Articles

150ème vidéo : Mon message

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

 PARTAGEZ SVP! 
LIBEREZ-VOUS DU STRESS grâce à la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ?
Accès GRATUIT et IMMEDIAT ici ►►► http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus

150 vidéos gratuites de yoga : Mon message

Bonjour chers amis, François, expert de yoga et méditation.

Je vous parle aujourd’hui ici en direct de l’appartement de l’association pour fêter la 150e vidéo.

Mon engagement envers vous

Vous savez qu’il y a maintenant 7 mois, début juillet, j’ai pris un engagement et j’ai décidé de vous offrir 300 vidéos d’ici fin 2016.

Des vidéos plus ou moins court ou long mais avec un contenu qui puisse vous intéresser.

Tant sur le plan de la philosophie que sur le plan de la méditation que du hatha yoga, c’est-à-dire les pratiques physiques liées au yoga et pour favoriser notre cheminement sur le yoga.

Donc 150 vidéos gratuites de yoga en 7 mois: si je continue à ce rythme j’aurai fini fin août donc je serai en avance de 4 mois, c’est super !  Si on fait une projection sur le terme que je m’étais fixé pour réaliser cet objectif, je suis en avance donc c’est super !

Ce que j’ai remarqué depuis, c’est que dès que je fais des vidéos gratuites de yoga liées aux pratiques physiques, il y a tout de suite un peu plus d’intérêt. Lorsque je fais des vidéos qui sont liées à des pratiques internes, à la philosophie de vie, les vidéos sont moins vues. Bien sûr quand je dis ça, c’est en général, c’est peut être différent pour vous.

Ma motivation

En tout cas ce qui m’anime, c’est de partager avec vous toute ma philosophie de vie, celle que j’ai construite au quotidien.

Je pense qu’à mon niveau, en tout cas, j’ai fait un sacré chemin, d’une manière relative. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre mais ce que j’ai envie de partager avec vous, c’est comment bâtir une vraie philosophie de vie solide. C’est ainsi que pour que vous vous sentiez beaucoup plus heureux sans dépendre des circonstances extérieures.

Que vous puissiez vraiment avoir un ancrage solide, être lié à votre âme, à ce qu’il y a de plus pur en vous et puis qui vous permet d’exprimer spontanément de la joie, du contentement, de l’amour envers son prochain, de la compassion envers ceux qui en ont le plus besoin.

Développez spontanément tout ça.

Alors, oui, je me dis mais quand on a un problème dans la vie on a besoin de cette philosophie. C’est vrai que les pratiques physiques parce que c’est très important d’être en bonne santé physique. Quand on est en bonne santé physique, on a les idées plus claires donc ça facilite énormément les choses. On a besoin de ces pratiques physiques liées au hatha yoga.

L’importance de la philosophie de vie

Mais par contre, ne mésestimez pas le fait de vous intéresser à tout ce que je partage sur la philosophie de vie, les réflexions existentielles. Tout ça, je souhaite vraiment le partager avec vous parce que ça peut vous amener vraiment beaucoup !

Sinon, faire juste des pratiques physiques sans s’intéresser à se construire une vraie philosophie de vie, sans s’intéresser à engager une pratique spirituelle authentique et en particulier une pratique méditative. C’est un peu comme si on préparait une terre extrêmement fertile mais où on ne sème rien ! Ça ne sert pas à grand-chose quoi.

On est en bonne santé physique, oui, et alors ? Une fois qu’on n’aura plus ce corps, qu’est ce qu’on va devenir ?

Enfin bon, je vais peut être un peu loin pour certains d’entre vous, mais tout ça pour vous dire de vous intéresser à l’ensemble des vidéos.

Si vous n’êtes pas encore abonné à la chaîne, vous pouvez le faire comme ça vous êtes mis au courant automatiquement dès qu’une vidéo sort, vous recevrez un mail. C’est à peu près à une fréquence de 20 vidéos gratuites de yoga  par mois.

Pour ceux qui me suivent déjà je vous remercie vraiment d’être là avec moi pour me soutenir.

Pour ceux qui ne le sont pas encore, rejoignez nous ! Et puis je vous dis à bientôt mes amis, au revoir !

Si tu es lyonnais tu peux participer aux cours de yoga à Lyon

prochains articles = 11 Décembre

Voeux 2017 et message d’importance majeure

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

LIBEREZ-VOUS DU STRESS grâce à la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ?
Accès GRATUIT et IMMEDIAT ici ►►► http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus

 PARTAGEZ SVP! 

Voeux 2017 de François Yogesh, enseignant de yoga, de méditation et de philosophie à Lyon  qui vous délivre également un message d’une importance MAJEURE


Pour rappel, si vous avez une quelconque question SVP,

prenez le temps au préalable de vérifier si la réponse ne se trouve pas sur la page contact

yoga hatha lyon – règle n°10: Dédiez les bienfaits du Yoga!

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

 PARTAGEZ SVP! 
LIBEREZ-VOUS DU STRESS grâce à la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ?
Accès GRATUIT et IMMEDIAT ici ►►► http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus

Prendre conscience

Alors bonjour mes amis, François, expert de yoga et méditation.

Aujourd’hui je voulais terminer cette série de vidéos pour les 10 règles que je vous recommande d’observer ou en tout cas d’apporter de l’attention.

La 10e règle, bien sûr, il n’y a jamais quoi que ce soit d’obligatoire, mais je vous le recommande, à la fin de votre séance de yoga, c’est de prendre un petit moment d’intériorisation et de ressentir comment l’énergie circule, de ressentir le bien être, prendre conscience de tous ces bienfaits accumulés avec cette séance, prendre conscience que vous vous sentez mieux dans votre corps, que vous avez un mental qui se trouve apaisé, que vous vous sentez plus équilibré aussi, prendre conscience, vraiment, de tous ces bienfaits, et à partir de là… peut être faire un souhait, le plus sincère possible, de partager tous ces bienfaits avec l’ensemble de tous les êtres vivants.

Dédier

Simplement pour prendre l’habitude de ne pas garder les choses pour soi, parce que dans l’éducation qu’on reçoit au sens le plus large dans cette vie moderne, souvent on ramène les choses à soi, eh bien là, prendre une habitude à contre courant, où on développe ce sentiment de vouloir partager les choses en comprenant que finalement, tous autant que l’on est, on aspire à la même chose, c’est-à-dire être heureux, expérimenter moins de souffrance, et ma foi, pourquoi toujours tout ramener à soi ?

On peut prendre une habitude, encore une fois un peu à contre courant, mais tout le monde sera d’accord là-dessus que de développer ce sentiment de partage, de fraternité, ça peut être quelque chose de bon, on peut faire ça, mais c’est pas une obligation.

Moi je vous recommande quand même de le faire, de faire une dédicace, ça imprime une bonne tendance, et c’est une habitude qui va se développer, s’ancrer avec le temps et ça va finalement permettre que vos propres qualités puissent se remettre à jour, vos qualités fondamentale de bonté, d’ouverture aux autres, d’ouverture à son environnement, de non-séparation parce qu’on vit tous chacun dans notre petit monde, séparé des uns des autres.

Le sentiment d’union

Ce sentiment d’union, en quelque sorte.

Je vous ai déjà expliqué que le yoga, si on devait le traduire en un mot, littéralement, en français, ce serait l’union. Ça favorise l’union.

Conclure sa séance de yoga comme ça, c’est très bien, je vous le recommande.

Si vous avez des questions à ce sujet, posez-les moi en commentaire et on pourra approfondir un peu ça si vous le souhaitez.

Si vous avez aimé cette vidéo cliquez sur J’aime, abonnez-vous à la chaîne si c’est pas encore fait et je vous dis à bientôt pour de nouvelles vidéos, au revoir mes amis !

Hatha yoga – règle n°4- le silence!

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

 PARTAGEZ SVP! 
LIBEREZ-VOUS DU STRESS grâce à la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ?
Accès GRATUIT et IMMEDIAT ici ►►► http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus

Le silence

Alors chers amis bonjour, François, expert de yoga et méditation.

Je voulais vous parler aujourd’hui de la 4e règle que je vous propose, c’est une recommandation.

C’est que quand vous venez à votre cours de hatha yoga, c’est d’observer le silence.

Rentrer en intériorisation

Alors avant de rentrer dans la salle elle-même, vous pouvez vous préparer mentalement en vous disant que vous allez passer du monde extérieur vers le monde intérieur, puisque le yoga c’est l’union, idéalement si vraiment on prétend pratiquer le yoga, on pourrait aller plus loin je pourrais dire que le yoga ne se pratique pas.

Mais si vraiment on prétend être un pratiquant du yoga, alors notre but c’est censé être l’union de l’âme individuelle, l’âme universelle, donc vous comprenez que ça induit cette idée d’intériorisation. Et pour s’intérioriser on doit se recueillir, observer le silence. Se préparer à observer le silence.

Donc si vous êtes quelqu’un de très social et que vous adorez parler, communiquer avec autrui, ça peut être une qualité, à ce moment là arrangez vous avant de venir à la salle de yoga, vous pouvez très bien aller prendre un petit café dans un bar avec quelqu’un que vous appréciez et échanger et ensuite vous rendre au cours de yoga ou venir bien en avance au cours de yoga.

Dès l’entrée dans la salle de yoga

Je dirais que 10mn avant le début du cours de yoga, par exemple pour un cours qui est à 19h, à 18h50 ou pour un cours à 12h15, à 12h05, à partir de là on observe le silence, au moins 10 minutes avant le cours.

Il y a aussi des personnes qui se placent tout de suite en observation, en intériorisation, et quand ces gens là sont là, bien tranquilles, déjà en silence, tournés vers l’intérieur, et à côté qu’il y a des gens qui discutent, ils ne les respectent pas trop, ils cherchent à intérioriser et, bon, il y a beaucoup de bruit autour, et peuvent être sensible au fait que des gens parlent trop fort autour d’eux.

Soyez intériorisé. C’est valable avant le cours et bien sûr pendant le cours parce que si on commence à discuter dans le cours, ça ne favorise pas l’intériorisation, il y a des personnes qui sont aussi intériorisées pendant leur pratique, par exemple leur pratique posturale, et il suffit qu’il y ait quelqu’un d’un peu agité à côté, qui raconte une blague ou qui rigole et ça fait sortir les personnes de leur intériorisation.

Le respect de chacun

Il faut dire les choses aussi, vous êtes beaucoup débutants, vous n’avez pas forcément cette capacité à rester dans l’intériorisation quoi qu’il se passe à l’extérieur et ça on ne peut pas le reprocher à qui que ce soit, mais simplement, charge à chacun de respecter ls silence pour ne pas perturber l’intériorisation de chacun.

Pour votre pratique c’est bien mieux comme ça aussi, donc faites attention à ce point, de respecter le silence.

Une vidéo de yoga à revoir!

D’ailleurs, je ne sais pas si vous vous rappelez, il y a quelques mois j’ai fait une vidéo qui s’intitulait «à quoi sert le silence ?». Alors c’est pas mal si vous allez la voir à nouveau parce que ça va venir compléter cette vidéo que je fais aujourd’hui.

Retenez : règle 4 : observer le silence pour favoriser l’intériorisation.

Merci encore pour votre écoute et le soutien les amis, si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur J’aime, si bien sûr vous voyez ces vidéos de manière assez récente et que vous n’êtes pas encore abonnés, faites-le, et je vous dis à bientôt pour la 5e règle.

Au revoir mes amis !

La salutation au soleil – mouvement n° 2

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Salutation au soleil – 5

Bon, eh bien on va rentrer vraiment un peu plus dans la salutation au soleil maintenant puisqu’on va parler du temps 2.

Le mouvement numéro 2

En général quand je conduis la salutation au soleil pendant les cours de yoga, je vous dis « bras au dessus de la tête ».

Dit comme ça c’est dit de manière très simple ce qui fait que ça peut être exécuté de manière très simple et il y a beaucoup de choses qui peuvent être escamotées et beaucoup de points particuliers au sujet desquels on peut passer à côté et pourtant ils sont importants, c’est bien pour ça que je fais cette vidéo.

Alors bras au dessus de la tête, Marc tu peux le faire, voilà.

Etirer tout le dos

Alors là, fais le comme tu fais d’habitude Marc. On voit qu’au centre, c’est-à-dire au niveau du bas du dos, je vous montre, il a tendance à casser un peu comme ça, c’est-à-dire qu’au centre ce n’est pas très bien maintenu. L’idée c’est qu’il faut vraiment étirer sa colonne vertébrale sur toute sa longueur, c’est-à-dire à partir du sacrum et grandir, grandir, grandir comme ça.
Mais surtout ne pas casser les reins.

Les poignets sont dans l’axe des avant-bras comme ça, on n’est pas comme ça ni comme ça.

Gainé au centre

Les paumes des mains sont dirigées vers l’avant, en l’occurrence ici vers le soleil, ça nous permet de prendre l’énergie du soleil et on étire la colonne vertébrale sur toute sa longueur pour bien gainer au centre.

Alors c’est pas mal de contracter les fessiers ici et de bien pousser le bassin vers l’avant et d’étirer sur toute la longueur.

Si on n’est pas très souple au niveau des épaules, c’est pas la peine de basculer la tête trop en arrière, il faut que les oreilles soient à peu près au niveau des bras, sinon on ne se sentira pas forcément à l’aise, c’est pas forcément indiqué.

Commentaires

J’ai Emilie qui est ici, qu’est ce que tu dirais là-dessus aussi toi ?

Emilie : De bien sentir le prolongement de l’étirement, jusqu’au bout des doigts, et faire attention à ne pas casser les poignets.
Dans cet étirement il part des pieds, il prolonge dans les jambes, il répartit tout l’étirement, l’extension du dos depuis la base de la colonne jusqu’à la nuque et voilà. Pour être bien sans casser le bas du dos ce qui est très dommageable pour les lombaires.

François : Oui, bien étirer sans casser le bas du dos. Vous voyez ça, c’est quelque chose qu’on a répété à plusieurs reprises, aussi bien moi-même qu’Emilie, c’est un point important.

Tu veux bien le montrer Emilie ? Là c’est bien, elle a un collant, c’est moulant, donc on peut vraiment voir correctement au niveau de l’anatomie comment se placer correctement.

Vous voyez, c’est bien étiré mais sur toute la longueur du corps, sur toute la colonne vertébrale, mais c’est même, on peut dire, tout le corps qui est étiré.

Quand le bassin  est poussé vers l’avant comme ceci, vous avez ce groupe musculaire en avant des cuisses, les quadriceps, qui est étiré aussi, le bassin est poussé vers l’avant, les fessiers sont contractés, tout le dos est étiré mais le bas du dos n’est pas cassé et vous voyez que, eh bien, ça tire jusqu’en en haut comme ça, et que les poignets sont alignés avec les avant bras et la tête est relevée, mais sans plus, comme ça.

Il y a un étirement complet de tout le corps.

Conclusion

Ecoutez, ça fait quand même pas mal de précisions, réécoutez plusieurs fois pour relever les points clés, donc bien pousser le bassin vers l’avant pour contracter les fessiers, étirer la colonne vertébrale sur toute sa longueur, tout bien aligner, relever la tête légèrement sans plus, et bien sûr durant tout ce mouvement on inspire, parce qu’on est dans une ouverture, on en profite pour inspirer.

Si vous avez des questions, posez les en commentaires, ça profitera à tout le monde, encore une fois il n’y a pas de question bête.

Si vous avez aimé, cliquez sur J’aime, abonnez-vous si ce n’est pas encore fait.

A bientôt pour la prochaine vidéo, pour le temps 3 de la salutation au soleil ! Au revoir mes amis !

* Une méditation à expérimenter: « Uni au souffle »

Pour retrouver l’ensemble des vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant !

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Uni au souffle

Bonjour mes amis, ici François, professeur de méditation et de yoga à Lyon.

Je vais aborder aujourd’hui avec vous quelque chose qui peut beaucoup vous aider…
C’est toujours pareil, à chaque vidéo que je fais, à une condition, c’est que vous fassiez l’expérience, que vous jouiez le jeu et ne restez pas au stade de vous nourrir intellectuellement de ce que je dis, de mettre en pratique, parce que ça peut vous apporter quelque chose… et avec tout ce que je vous propose en bonus avec ces vidéos , je vous offre vraiment parfois de vraies pépites pour votre bien être et c’est vraiment du bonus en plus des cours de yoga que vous prenez avec moi à Lyon ou ailleurs si vous habitez dans une autre région.

Trouver le calme intérieur

Alors, de quoi je veux parler ? Je veux parler de comment trouver le calme intérieur, comment s’installer dans l’état naturel simplement… relisez bien cette dernière phrase… Cela met simplement le doigt sur quelque chose que l’on met parfois de longues années à comprendre véritablement à savoir que la méditation ne se pratique pas au sens qu’il n’y a rien à faire, simplement s’établir dans sa nature propre… Alors on ne sait pas bien ce que c’est que l’état naturel parce que quand on est dans l’état naturel on n’a besoin de rien, tout est bien, on est simplement à l’aise, détendu, présent dans l’expérience du moment, dans ce qu’il se présente, que l’on puisse expérimenter ça sur n’importe quel plan, que ce soit le plan sensoriel : visuel, gustatif, etc.

Rien à faire

Quand on fait une petite session de méditation, le problème qu’on a souvent, c’est qu’on est toujours dans l’idée qu’il faut faire quelque chose et justement, vous voyez, on parle de faire de la méditation, et dès qu’on pense qu’il y a quelque chose à faire, déjà on crée comme un obstacle. C’est-à-dire, tout de suite on met en route, ce genre de choses : je fais bien ou mal, etc.

On est toujours en train de vouloir élaborer quelque chose de supplémentaire à ce qui est déjà là, simplement…. Pourquoi est-ce comme cela?… tout simplement parce que nous entendons beaucoup trop parler de méditation en terme de; faire sa méditation, faire sa pratique, utiliser telle technique de méditation, la méditation transcendantale, la méditation de pleine conscience, le mindfulness, la méditation vipassana, la méditation ceci, la méditation cela… Laissez tomber tout cela mes amis, vous ne faites que vous encombrer un peu plus le mental… Il n’y a rien à faire, surtout pas quoique ce soit à rajouter!… mais plutôt beaucoup de choses à enlever…

Se détendre

Je dis tout le temps, pour s’installer dans la détente, dans l’état de méditation, il faut simplement se détendre, être parfaitement à l’aise, l’esprit ouvert. Et puis on a un support merveilleux qui est la respiration, on peut s’unir à la respiration comme pour devenir pleinement la respiration et être dans un état indifférencié du souffle, bref ne pas pratiquer quoique ce soit, revoir dans l’état de non séparation, d’union, état de yoga quoi…

Une petite histoire…

Je vais vous raconter une histoire à ce sujet, c’est un ami qui lui-même avait dans ses amis, il comptait un moine vietnamien. Il y a beaucoup de moines qui s’intéressent à la philosophie mais qui, en réalité, ne vivent qu’assez peu, concrètement, l’état méditatif. Il se trouve que ce moine, lui, a intégré ça dans sa vie, il se lève très tôt, à 4h du matin, il mange très peu vers 6h du matin, mange un peu à midi et après il se nourrit à nouveau le lendemain matin, il ne remange pas. Il est toujours très tranquille, il se lève très tôt. Simplement, mon ami, quand il recevait ce moine vietnamien chez lui, il n’était pas vraiment au courant que ce moine se levait aussi tôt.  Bien sûr, il imaginait facilement qu’il pouvait se lever vers 5h30, 6h, 6h30 mais peut être pas aussi tôt que ça. Quand il a hébergé ce moine chez lui, à un moment il entend un peu de bruit, il regarde l’heure, il se dit « tiens c’est 4h, qu’est ce qu’il se passe ? », il se lève, va voir et voit le moine assis dans un coin de la grande pièce, vraiment tranquille. Un peu inquiet, mon ami lui demande « mais..ça va ? que fais-tu ? »
Le moine lui répond en anglais, parce qu’il ne parle pas français : « I enjoy my breathing », c’est-à-dire « je me nourris, j’apprécie pleinement ma respiration » et il reste tranquille, en souriant.  Donc, vous unir à la respiration, vous détendre à un point tel qu’un sourire peut naitre spontanément sur votre visage, et ainsi vous pouvez rayonner simplement, développez cette expérience de ne rien faire, de vous établir dans l’état naturel, dans votre essence, dans l’état de méditation authentique, au delà de telle ou telle pratique, telle ou telle technique… Point, c’est tout, il n’y a rien à faire. Juste relax et être bien présent. Et pour être bien présent, encore une fois, toujours revenir à son souffle. Ça aide énormément. Et on dit que la respiration c’est le lien entre le corps et l’âme. Il n’y a pas de meilleur support de méditation.

La respiration essentielle

D’ailleurs, il y a le titre d’un livre qui s’appelle La respiration essentielle de Thich Nhat Hanh, si vous voulez approfondir tout ça, je vous encourage à lire ce livre, ça vous intéressera certainement beaucoup si vous avez aimé cette vidéo… et ainsi vous pouvez vraiment approfondir le yoga.

Si c’est le cas, je vous invite à cliquer sur J’aime, à vous abonner si ce n’est pas encore fait et je vous dis à bientôt pour une autre vidéo mes amis, au revoir !

Différence entre les exercices physiques ordinaires et ceux du Yoga.

Pour retrouver l’ensemble des vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant !

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Postures et exercices physiques

Lyonnais(e)?… vous tombez bien!… rejoignez-nous et commencez par une séance d’essai gratuite de yoga à Lyon!

Bonjour mes chers amis, François expert de méditation et de yoga à lyon. Je vous ai parlé récemment de ce qu’est le yoga afin d’éviter toutes les confusions et représentations que l’on s’en fait et en avoir une définition authentique en réalité, c’est ça que je veux vous donner ici, des choses authentiques. Alors, en particulier ce qu’on connait du yoga nous, ce sont les exercices physiques, ce qu’on appelle les postures de yoga, les techniques de relaxation…Moi j’aime bien appeler ça une posture pour le yoga.

La différence entre les postures de yoga et les exercices physiques

Quelle est la différence entre les exercices physiques que l’on pratique sur le chemin qui nous mène au yoga, c’est-à-dire les postures, les asanas,  et les exercices physiques ordinaires. On peut voir ça sur plusieurs plans, déjà sur le but qui est poursuivi par les activités physiques ordinaires où l’on recherche souvent une performance physique ou alors on a peut être simplement un but esthétique, ou encore on souhaite entretenir sa forme physique. Mais quoi qu’il en soit on poursuit un but qui est physique.

Le but poursuivi

Dans les techniques posturales qui sont propres à ce chemin qui nous mène vers le yoga, les asanas,  le corps physique c’est absolument pas un but en soi. Simplement un moyen, considérant que le corps physique est un support de libération, c’est-à-dire un support qui va nous permettre d’aller vers cette réalisation spirituelle, d’aller au-delà de nos peurs, de la souffrance, c’est ce que l’on dit dans la philosophie, aller au-delà de la souffrance, dépasser cette notion. Parce que ça procède d’une émotion qui se fait, on est capable de discerner ce qui est réel de ce qui ne l’est pas et comprendre que finalement nous ne sommes pas ce corps. On considère ce corps physiquement seulement comme un moyen, un véhicule. Vous voyez que le but est totalement différent dans cette perception que l’on a vis-à-vis du corps physique.

L’identification au corps

Au niveau des exercices et de la manière dont ils sont exécutés, quand on fait des exercices physiques, une activité ordinaire, souvent on a le corps qui est en mouvement, parfois de manière assez violente et on ne met pas l’accent sur l’intériorisation, donc on est vraiment dans le mouvement, on dit que c’est un exercice de type rajasique. C’est-à-dire qu’on le met vraiment en mouvement et encore une fois cette identification au corps.

A l’état naturel

Dans la pratique posturale, les exercices physiques propres au yoga, on est plus volontiers dans une situation d’immobilité totale, non seulement totale mais prolongée. En plaçant son esprit dans une sensation d’aisance pour vraiment vivre cette aisance et faire cette expérience que si on souhaite placer son esprit, c’est possible de transformer les choses et de passer d’une situation d’inconfort à une situation d’aisance. Bref, on est dans cette situation d’immobilité avec aisance tout en étant concentré sur certains points particuliers et parfois sur un point précis dans la posture. Donc en absorption méditative, dans cette idée de détachement. On n’attend pas de résultat particulier, on s’installe simplement dans le bien être, dans l’état naturel.

Le plan physiologique

Au niveau cardio-circulatoire

Au niveau physiologique, quand on fait des exercices physiques traditionnels, quand on fait du sport, on sollicite le corps de manière intense et parfois on met vraiment à l’épreuve le cœur, l’appareil circulatoire, toutes nos fonctions, c’est encore une fois parfois assez violent. Quand on fait les pratiques posturales, on pratique, vous le savez, des étirements musculaires doux et prolongés et en étirant les muscles on favorise le retour veineux, ça permet d’éliminer toutes les stases sanguines, c’est très bon. Et aussi, quand on pratique les postures inversées, la posture sur les épaules ou ce qu’on appelait à l’école la chandelle, eh bien le retour veineux au niveau de ces grosses masses musculaires que sont les jambes, les membres inférieurs, le retour veineux est vraiment facilité puisque grâce à la gravité, le sang redescend vers le cœur tout seul, sans le moindre effort. Là encore, vous voyez que le corps, on n’est pas vraiment dans une action intense, violente, c’est très relax en même temps. Ce qui fait qu’au niveau de l’énergie, dans le sport, on en dépense beaucoup. Des fois on a l’impression d’être détendu mais on est juste tellement fatigué qu’on est relâché, en même temps on a qu’une aspiration après le sport c’est de se reposer.

L’énergie

Quand on a pratiqué une séance de hatha yoga avec des postures, au contraire on a dépensé un minimum d’énergie et on a fait en sorte de prendre un maximum d’énergie. En général on s’est beaucoup rechargé en énergie. Déjà en pratiquant de la manière dont en pratique les postures de yoga quand elles sont correctement guidées, ça va lever beaucoup de blocages énergétiques et ça va favoriser la circulation de l’énergie et on va se remplir au contraire en ayant dépensé un minimum d’énergie.

Voilà pour l’essentiel les différences qu’on peut faire entre les exercices physiques ordinaires et les exercices physiques propres au yoga, en particulier la pratique posturale, la pratique des asanas.

* Quels livres de yoga pour approfondir?

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Si vous recherchez un cours de yoga à lyon, vous tombez bien!… rejoignez-nous et commencez par une séance d’essai gratuite de yoga!

Bonjour à nouveau mes amis pour une nouvelle vidéo ! François, professeur de yoga. Je me trouve aujourd’hui toujours à Lyon, à côté de chez moi, dans un petit parc sympa, comme vous le voyez. C’est dimanche matin, très lumineux, et aujourd’hui, pour cette vidéo, je voulais répondre à une question qu’on me pose souvent quand commencent les grandes vacances scolaires : François, quels sont les livres que je pourrais lire pour approfondir le yoga ? Alors, je donne toujours le même conseil, il y a un livre qui est extrêmement intéressant car extrêmement simple, où l’on ne va pas faire l’inventaire de toutes les techniques de hatha yoga, on va en prendre seulement certaines qui sont fondamentales et détailler suffisamment les indications de chacune des postures, leur contre-indications, les effets, de telle sorte que ce soit vraiment très facile à comprendre, et utile aussi, dans votre pratique, parce que c’est bien mieux quand on comprend ce qu’on fait. Alors, quel est ce livre ? Ce livre, son titre est simplement J’apprends le yoga. L’auteur c’est André Van Lysebeth, c’est un précurseur du yoga en Occident. Il est né dans les années 1920 et nous a quittés récemment, en 2004 je crois. André Van Lysebeth, c’est l’un des premiers occidentaux à avoir introduit le yoga en Occident. Il s’est formé en Inde à l’époque, aux alentours de 1960. Il a formé énormément de professeurs de hatha yoga. J’allais dire des milliers, mais c’est peut être plus, peut être 15 000, 20 000 professeurs. Il a eu une activité immense, il a écrit des ouvrages de référence, comme celui-ci, qui sont reconnus comme étant des ouvrages de vulgarisation, mais en même temps très approfondis, accessibles pour tout le monde. Ce sont vraiment des chefs-d’œuvre. Commencez par celui-ci, « J’apprends le yoga », et si vous l’étudiez sérieusement, que vous vous imprégniez de ce qu’il y a dans ce livre, et déjà ce sera une excellente base sans que vous preniez le risque de vous disperser. J’apprends le yoga, d’André Van Lysebeth, vous trouverez ça au format poche, ça coûte 6-7€. Je peux vous conseiller, toujours dans le même ordre d’idée, des ouvrages que vous pouvez trouver facilement sur Amazon et sous format Kindle, ce qui n’est pas un moindre intérêt si vous êtes habitué à utiliser ce formidable outil qu’est Kindle. C’est « J’apprends le yoga en 10 leçons », c’est écrit par Jean-François Ruiz et Peggy Tournigand qui sont 2 collègues parisiens, qui œuvrent, eux aussi, beaucoup pour développer le yoga. A travers ces ouvrages, ils ont vraiment réalisé un travail de toute qualité, vous pouvez vous y intéresser, c’est pratique et disponible sur Kindle. Et surtout, si vous êtes abonné Kindle unlimited vous pouvez le télécharger gratuitement. Enfin, pour ceux qui souhaitent approfondir l’aspect profond du yoga, alors j’ai l’habitude de donner un livre qui m’a particulièrement interpellé la première fois que je l’ai lu, et ça doit être quelque chose qui doit être lu si on veut aborder la philosophie en priorité. C’est « Il n’y a ni mort ni peur » du maître bouddhiste Thich Nhat Hanh. Sachant que la philosophie du bouddhisme et celle du yoga…on peut dire que c’est la même chose. Sur le plan de la forme, sur la manière dont c’est expliqué, parfois y a des nuances, mais sur le fond c’est exactement pareil. L’intérêt de cet ouvrage de yoga et de méditation, plus simplement de philosophie de vie, c’est qu’il vous permet d’aller au-delà de cette peur fondamentale que l’on a. Cette peur qui est déjà la racine de toutes les émotions perturbatrices que l’on peut expérimenter en tant qu’être humain et qui est beaucoup à relier aussi à la peur de la mort. Donc, Thich Nhat Hanh, a travers la philosophie, nous éclaire sur la vie, l’existence, le sens qu’on doit donner à son existence, et surtout sur la manière de percevoir la vie, pour nous montrer, ou nous démontrer, qu’au final, il n’y a réellement ni peur ni mort. Ni l’un ni l’autre n’existent. C’est un formidable ouvrage de philosophie, je suis bien certain que si vous le lisez, même si vous l’étudiez, ça va vraiment être quelque chose de réconfortant pour vous. Et vous pouvez profiter de ce petit break, pendant juillet et août, où il n’y a pas de cours de hatha yoga, pour vous imprégner et vous nourrir de ce genre de lecture. Voilà, j’espère que vous aurez aimé cette vidéo, si c’est le cas je vous invite à cliquer sur J’aime et pour être mis au courant des nouvelles vidéos, cliquez sur le bouton S’abonner. Je vous dis à très bientôt pour une nouvelle vidéo, je vous souhaite une belle journée, merci encore, au revoir !

* Méditation mindfulness à Lyon – « 2 mois pour 1 vie nouvelle » avec Sam

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

François : Bonjour Sam, alors tu es un élève des cours de yoga que je donne à lyon part dieu et c’est gentil de ta part de venir partager ton témoignage sur le cycle de formation à la pratique de la méditation que tu as terminé le 26 janvier à Lyon; nous étions un bon groupe, vous avez beaucoup partagé, et toi tu faisais partie de tous ces gens-là, tu as découvert la méditation  avec beaucoup de bonheur je dois dire, parce que je suis vraiment content de t’avoir vu évoluer. Je voulais simplement que tu témoignes ici, comment ça s’est passé pour toi ? Pourquoi tu as entrepris d’apprendre la méditation?

Sam : Alors au début j’étais un peu sceptique, par contre j’avais besoin de réfléchir sur moi-même, donc je me suis inscrit. Et en fait, apprendre la méditation avec ce cycle « 2 mois pour une vie nouvelle » c’est une affaire en or pour ma santé.

François : Ah, pour ta santé, physique tu veux dire ?

Sam : Oui, et moralement, parce que pendant ces 2 mois, tu m’as enseigné comment maîtriser mon corps par la respiration grâce aux cours de yoga que je suis avec toi à Lyon, avec les postures de yoga aussi mon corps est devenu plus mobile, l’énergie s’est mise à mieux circuler et je me suis senti tout de suite plus en forme, moins vite fatigué et grâce à ces cours de yoga que je suis à lyon avec toit toutes les semaines, j’ai l’impression d’être en pleine santé comparativement à avant… et j’ai aussi découvert comment maîtriser mon cerveau par la méditation et la relaxation, je me dénoué, délié, et je me suis aperçu 3 semaines après le début du stage, ayant développé l’expérience de la méditation que c’était vraiment du pur bonheur. Et donc, dans le groupe, j’ai vu mon évolution. En plus, on fait partie d’un groupe, donc on a des collègues.Je suis très satisfait parce que ça marche bien.

François : Oui. On voit que t’as plein de choses à partager. Alors, simplement, en un mot,entre le Sam du mois de Novembre et le Sam d’aujourd’hui, ça fait quelle différence ?

Sam : C’est le même Sam, mais avec beaucoup plus d’assurance, de tranquillité, moi qui ai un métier qui est assez stressant, avec des objectifs tous les jours, des rendez-vous, ça m’a permis d’être beaucoup plus calme, de mesurer ma façon de parler, de m’exprimer. Pour moi c’est un vrai bonheur cette expérience de la méditation et franchement si quelqu’un veut se sentir plus heureux dans sa vie, je ne peux que lui conseiller de suivre les cours de yoga à lyon et ensuite de s’intéresser à apprendre la méditation avec toi!

François : Tu es un homme heureux quoi !

Sam : Oui !

François : Bon, ben c’est super. Merci Sam.

Sam : Je t’en prie !