre à l’être humain de ressentir beaucoup plus de plénitude dans sa vie. Se sentir plein, ça veut dire remettre ensemble toutes les dimensions de son être. Parce que très souvent, on a notre corps qui est là, et on oublie que notre esprit n’est pas vraiment conscient, qui n’est pas avec le corps. Il est préoccupé avec les pensées, du passé ou du futur, de choses, qui, finalement, n’ont rien à voir avec ce qu’on a à vivre au moment présent. Le yoga nous apprend à nous intérioriser au travers de notre corps, à remettre les deux ensemble. Et finalement de s’en sortir à nouveau plein. Et ça on peut l’expérimenter, on peut en parler comme ça. Ce que je propose, c’est que les gens viennent faire l’expérience,ne serait-ce que via une première séance de yoga, on peut ressentir ce sentiment nouveau de plénitude, sentiment inhabituel, qui fait que l’on perçoit bien qu’il y a là, avec le Yoga, une voie pour se sentir plus heureux dans son quotidien. Il faut faire confiance, et essayer!

Lorsque j’ai commencé la pratique du Yoga en 1989 c’était aussi en Inde mais cette fois-ci à Rishikesh qui est considéré comme LE haut lieu du Yoga en Inde… Je me suis retrouvé dans un ashram avec des yogis enfermé dans une cellule de méditation une bonne partie de la journée et comme j’avais déjà décidé, avant mon départ, de commencer l’étude du Yoga à l’occasion de mon séjour en Inde et bien j’avais emmené plusieurs livres de Yoga écrits par André Van Lysebeth qui est l’un des grands précurseurs du Yoga en occident. Par ailleurs, à l’époque j’étais professeur de culture physique diplômé d’état et j’avais déjà une excellente connaissance  du fonctionnement du corps humain, je veux dire l’anatomie, la physiologie, la bio-mécanique; sur un tout autre plan j’avais reçu depuis quelques années déjà une éducation Bouddhiste de la tradition tibétaine, réalisé des retraites de méditation, des retraites de jeûne et de silence que ce soit ici en Inde ou en France auprès de Maîtres de méditations extrêmement expérimentés… Donc l’un dans l’autre, après plusieurs mois d’études en Inde, j’ai commencé directement à enseigner à mon retour, cela fait donc aujourd’hui 27 ans!… Je me sentais somme toute assez à l’aise puisque d’une part j’étais habitué à enseigner et d’autre part je n’étais pas vierge de connaissance sur le fonctionnement du corps humain et avec la pratique du Yoga dans cet Ashram à Rishikesh, et comme je n’avais pas besoin d’apprendre la méditation, du moins pas comme quelqu’un qui découvre tout cela, la méditation le yoga etc… somme toute j’avais trouvé mes marques assez facilement car j’avais déjà, d’une manière tout relative bien sûr, beaucoup de choses à partager.

Différence entre les exercices physiques ordinaires et ceux du Yoga.

Pour retrouver l’ensemble des vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant !

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Postures et exercices physiques

Lyonnais(e)?… vous tombez bien!… rejoignez-nous et commencez par une séance d’essai gratuite de yoga à Lyon!

Bonjour mes chers amis, François expert de méditation et de yoga à lyon. Je vous ai parlé récemment de ce qu’est le yoga afin d’éviter toutes les confusions et représentations que l’on s’en fait et en avoir une définition authentique en réalité, c’est ça que je veux vous donner ici, des choses authentiques. Alors, en particulier ce qu’on connait du yoga nous, ce sont les exercices physiques, ce qu’on appelle les postures de yoga, les techniques de relaxation…Moi j’aime bien appeler ça une posture pour le yoga.

La différence entre les postures de yoga et les exercices physiques

Quelle est la différence entre les exercices physiques que l’on pratique sur le chemin qui nous mène au yoga, c’est-à-dire les postures, les asanas,  et les exercices physiques ordinaires. On peut voir ça sur plusieurs plans, déjà sur le but qui est poursuivi par les activités physiques ordinaires où l’on recherche souvent une performance physique ou alors on a peut être simplement un but esthétique, ou encore on souhaite entretenir sa forme physique. Mais quoi qu’il en soit on poursuit un but qui est physique.

Le but poursuivi

Dans les techniques posturales qui sont propres à ce chemin qui nous mène vers le yoga, les asanas,  le corps physique c’est absolument pas un but en soi. Simplement un moyen, considérant que le corps physique est un support de libération, c’est-à-dire un support qui va nous permettre d’aller vers cette réalisation spirituelle, d’aller au-delà de nos peurs, de la souffrance, c’est ce que l’on dit dans la philosophie, aller au-delà de la souffrance, dépasser cette notion. Parce que ça procède d’une émotion qui se fait, on est capable de discerner ce qui est réel de ce qui ne l’est pas et comprendre que finalement nous ne sommes pas ce corps. On considère ce corps physiquement seulement comme un moyen, un véhicule. Vous voyez que le but est totalement différent dans cette perception que l’on a vis-à-vis du corps physique.

L’identification au corps

Au niveau des exercices et de la manière dont ils sont exécutés, quand on fait des exercices physiques, une activité ordinaire, souvent on a le corps qui est en mouvement, parfois de manière assez violente et on ne met pas l’accent sur l’intériorisation, donc on est vraiment dans le mouvement, on dit que c’est un exercice de type rajasique. C’est-à-dire qu’on le met vraiment en mouvement et encore une fois cette identification au corps.

A l’état naturel

Dans la pratique posturale, les exercices physiques propres au yoga, on est plus volontiers dans une situation d’immobilité totale, non seulement totale mais prolongée. En plaçant son esprit dans une sensation d’aisance pour vraiment vivre cette aisance et faire cette expérience que si on souhaite placer son esprit, c’est possible de transformer les choses et de passer d’une situation d’inconfort à une situation d’aisance. Bref, on est dans cette situation d’immobilité avec aisance tout en étant concentré sur certains points particuliers et parfois sur un point précis dans la posture. Donc en absorption méditative, dans cette idée de détachement. On n’attend pas de résultat particulier, on s’installe simplement dans le bien être, dans l’état naturel.

Le plan physiologique

Au niveau cardio-circulatoire

Au niveau physiologique, quand on fait des exercices physiques traditionnels, quand on fait du sport, on sollicite le corps de manière intense et parfois on met vraiment à l’épreuve le cœur, l’appareil circulatoire, toutes nos fonctions, c’est encore une fois parfois assez violent. Quand on fait les pratiques posturales, on pratique, vous le savez, des étirements musculaires doux et prolongés et en étirant les muscles on favorise le retour veineux, ça permet d’éliminer toutes les stases sanguines, c’est très bon. Et aussi, quand on pratique les postures inversées, la posture sur les épaules ou ce qu’on appelait à l’école la chandelle, eh bien le retour veineux au niveau de ces grosses masses musculaires que sont les jambes, les membres inférieurs, le retour veineux est vraiment facilité puisque grâce à la gravité, le sang redescend vers le cœur tout seul, sans le moindre effort. Là encore, vous voyez que le corps, on n’est pas vraiment dans une action intense, violente, c’est très relax en même temps. Ce qui fait qu’au niveau de l’énergie, dans le sport, on en dépense beaucoup. Des fois on a l’impression d’être détendu mais on est juste tellement fatigué qu’on est relâché, en même temps on a qu’une aspiration après le sport c’est de se reposer.

L’énergie

Quand on a pratiqué une séance de hatha yoga avec des postures, au contraire on a dépensé un minimum d’énergie et on a fait en sorte de prendre un maximum d’énergie. En général on s’est beaucoup rechargé en énergie. Déjà en pratiquant de la manière dont en pratique les postures de yoga quand elles sont correctement guidées, ça va lever beaucoup de blocages énergétiques et ça va favoriser la circulation de l’énergie et on va se remplir au contraire en ayant dépensé un minimum d’énergie.

Voilà pour l’essentiel les différences qu’on peut faire entre les exercices physiques ordinaires et les exercices physiques propres au yoga, en particulier la pratique posturale, la pratique des asanas.

Adieu aux rhumes grâce à jala neti, un kriya de hatha yoga!

Pour retrouver les vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Jala Neti, un kriya du hatha Yoga

Si vous êtes de Lyon rejoignez-nous et commencez par une séance d’essai gratuite de yoga!

Bonjour chers amis, François expert de yoga, de méditation et autres techniques de bien être. Aujourd’hui je vais vous parler d’une technique de hatha yoga, une technique de purification du corps. On appelle cela des kriyas, des techniques de purification du corps. On dit traditionnellement qu’il y a 6 kriyas, des kriyas pour nettoyer par exemple les yeux, le nez, les poumons, l’estomac ou les intestins. Aujourd’hui on va voir ce kriya du hatha yoga qui permet de nettoyer le nez, un kriya accessible à tout le monde, qui est assez simple et qui permet de drainer toutes les voies nasales par l’eau, simplement. Ça s’appelle jala neti.

Protocole

c’est simple, je vais vous montrer tout de suite. Il faut utiliser un petit ustensile, comme celui-ci, qui s’appelle un lota, dans lequel on va mettre de l’eau à peu près à la température du corps, donc environ 37°C, vous voyez que je suis en face d’un lavabo, je fais couler l’eau à peu près à température. Je fais tout en direct. J’ai donc rempli ce petit lota à une eau à environ 37°C. Ici, j’ai un récipient avec du sel marin, je prends une cuillère à café rase de sel marin que j’introduis dans mon volume d’eau ici, et je mélange bien. Ensuite, vous voyez ici l’embout adapté qui permet de fermer de manière hermétique une narine, ensuite, c’est important de bien lever son bras, mettre le bras dans le prolongement de l’épaule. Soyez tranquille, comme si vous vous placiez en relaxation, ouvrez la bouche, pensez un peu la tête et laissez l’eau couler naturellement, regardez. Voilà. Vous voyez, c’est simple, je me mouche un peu pour sécher ma narine. Ensuite, je peux faire de l’autre côté, quand je me suis mouché. J’ai fait dans une bassine sinon j’étais trop près pour vous montrer. Je me mouche dans le lavabo et ensuite je fais exactement la même chose de l’autre côté. Jala neti c’est vraiment très bien pour lutter contre tous les problèmes que vous pouvez avoir, les problèmes de sinusites, les rhumes, les allergies, ça peut vraiment vous apporter une solution toute simple. Si vous pratiquez une technique respiratoire, le pranayama qui est propre au yoga que ce soit nadi sodhana (la respiration alternée), anuloma viloma (respiration alternée avec rétention)  ou kapalabhati ( des expirations brusques et successives pour oxygéner les cellules et purifier les bronches) c’est bien de le faire aussi, et c’est bien de le faire le matin au lever, et avant les pratiques de méditation aussi si vous en faites.

Bien sécher les narines

Une fois que vous avez fait les deux côtés, c’est important de sécher soigneusement vos deux narines, je vais vous montrer comment dans une autre petite séquence, que je vais prendre dehors où j’ai un peu plus de place, je vous montre ça dans des conditions plus confortables. A tout de suite. Donc vous avez fait jala neti narine droite et gauche. Je vais maintenant vous montrer comment, après avoir fait ce nettoyage des deux narines, comment sécher le nez correctement. Il faut vous mettre accroupi comme ceci, les pieds espacés d’une largeur d’épaule, les mains posées sur les cuisses, les coudes qui sont portés légèrement en dehors, le dos bien plat pour relever la tête, vous fermez la bouche. Vous allez faire 3 expirations brusques en relevant bien la tête, comme ceci. Puis 3 expirations brusques en rentrant le menton vers la poitrine. 3 expirations brusques en tournant la tête vers la droite. 3 à gauche. Et ensuite vous répétez cela deux fois. Tout le cycle qu’on vient de faire, vous le faites 2 fois. Devant, derrière, à droite à gauche. On recommence encore une fois ensemble. Une dernière fois. Voilà. On a tout fait, les narines sont asséchées, propres. Vous pouvez vraiment sentir la différence, testez, vous verrez. Ça fait vraiment une différence. J’espère que vous avez aimé cette vidéo, si c’est le cas, cliquez sur J’aime. Si vous n’êtes pas encore abonné, abonnez-vous. Laissez des commentaires, n’hésitez pas à poser des questions, j’y répondrai volontiers.

 

* « 2 mois pour 1 vie nouvelle »: Une profonde expérience de transformation personnelle

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Pour participer à une prochaine conférence de présentation du cycle de formation, quel que soit votre lieu de résidence (web conférence)  c’est ici: « 2 mois pour 1 vie nouvelle »

 

Entretien avec Sandra qui a participé au cycle de formation à la pratique de la méditation à Lyon avec François

François : Sandra, tu as participé au dernier cycle de formation « 2 mois pour une vie nouvelle » et donc tu tenais à partager ton expérience, et expliquer comment ça s’était passé pour toi. Alors je te remercie au nom de tous les gens qui vont t’écouter. Je voulais simplement déjà, te demander, à l’origine, qu’est ce qui a fait que tu t’es décidée à suivre ce cycle de formation « 2 mois pour une vie nouvelle » pour apprendre la méditation?

Sandra : J’en avais entendu parler l’année d’avant, alors que je venais de m’inscrire au cours de Yoga dans la salle de Lyon la part Dieu car je venais de déménager, je ne me sentais pas tout à fait prête à entamer le cycle.Toute l’année ça a mûri, et quand est venue la dernière session, je me suis dit « cette fois-ci, c’est mon tour ». Je ne voulais pas louper le coche.

François : Justement, c’est ça, je veux comprendre pourquoi tu ne veux pas louper le coche, en gros, qu’est ce que tu attendais de la méditation, pour toi, personnellement ?

Sandra : J’ai senti que dans ma vie j’avais besoin de l’apport de la méditation pour mieux affronter les choses et mieux comprendre ce qu’il se passe en moi.

François : Mieux comprendre ce qu’il se passe d’une manière générale dans ta vie.

Sandra : Oui, les choses vont parfois très vite…dans le travail, dans la vie personnelle, j’avais besoin d’y voir plus clair, de mettre un peu plus de relaxation en moi, d’approfondir la méditation et d’être guidée.

François : D’accord. Donc c’était ton objectif. Au final, est-ce que la formation a répondu à ce que tu attendais ?

Sandra : Complètement.

François : Complètement ? Tu peux en dire un peu plus ,

Sandra : D’un côté avec l’enseignement de la méditation, je trouve que ça permet de se sentir beaucoup plus serein et moins stressé. On arrive mieux à gérer ce qu’il se passe, et d’un autre côté, avec tous les enseignements que tu nous apportes dans chaque module, non seulement sur la méditation mais aussi sur la philosophie, ça permet petit à petit d’approfondir notre réflexion, de développer notre connaissance de nous-même, bref de défaire la pelote de nœuds.

François : Donc ça permet de défaire cette pelote de nœuds et d’y voir plus clair dans sa vie, ce qui était ton objectif de départ. Alors simplement, pour terminer, je te demanderais de t’adresser à une personne, qui, aujourd’hui, aurait dans l’idée de faire cette formation, de s’engager dans la voie de la méditation mais qui hésiterait encore un peu. Qu’est ce que tu pourrais lui dire ?

Sandra : Et bien de ne surtout  pas hésiter, de se lancer. C’est vrai qu’on ne sait pas à quoi s’attendre parce qu’on ne connaît pas la méditation ni ce que tu vas nous apporter, donc on peut être un peu sur la réserve, on se demande si ça vaut vraiment le coup. Et une fois qu’on a ça en main, on se rend compte à quel point la méditation peut être un outil  vraiment puissant.

François : Oui, bien sûr. Ecoute, je te remercie au nom de tout le monde, et ravi de t’avoir parmi mes élèves.

* Comment faire face aux problèmes (par le Dalaï Lama)

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Bonjour à tous, François, votre maître de yoga à Lyon. Je voulais vous faire une petite vidéo ce soir, très particulière, parce que nous sommes le 6 juillet. Avant de terminer cette journée, je voulais faire une vidéo pour rendre hommage tout simplement au Dalaï-lama qui a eu ses 80 ans aujourd’hui. En ce moment, il anime ce qui s’appelle un sommet de la compassion pendant 3 jours aux Etat-Unis. Le Dalaï-lama est une source d’inspiration, absolument incroyable;;; Il est considéré comme l’un des maîtres de méditation les plus remarquables dans la tradition bouddhiste à tel point que l’on lui reconnaît une sagesse et un accomplissement spirituel tel que beaucoup le considère comme un Dieu vivant; à ce sujet, il est dit que le Dalaï Lama est la manifestation d’Avalokiteshvara (ou Tchenrezi en Tibétain) le bouddha de la compassion. Je vous encourage à vous intéresser à la vie du Dalaï Lama: ça peut vraiment vous apporter beaucoup. D’ailleurs vous avez ici, à ma gauche, cette Divinité tibétaine qui s’appelle Avalokiteshvara. Ici, vous êtes dans ce qui me sert de petite cellule de méditation, ici, dans l’ermitage, dans le Haut-Forez. Avant de terminer, je voulais partager avec vous quelque chose qui m’a beaucoup servi, lorsque j’ai entendu une fois le Dalaï-lama répondre à un journaliste, à l’occasion d’une émission télévisée, le journaliste lui demandait simplement «on vous voit toujours souriant alors que vous défendez la cause de votre peuple qui subit beaucoup de souffrances, comment se peut-il que vous soyez tellement empli de joie alors que vous avez tout cela à porter, n’est ce pas contradictoire ? ». Voilà quelle a été la réponse de Dalaï-lama : « écoutez, c’est simple, dans la vie, lorsque vous avez un problème, si vous avez une solution, vous n’avez plus de problème. Si vous n’avez pas de solution, il vous reste un choix, celui d’être heureux ou d’être malheureux. » Je vous laisse méditer là-dessus, bien entendu ce sont des réflexions philosophiques, que l’on approfondit largement pendant les cycles de formation à la médiation. J’organise ce cycle de formation 2 fois par an pour apprendre la méditation, intéressez-vous à ça, pourquoi pas ? Allez visiter le site http://meditationlyon.com, il y a quelques infos à ce sujet si ça vous intéresse. Au passage, il n’est pas suffisant d’apprendre quelques techniques de méditation; il est également indispensable d’écouter tous les enseignements porteurs de sagesse et sources de réflexion afin que nous puissions développer une vue plus juste, un rapport avec la vie qui nous permette d’expérimenter plus de Bonheur et moins de souffrance… Bref, installer un nouvel état… celui qui permet à la méditation d’être là spontanément au delà de la simple pratique formelle et ponctuelle; Si vous avez aimé cette vidéo, s’il vous plait, cliquez sur J’aime. Et pour être au courant des vidéos que je vais faire dorénavant 5 fois par semaine, je vous invite à cliquer sur « s’abonner » comme ça vous serez prévenu par email lorsqu’une vidéo sortira. Je vous souhaite une excellente soirée, moi je pense que je vais passer une bonne nuit, parce que j’ai fait une sortie vélo et ça faisait longtemps que j’avais pas fait bouger ce corps comme ça. Je crois que je vais pas mettre beaucoup de temps à m’endormir ! Bonne soirée à vous aussi, à très bientôt mes amis, au revoir !

* Méditation mindfulness à Lyon – « 2 mois pour 1 vie nouvelle » avec Sam

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

François : Bonjour Sam, alors tu es un élève des cours de yoga que je donne à lyon part dieu et c’est gentil de ta part de venir partager ton témoignage sur le cycle de formation à la pratique de la méditation que tu as terminé le 26 janvier à Lyon; nous étions un bon groupe, vous avez beaucoup partagé, et toi tu faisais partie de tous ces gens-là, tu as découvert la méditation  avec beaucoup de bonheur je dois dire, parce que je suis vraiment content de t’avoir vu évoluer. Je voulais simplement que tu témoignes ici, comment ça s’est passé pour toi ? Pourquoi tu as entrepris d’apprendre la méditation?

Sam : Alors au début j’étais un peu sceptique, par contre j’avais besoin de réfléchir sur moi-même, donc je me suis inscrit. Et en fait, apprendre la méditation avec ce cycle « 2 mois pour une vie nouvelle » c’est une affaire en or pour ma santé.

François : Ah, pour ta santé, physique tu veux dire ?

Sam : Oui, et moralement, parce que pendant ces 2 mois, tu m’as enseigné comment maîtriser mon corps par la respiration grâce aux cours de yoga que je suis avec toi à Lyon, avec les postures de yoga aussi mon corps est devenu plus mobile, l’énergie s’est mise à mieux circuler et je me suis senti tout de suite plus en forme, moins vite fatigué et grâce à ces cours de yoga que je suis à lyon avec toit toutes les semaines, j’ai l’impression d’être en pleine santé comparativement à avant… et j’ai aussi découvert comment maîtriser mon cerveau par la méditation et la relaxation, je me dénoué, délié, et je me suis aperçu 3 semaines après le début du stage, ayant développé l’expérience de la méditation que c’était vraiment du pur bonheur. Et donc, dans le groupe, j’ai vu mon évolution. En plus, on fait partie d’un groupe, donc on a des collègues.Je suis très satisfait parce que ça marche bien.

François : Oui. On voit que t’as plein de choses à partager. Alors, simplement, en un mot,entre le Sam du mois de Novembre et le Sam d’aujourd’hui, ça fait quelle différence ?

Sam : C’est le même Sam, mais avec beaucoup plus d’assurance, de tranquillité, moi qui ai un métier qui est assez stressant, avec des objectifs tous les jours, des rendez-vous, ça m’a permis d’être beaucoup plus calme, de mesurer ma façon de parler, de m’exprimer. Pour moi c’est un vrai bonheur cette expérience de la méditation et franchement si quelqu’un veut se sentir plus heureux dans sa vie, je ne peux que lui conseiller de suivre les cours de yoga à lyon et ensuite de s’intéresser à apprendre la méditation avec toi!

François : Tu es un homme heureux quoi !

Sam : Oui !

François : Bon, ben c’est super. Merci Sam.

Sam : Je t’en prie !

Yoga à Lyon: « Fête de ganesh »

Pour retrouver les vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant à la  Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Le yoga est lié à la culture hindoue et voici ici une vidéo où une association Tamoul de Lyon  fête la divinité Ganesh: vous pouvez retrouver François Yogesh qui souffle dans la conque pendant la procession!

* Victime, simple « fan » ou responsable?

Pour retrouver les vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Si vous recherchez un cours de yoga à lyon, vous tombez bien!… rejoignez-nous et commencez par une séance d’essai gratuite de yoga!

Bonjour mes amis, ici François, expert de méditation et de yoga à Lyon. 

Je me trouve à nouveau avec avec Emillie, professeur de yoga à Lyon de l’association yoga satyam à Lyon Bellecour et qui reçu la transmission par Alain Bonnet l’un des plus grands spécialistes du yoga à Lyon mais on va parler d’un autre sujet. Je vais la faire parler aujourd’hui, comme je vous disais on a beaucoup échangé tout à l’heure, on a parlé de plein de choses, et puis on a parlé du fait de se sentir victime parfois de certaines situations, dans notre vie, au quotidien. Victime de certaines personnes aussi, parfois on prend l’habitude de se plaindre systématiquement et de reporter la faute sur les circonstances extérieures.

Si on fait tout le temps de cette manière, de temps en temps ça arrive à tout le monde, à nous les premiers je pense, mais si c’est quelque chose de récurrent, ça devient une véritable habitude. C’est-à-dire qu’au fond on n’est jamais responsable de quoi que ce soit. Et ça, c’est la cause de tous les malheurs, et là, pour en avoir parlé ensemble tout à l’heure, j’aimerais bien que tu développes ce sujet de la responsabilité.

Emilie :  Alors, on a tous une manière de vivre qui peut être très limitante, une pauvreté de vie psychologique et émotionnelle. Parce qu’entre autres nous nous posons en victimes. Et on le fait consciemment ou inconsciemment Consciemment quand ça nous arrange bien de faire porter le chapeau à quelqu’un pour ce qui nous arrive, comme ça, ça permet de ne pas trop réfléchir non plus… ou inconsciemment, on ne se rend même pas compte qu’on accuse les autres de choses que l’on a créé soi-même. C’est de là que tout part, nous créons vraiment nos pensées, nos actes, nos attitudes, autant physiques que mentales et psychologiques. Et tout cela ne vient pas de l’extérieur, c’est pas l’extérieur qui nous impose ce que nous faisons et nous pensons, mais c’est vraiment l’intérieur.

C’est de l’intérieur que tout sort.

Et c’est vrai qu’inconsciemment, on va très facilement reporter la responsabilité de ce qui nous arrive. Quand il nous arrive des choses agréables, ça, pour le coup c’est agréable de dire que c’est nous qui en sommes les créateurs, les garants. Et quand c’est moins agréable, alors là… de regarder en soi, observer et puis de regarder avec honnêteté et sans jugement surtout, ce n’est pas la peine de se blâmer, fouetter, ça ne sers à rien. C’est juste un moyen de se victimiser encore un peu plus. Mais simplement d’observer tranquillement et sans commentaires son jugement qu’il y a telle situation qui ne nous plait pas, mais qui est arrivée parce qu’il y a eu tel et tel élément qui se sont mis en place ; et comment est-ce que nous, nous avons déclenché ces éléments. Et ça permet d’abord d’être plus clair vis-à-vis de la situation, d’y trouver très facilement une solution. Parce que simplement d’observer ça élucide beaucoup de choses, ça permet de ne pas accuser les autres, de ne pas penser en mal aux autres, du coup de rester en bons termes, en bonne harmonie avec tous ceux qui nous entourent. Comme on le disait au départ, ça permet d’être responsable réellement de sa vie, de savoir la prendre en main avec une attitude ferme, stable et constructive.

François : Très bien. Merci beaucoup, t’es bavarde dis donc, superbe ! Moi ce que j’ai retenu d’intéressant dans ce qu’a dit Emilie, particulièrement intéressant, parce que tout l’était, je vous invite à réécouter la vidéo d’ailleurs, ça aide. Mais prendre l’habitude d’observer ce qu’il se passe en nous. Parce que souvent, quand on a quelque chose de désagréable, on est très sélectif. Ce qui nous plait, on veut bien le voir, vivre avec, essayer de le prendre à bras le corps, vivre ça pleinement. Et ce qui ne nous plait pas, au contraire, on le rejette. Et donc, étant dans cette habitude de rejeter ce qui ne nous plait pas, on prend le temps d’observer ce qu’il se passe, et finalement ça empêche toute possibilité d’évolution, toute possibilité de mieux se connaître soi même, de mieux comprendre comment on fonctionne et de mieux cerner ce qu’il y a à changer pour évoluer. Observez, c’est très important de ne pas mettre le couvercle sur les émotions et de vivre avec les émotions. Il y a une vidéo à ce sujet, qui peut être très intéressante, c’est « Aimez vos émotions », vous cherchez sur la chaîne pour voir comment vous y prendre dans ce genre de cas, quand vous avez des choses désagréables qui sont là.         D’autre part, pour la responsabilité, pour les choses qui sont parfois agréables, mais où on voit le côté agréable seulement à l’extérieur.
Je vais prendre l’exemple, tu dois l’avoir aussi Emilie dans tes élèves, de ceux qui disent « oh comme tu es zen, calme, j’aimerais être comme toi », et on vient faire sa séance de yoga, certes au bout d’1h30 de séance on est détendu et on dit « ça c’est vraiment ma bouffée d’oxygène » et après très vite tout redevient comme avant.

Et on vit avec cette idée que ma foi, François ou Emilie c’est normal qu’ils soient comme ça, ça fait je ne sais combien de temps qu’ils « font » du yoga, et moi je suis dans ma position « je ne peux pas être comme lui », on se déresponsabilise complètement, parce que vous pouvez très bien vous prendre en charge, nous on est là pour vous guider, on ne fait pas de rétention, on est là pour partager, pour vous donner accès à tout ce qu’on connait, pour vous permettre, vous aussi, d’atteindre ce que vous percevez chez nous comme cette zénitude, ce calme, cette paix, etc.

C’est accessible pour vous. Là aussi, il ne faut pas se déresponsabiliser, se comporter comme des fans, et être là à ne rien faire. C’est pas comme ça qu’il faut faire. Au contraire, on est là pour que vous nous accompagnez sur ce chemin, pour que vous deveniez vraiment des compagnons de chemin et pour qu’ensemble on puisse évoluer vers plus de paix, de fraternité, entre les êtres humains, entre les peuples, faire plus d’unité… cela sert à ça le yoga.

On a besoin de vous, on a besoin que vous aussi vous vous responsabilisiez, donc engagez vous. Faites les cours, faites aussi des pratiques quotidiennes comme la récente vidéo que j’ai faite sur la posture de yoga, vous pouvez pratiquer tous les jours, c’est une vraie pratique de yoga.

Faites « 2 mois pour une vie nouvelle », participez aux stages de yoga, engagez vous une bonne fois pour toute et les choses vont changer.

Récemment aussi, il y avait le témoignage de Lise-Marie, elle, elle a passé une année, elle a fait les cours de yoga à lyon avec moi, le cycle « 2 mois pour une vie nouvelle » pour apprendre à méditer et être plus heureuse, le stage de yogaen Inde, elle m’a aidé aussi dans tout ce qui concerne le fonctionnement de l’association de yoga.
A la sortie, c’est la loi de cause à effet, elle a posé des actes et ça produit des résultats, elle a opéré un changement très important dans sa vie, avec plus de bonheur pour elle et pour ses proches.

Si vous avez aimé, n’oubliez pas de vous abonner si ce n’est pas encore fait, laissez des commentaires, on est là pour vous.

A bientôt mes amis pour une prochaine vidéo, au revoir !