Articles

Adieu aux rhumes grâce à jala neti, un kriya de hatha yoga!

Pour retrouver les vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Jala Neti, un kriya du hatha Yoga

Si vous êtes de Lyon rejoignez-nous et commencez par une séance d’essai gratuite de yoga!

Bonjour chers amis, François expert de yoga, de méditation et autres techniques de bien être. Aujourd’hui je vais vous parler d’une technique de hatha yoga, une technique de purification du corps. On appelle cela des kriyas, des techniques de purification du corps. On dit traditionnellement qu’il y a 6 kriyas, des kriyas pour nettoyer par exemple les yeux, le nez, les poumons, l’estomac ou les intestins. Aujourd’hui on va voir ce kriya du hatha yoga qui permet de nettoyer le nez, un kriya accessible à tout le monde, qui est assez simple et qui permet de drainer toutes les voies nasales par l’eau, simplement. Ça s’appelle jala neti.

Protocole

c’est simple, je vais vous montrer tout de suite. Il faut utiliser un petit ustensile, comme celui-ci, qui s’appelle un lota, dans lequel on va mettre de l’eau à peu près à la température du corps, donc environ 37°C, vous voyez que je suis en face d’un lavabo, je fais couler l’eau à peu près à température. Je fais tout en direct. J’ai donc rempli ce petit lota à une eau à environ 37°C. Ici, j’ai un récipient avec du sel marin, je prends une cuillère à café rase de sel marin que j’introduis dans mon volume d’eau ici, et je mélange bien. Ensuite, vous voyez ici l’embout adapté qui permet de fermer de manière hermétique une narine, ensuite, c’est important de bien lever son bras, mettre le bras dans le prolongement de l’épaule. Soyez tranquille, comme si vous vous placiez en relaxation, ouvrez la bouche, pensez un peu la tête et laissez l’eau couler naturellement, regardez. Voilà. Vous voyez, c’est simple, je me mouche un peu pour sécher ma narine. Ensuite, je peux faire de l’autre côté, quand je me suis mouché. J’ai fait dans une bassine sinon j’étais trop près pour vous montrer. Je me mouche dans le lavabo et ensuite je fais exactement la même chose de l’autre côté. Jala neti c’est vraiment très bien pour lutter contre tous les problèmes que vous pouvez avoir, les problèmes de sinusites, les rhumes, les allergies, ça peut vraiment vous apporter une solution toute simple. Si vous pratiquez une technique respiratoire, le pranayama qui est propre au yoga que ce soit nadi sodhana (la respiration alternée), anuloma viloma (respiration alternée avec rétention)  ou kapalabhati ( des expirations brusques et successives pour oxygéner les cellules et purifier les bronches) c’est bien de le faire aussi, et c’est bien de le faire le matin au lever, et avant les pratiques de méditation aussi si vous en faites.

Bien sécher les narines

Une fois que vous avez fait les deux côtés, c’est important de sécher soigneusement vos deux narines, je vais vous montrer comment dans une autre petite séquence, que je vais prendre dehors où j’ai un peu plus de place, je vous montre ça dans des conditions plus confortables. A tout de suite. Donc vous avez fait jala neti narine droite et gauche. Je vais maintenant vous montrer comment, après avoir fait ce nettoyage des deux narines, comment sécher le nez correctement. Il faut vous mettre accroupi comme ceci, les pieds espacés d’une largeur d’épaule, les mains posées sur les cuisses, les coudes qui sont portés légèrement en dehors, le dos bien plat pour relever la tête, vous fermez la bouche. Vous allez faire 3 expirations brusques en relevant bien la tête, comme ceci. Puis 3 expirations brusques en rentrant le menton vers la poitrine. 3 expirations brusques en tournant la tête vers la droite. 3 à gauche. Et ensuite vous répétez cela deux fois. Tout le cycle qu’on vient de faire, vous le faites 2 fois. Devant, derrière, à droite à gauche. On recommence encore une fois ensemble. Une dernière fois. Voilà. On a tout fait, les narines sont asséchées, propres. Vous pouvez vraiment sentir la différence, testez, vous verrez. Ça fait vraiment une différence. J’espère que vous avez aimé cette vidéo, si c’est le cas, cliquez sur J’aime. Si vous n’êtes pas encore abonné, abonnez-vous. Laissez des commentaires, n’hésitez pas à poser des questions, j’y répondrai volontiers.

 

* Dandasana: une posture de yoga simple et des bienfaits immenses pour le dos!

Si vous êtes de Lyon rejoignez-nous et commencez par une séance d’essai gratuite de yoga!

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Ici François, expert de yoga, de méditation et autres techniques de bien-être.Je voulais vous proposer aujourd’hui une vidéo sur une posture de yoga qui va intéresser beaucoup d’entre-vous je pense. Parfois mes élèves de yoga qui me suivent à Lyon, lorsqu’ils partent en vacances, ils me demandent ce qu’ils peuvent faire. Je suis partisan de donner des choses simples, pas beaucoup de choses, juste petites mais très pertinentes, que vous pouvez faire seul et qui sont bénéfiques. Aujourd’hui vous allez voir en détail la posture du bâton, qui s’appelle dandasana, et qui est très bénéfique pour l’équilibre de la colonne vertébrale, qui permet d’ouvrir aussi les espaces intervertébraux et libérer les racines nerveuses qui correspondent à tous les fonctionnements des organes, très bénéfique pour tout le corps. C’est une posture de yoga très complète et qui offre de multiples bienfaits. Elle est en plus facile à réaliser, vous pouvez la faire en toute autonomie, si vous suivez de manière sérieuse les indications que je vous donne. Claire, professeur de yoga à Lyon également, va être ici en démonstration, je vais simplement lui guider la pratique de cette posture de yoga , elle va le faire en même temps et vous pourrez faire la même chose chez vous. Alors je vais te demander, Claire, de fléchir les jambes, les pieds à plat sur le sol, les genoux dirigés vers le haut, ta tête est bien droite, placée dans l’axe du reste de la colonne vertébrale, et tes bras se trouvent le long du corps, les paumes de la main sont tournées vers le sol, voilà, tranquille. Maintenant, tu peux pousser le bassin vers le haut en appuyant fortement sur les talons et en contractant les fessiers, voilà, rentre légèrement le menton vers la poitrine comme pour tirer délicatement la nuque vers le sol. Tout en gardant le bassin bien haut, les fessiers contractés, tu vas maintenant, lentement,très lentement, monter les deux bras, tout doucement.. si lentement que tu pourrais presque sentir une force qui pourrait ramener les bras vers le sol. Mais pourtant les bras continuent de progresser, voilà, et tu fais donc ce mouvement tout en conscience. En gardant, encore une fois, le bassin bien haut et la nuque près du sol. Voilà, doucement, lentement. Dans quelques secondes tu vas amener les bras sur le plan vertical…voilà. Et tu passes par le plan vertical, et tu laisses les bras poursuivre leur chemin jusqu’à les amener, dans environ 10 secondes, dans le prolongement du corps, c’est-à- dire derrière toi. Voilà. Pour les besoins de cette vidéo de yoga tu peux le faire un peu plus vite, mais quand vous pratiquez cette posture de yoga chez vous, vous pouvez le faire à la vitesse que vous voyez. C’est très bien.Tu étends complètement les mains, pour poser les doigts à plat sur le sol. Tu repousses un peu le bassin vers le haut, tu contractes les fessiers, tu tires bien la nuque vers le sol. Voilà. Quand vous êtes ici, je vous propose de porter toute votre attention sur la situation de vos 2 bras par rapport au sol. Les parties de vos bras qui sont en contact avec le sol. Il s’agit de  prendre conscience des parties qui sont en contact avec le sol et par la même occasion des parties qui ne le sont pas…. Une posture de yoga c’est aussi une méditation avec le support du corps… Une fois que c’est fait, vous allez décider, à partir de maintenant, de garder du mieux que vous le pouvez, ces points de contact au niveau des bras, de la nuque. Et à chaque expiration, de manière très soigneuse, consciemment, reposer une vertèbre, mais une seule vertèbre, au sol. Voilà. A chaque expiration, je repose une unique vertèbre sur le sol, tout en gardant les points de contact…lentement, lentement et consciemment. Voilà. C’est très bien. Vous voyez, ainsi, vous pouvez prendre 12, 15 respirations pour reposer l’ensemble de la colonne vertébrale au sol. Voilà, ici, encore une fois, pour les besoins de la vidéo, on peut accélérer un tout petit peu,mais vous avez vu le rythme auquel vous pouvez le faire. Une fois que vous avez à nouveau tout le dos au sol, ou en tout cas que vous avez reposé le bassin au sol, vous pouvez porter une attention particulière sur le bas du dos, avec cette intention de tirer le bas du dos vers le sol. Tirez le bas du dos vers le sol, et encore une fois,en gardant les points de contact au niveau des bras et de la nuque. Lentement, étendez la jambe droite sur le sol. Etendez la jambe gauche. Joignez les talons,les orteils. Amenez les orteils vers les tibias. Et ici, étirez tout le corps sur toute sa longueur. Des talons jusqu’aux doigts des mains.Grandissez le corps. Tout en grandissant le corps, tirez à nouveau le bas du dos vers le sol,tirez tout le corps vers le sol et gardez les points de contact. Voilà,vous êtes ici en posture finale et vous pouvez rester ainsi 2 bonnes minutes, en respirant calmement, régulièrement, en prenant conscience d’où se place la respiration dans les côtes, l’abdomen, ayant conscience des points de tensions qui peuvent exister dans certaines parties du corps et communiez avec le corps, comme pour l’apprivoiser, le rassurer… et lui permettre ainsi, dans ces conditions de sérénité, de se détendre absolument tout seul… c’est : c’est en tous cas ainsi que j’enseigne dans mon centre de yoga à Lyon…ainsi se pratique une posture de yoga: elle se fait d’elle-même. Ok. Après 2 minutes, vous pouvez simplement libérer la posture comme va le faire Claire ici et vous replacer en posture de savasana, la posture du cadavre, de relaxation. Et prendre le temps, pendant une petite minute, de vous détendre complètement, aussi bien physiquement que mentalement, tout en étant conscient de l’énergie qui circule, dans les différentes parties du corps. Vous vous laissez aller complètement, tout en étant là, bien présent, avec le corps.Très bien. Voilà mes amis, j’espère que cette vidéo de yoga vous a plu, qu’elle sera inspirante pour vous.Vous voyez que c’est une pratique très simple, ça prend pas beaucoup de temps, vous pouvez faire ça, pas forcément tous les jours, juste 2 ou 3 fois par semaine, ça peut être très salutaire de pratiquer ainsi le yoga, régulièrement…Vous pourrez constater à quel point vous vous sentirez mieux, vous aurez plus d’énergie, et aussi comment vous pouvez assouplir votre colonne vertébrale. Vous pouvez vraiment avoir des résultats encourageants même en le faisant juste 2 à 3 fois par semaine, je vous l’assure. En tout cas, j’espère que vous avez aimé, je vous invite à cliquer sur J’aime et si vous voulez être mis au courant de la mise en ligne de nouvelles vidéos, cliquez sur S’abonner. Et bien écoutez, je vous dis à très bientôt pour une nouvelle vidéo, merci de m’avoir écouté, au revoir !

Lien de la vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=dPgQvP9nUG0

* yoga lyon #100# – « Beyond » – Varanasi – Terre Sainte – Inde

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Webinaire exceptionnel le Dimanche 8 mai à 18h00

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

RESERVATION IMMEDIATE ICI !

(places limitées)

La salutation au soleil – mouvement n° 7 – (10/12)

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

▼  Accès IMMEDIAT et GRATUIT ▼ à la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT »
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Bonjour mes amis !

On continue avec cette série de vidéo de yoga toujours avec Emillie également professeur de yoga Lyon Bellecour à l’association Satya rue de marronniers.

Vous nous retrouvez donc au temps 5, ensuite le temps 6 qu’on a vu au cours de la précédente vidéo, où le bassin est un peu au dessus du sol.

On va passer au temps 7, le demi-cobra ou Ardha Bhujangasana, où là, vous allez déjà étendre les pieds et puis écraser le bassin au sol, étirer la colonne vertébrale vers l’avant, aller chercher loin avec le menton, relever la tête tout en gardant les épaules vraiment éloignées des oreilles et les coudes rentrés vers l’intérieur. Les épaules, elles, sont détendues. Idéalement on n’appuiera même pas sur les bras. On pense à dresser la colonne vertébrale, à partir de tout en bas, et le bassin reste écrasé au sol. Voilà donc cette posture de yoga: le demi-cobra.

Les talons sont joints, les fessiers sont bien contractés. Veux-tu rajouter quelque chose Emilie ?

Emilie : Oui, on a vraiment une extension de tout le dos, on fait travailler le haut du dos en particulier. Bien garder le gainage du corps, et puis on ne repousse pas avec les bras ici, on vient juste en appui dans les mains, c’est pas la peine de se retrouver comme ça…

François : Et surtout pas au dessus du sol.

Emilie : Simplement on vient en appui dans les talons des mains. Voilà.

François : C’est ça, voilà.

Voilà pour les précisions utiles pour le demi-cobra. J’espère que vous y avez trouvé un intérêt, des précisions qui vont vous servir pour votre pratique.

Vous pouvez cliquer sur J’aime comme d’habitude, vous abonner à la chaîne si ce n’est pas encore fait, et on vous retrouve pour la fin des explications concernant la salutation au soleil, parce que certes on est au temps 7 et après on a encore jusqu’à 12, mais bon, en fait, ça correspond déjà des mouvements qu’on a vu avant, je crois qu’il y a 4 mouvements qu’on répète deux fois.

On va voir là le 8 qui correspond également au temps 5, le 9 correspond au temps 4, le 10 au temps 3, le 11 au temps 2.

Mais on va voir ça en sens inverse, ça sera quand même utile de le voir ! Mais on va faire en une vidéo de yoga.

Ok, donc rendez-vous dans cette prochaine vidéo ! A bientôt mes amis, au revoir !

* Pourquoi méditer? » – par François professeur de yoga à Lyon

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Bonjour chers amis, François, expert de méditation et de yoga à Lyon.

Je vous retrouve aujourd’hui pour répondre à une question qui m’a été posée qui est la suivante : « Qu’est ce que la méditation ? »

Alors oui, j’ai été très surpris parce que je pensais avoir traité cette question. Parce que bon, j’ai quand même fait pas mal de vidéos maintenant donc je pensais que c’était fait depuis longtemps, j’ai été assez surpris car en réalité ce n’était pas le cas.

Alors peut être simplement parce que ce n’est pas si évident que ça de répondre à cette question et j’ai plus coutume de partir sur un constat qui est que dans notre vie on aimerait expérimenter un peu plus de bonheur et un peu moins de frustration, on n’est pas toujours pleinement satisfait. On se sent envahi par des pensées, des émotions indésirables, et voilà, on a parfois aussi du mal à être simplement bien, seul, avec soi même, sans rien faire de particulier, sans avoir à être occupé par quoi que ce soit.
Simplement, comme ça, rester tranquille, à l’état naturel, c’est pas quelque chose d’acquis pour nous.

On ne se suffit pas pour être heureux, on a toujours besoin d’un tas de choses, soit passer un coup de fil, être sur les réseaux sociaux, regarder la télévision, sortir avec des amis, « faire » du yoga, bref être occupé par quelque chose.
Et si on n’est pas occupé par quelque chose c’est difficile d’être bien à l’état naturel, comme ça… Il est plus facile de « faire » du yoga que de « s’établir » simplement dans l’état de yoga, dans sa nature propre… vous voyez ce que je veux dire?
Ça peut l’être un tout petit moment mais ça peut ne pas trop durer.

Je vois bien pendant les cours de hatha yoga que je donne dans mon centre à lyon que lorsque nous faisons des petites sessions méditatives comme ça, ne serait-ce qu’une minute déjà, je vois bien à quel point, très rapidement, on a tendance à s’agiter, à vouloir se dire « oh mais quand est-ce que ça termine ? » parce qu’il faut toujours faire quelque chose!

De manière naturelle, on n’arrive pas à se sentir dans cet état de plénitude, et c’est bien de ça dont il est question, quand on parle de pratique méditative, il s’agit d’apprendre à réunir toutes les composantes de notre être en réalité.
Parce que si notre corps il est là, là physiquement, si on pouvait observer ce qu’il se passe, on se rendrait compte que bien souvent, notre esprit lui est occupé par des pensées. Soit de l’ordre du passé, quelque chose qui n’existe déjà plus, soit des pensées de l’ordre du futur, un futur illusoire, des choses qui n’existent pas encore.

Mais, beaucoup plus rarement, l’esprit est là, pleinement présent, dans l’expérience du moment.

Alors ça nous arrive, on a eu des expériences comme ça dans notre vie, mais c’est assez ponctuel et pas très souvent que ça se répète. Et surtout, ça ne se produit pas vraiment de manière stable et durable.

Parce que notre mental c’est un peu un cheval fou qui a une liberté totale de nous emmener d’un endroit à un autre, comme ça, et qu’on n’a pas encore apprivoisé.

Parce que dans la vie, on a appris à comprendre comment fonctionne tout un tas de choses, savoir comment faire fonctionner toutes ces choses là, bref, parfois même on a acquis des automatismes à tel point qu’on a complètement intégré ces apprentissages.

Cela ne fait pas partie de notre éducation d’apprendre comment fonctionne notre mental, comment le maitriser. Le propos de la méditation, c’est ça, en quelque sorte, de faire en sorte que le mental, au lieu d’être quelque chose qui va agir contre nous, soit quelque chose qui agisse avec nous et qu’on puisse remettre toutes les composantes de notre être ensemble, parce que quand ça sera le cas, on sera à nouveau plein, et on va ressentir, ce qu’on appelle par voie de conséquence, la plénitude.

C’est tout un apprentissage, c’est le propos aussi de ce cycle de formation qui s’appelle « 2 mois pour une vie nouvelle », cette formation que je fais en présentiel pour apprendre à méditer à Lyon et que je fais aussi via une plateforme de formation pour les gens qui n’habitent pas Lyon et qui veulent être sur cette formation.

Le Dalaï-lama disait à ce propos que si la méditation faisait partie intégrante de l’éducation à part entière de nos enfants, à partir de l’âge de 8 ans, une génération suffirait pour que la paix et l’harmonie règne sur terre. Vous vous rendez compte ? C’est une évidence absolue.

Vous pourrez l’expérimenter si vous vous engagez dans ce type de formation, vous développerez une conviction à ce sujet.

Bref, écoutez, de toutes façons je ne vais pas vous expliquer plus que ça.

Si, au passage, j’ai eu, il y a peu, un épisode avec une élève de hatha yoga qui revenait vers moi et qui disait « François j’ai un souci, c’est que mon mental m’emmène toujours partout, j’ai toujours des pensées, etc. »

Là aussi le propos de la méditation c’est quoi ? Ce n’est pas de se couper de son mental ou de ses émotions. Absolument pas du tout. La personne pensait ça, elle pensait qu’il fallait arriver à stopper les pensées.
Le problème ce ne sont pas les pensées ou les émotions en elles-mêmes; le problème c’est le rapport qu’on établit avec. Et cela, vous l’apprendrez pendant le cycle de formation à la méditation. Simplement, acceptez toutes les expériences qui font partie de la vie. Acceptez la vie, tout simplement.

Dans cette séparation on fait une différence entre les choses qui sont de prime abord agréables et les choses qui sont de prime abord moins agréables; à travers la pratique méditative, nous apprenons à être moins balloté entre ce genre de choses, à être dans un état qui est beaucoup plus équanime face à toute situation extérieure et trouver ainsi la paix à l’intérieur de soi même. Voilà ce que je vous propose.
Bien sûr je vous propose de vous engager, que soit avec moi, ou avec d’autres personnes expérimentées, peu importe, essayez de trouver quelqu’un de compétent: cela vous permettra de donner une autre couleur à la vie et d’expérimenter beaucoup plus de bonheur et moins de tourments.

Je vous engage à avoir une pratique méditative pour mieux comprendre comment fonctionne votre esprit, comment le maitriser; et ça commence par le calme mental.

Au passage je tiens à préciser que je ne conseille pas d’emblée les dites retraites de vipassana (*)sur 10 jours qui, à mon sens, ne sont pas adaptées pour quelqu’un de débutant, sachant qu’au sens traditionnel Vipassana c’est la pratique de la vision pénétrante… pour vous dire je n’enseigne cela qu’à des personnes très expérimentées qui pratiquent avec moi depuis plusieurs années, ont développé une grande pureté et un niveau d’altruisme et de compassion très élevé et sont capables d’un haut niveau de concentration… Bref, quand bien même nous voudrions pratiquer Vipassana (Lhaktong en Tibétain), si nous ne sommes pas encre véritablement prêts, que nous le voulions ou pas, nous n’arriverons pas à accéder à une véritable vision profonde.

Quant aux pratiques de MBSR elles sont maintenant assez répandues il y a des cycles MBSR à Lyon et dans toutes les grandes villes. MBSR signifie « Mindfulness based stress réduction » autrement dit « programme de réduction du stress basé sur la pratique de la pleine conscience ». Effectivement le fait de suivre un tel cycle permet de réduire le stress; simplement ces résultats ne sont pas extrêmement solides si l’on ne développe pas parallèlement un philosophie de vie vraiment solide, une compréhension de la vie vraiment différente et dès que la vie nous rattrapera, nous mettra en face d’un véritable épreuve, nous pourrons nous rendre compte qu’il manque quelque chose…

La pratique de MBSR met en avant le fait qu’elle propose une pratique laïque de la méditation, sous-entendu sans avoir à appartenir à telle ou telle tradition, à telle ou telle religion. Les personnes qui enseignent MBSR mettent même parfois cela en avant comme un argument car beaucoup de personnes souhaitent cela: pratiquer des techniques de méditation pour se sentir mieux dans leur vie mais elles ne souhaitent pas changer les façon de vivre, leur façon de penser, leur façon d’agir, de se comporter… Dans ces conditions je peux vous garantir que rien ne changera fondamentalement et vous vous en rendrez de toutes  façons compte car à un moment où un autre la vie vous vous rattrapera et vous mettra en face de vous-même…

Si vous faites ce genre de programme, je vous conseille de faire un gros travail de réflexion en parallèle et d’étudier sérieusement les grandes sagesses, d’aller suivre des enseignements philosophiques en parallèle et de tâcher de les intégrer dans votre quotidien: cela ne vous oblige en rien à devenir ceci ou cela, bouddhiste, hindouiste, catholique ou que sais-je encore… simplement nourrissez-vous de ce que peuvent vous apporter les grandes sagesses.

Je vous dis à bientôt pour une prochaine vidéo mes amis, au revoir !

* La salutation au soleil – mouvement n°5 – # vidéo 8 sur 12

Pour retrouver les vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant à la  Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Bonjour à nouveau mes amis, on continue avec la salutation au soleil à voir les mouvements en détail, toujours avec Emillie également professeur de yoga à Lyon.

Aujourd’hui le temps 5, on l’appelle le V renversé ou aussi le chien tête en bas pour certains, adho-mukha-svanâsana pour ceux qui sont attachés aux termes sanscrits.

Enfin, on va reprendre l’enchaînement à partir du début, ici temps 1, mains jointes au niveau du cœur, temps 2 extension du tronc, temps 3 flexion du tronc sur les cuisses, le temps 4 je jette la jambe gauche vers l’arrière, le genou au sol, la tête relevée et le tibia est bien droit.

Temps 5, le pied droit a rejoint le pied gauche. Les deux mains sont bien à plat, on pousse bien fort sur les mains, sur les bras pour pousser le bassin vers le haut et vers l’arrière.

Quand on pousse sur les bras, l’intention c’est d’également reculer les épaules. Donc les bras sont tendus, le menton est vers la poitrine, les jambes sont tendues et les talons tirés vers le sol également.

Idéalement, l’intention ce serait que les talons aillent toucher le sol et les pieds sont même joints. Voilà.

Alors est-ce que tu as quelque chose à rajouter Emilie ?

Emilie : Voilà, on essaie de bien tirer le bassin vers le haut et vers l’arrière, de repousser le sol avec les mains et puis de bien relâcher la tête, la nuque est libre.

Voilà, on a un bon étirement de tout l’arrière du corps, on peut même chercher à creuser davantage le dos, peut être approcher la tête du sol, voilà.

François : Ok, voilà !
J’espère que ces explications complémentaires sur le temps 5 vous auront été utiles !
On va continuer avec la prochaine vidéo sur le temps 6, à bientôt mes amis, au revoir !

Yoga: « muscler les bras » par François Yogesh

Pour retrouver les vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant à la  Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Alors, ça fait longtemps que je ne vous ai pas montré de mouvement lié à la pratique du yoga et je voulais aujourd’hui m’attarder sur un point qui peut être utile à certains d’entre vous, largement à tout le monde mais peut être plus particulièrement à certains d’entre vous qui avez du mal à vous redresser lorsqu’il faut pousser sur les bras.

Vous savez, il y a certains mouvements, en particulier dans la salutation soleil quand on fait des postures sur le ventre comme le cobra par exemple, que vous connaissez peut être.

Parfois, vous ressentez que vous n’avez pas assez de force dans les bras et en particulier les extenseurs des bras. Donc, si je vous dis de faire des pompes au sol, ce sera trop dur.

Il y a une manière d’adapter ce mouvement qu’on connaît tous, les pompes au sol, il y a une manière de l’adapter pour vous qui n’avez pas encore suffisamment de force musculaire et pour développer petit à petit cette force musculaire assez rapidement, à condition, bien sûr, d’être sérieux, persévérant, de s’entraîner plusieurs fois par semaines, 2, 3 fois par semaine.

Alors, c’est simple, ce que je vous propose c’est de vous mettre en face d’un mur, à un peu plus d’une longueur de bras, on peut dire une longueur de bras plus la longueur d’une main.

Et vous relevez les mains comme ça, face au mur, à peu près une largeur d’épaule, peut être même un peu plus large qu’une largeur d’épaule.

Ici, simplement, vous vous laissez tomber et vous freinez pour ne pas vous prendre le mur, vous freinez le mouvement et vous repoussez de manière dynamique.

Voilà, vous laissez tomber, vous freinez, et vous repoussez de manière dynamique.

Vous laissez tomber, vous freinez, et vous repoussez de manière dynamique.

Vous faites ça 8, 10 fois de suites, vous vous reposez une bonne minute tranquille, vous laissez les muscles se reposer et vous refaites ça une fois, deux fois. Autrement dit, vous pouvez faire, pour commencer, 3 séries de 10.

Vous verrez que rien que ça, le lendemain et le surlendemain, vous aurez des petites courbatures, notamment derrière les bras, ça indiquera que vous avez travaillé ces groupes musculaires, vous aurez aussi peut être des courbatures ici, au niveau des grands pectoraux.

Vous pouvez faire ça, et petit à petit, eh bien vous pouvez augmenter, au lieu de faire 3 séries de 10, faire 4, 5 séries de 10. Et quand ça devient facile, faire des séries de 12, de 15, jusqu’à arriver à faire un jour 5 séries de 20.
Je pense que ce jour là vous n’aurez plus aucun problème pour pousser sur vos bras quand ça sera nécessaire.

Voilà, c’est très simple.

J’espère que vous avez aimé cette vidéo, je vous invite à mettre en pratique les conseils que je vous donne.
N’oubliez pas de cliquer sur J’aime, de vous abonner et de partager la vidéo.

* Combien valez-vous? Yoga hatha à Lyon

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Bonjour mes amis, ici François, votre professeur de yoga et de méditation à lyon. Aujourd’hui, je voulais partager avec vous  quelque chose que j’ai vécu et qui m’a totalement interpellé, et la question aujourd’hui est: combien valez-vous ? Figurez-vous qu’aujourd’hui, pour faire des vidéos de yoga et de méditation qui soient plus agréables, j’ai voulu investir dans un peu de matériel, donc je me suis rendu dans un magasin spécialisé dans le 7ème arrondissement de Lyon pour trouver un téléphone qui ait une belle définition, j’avais le choix entre plusieurs modèles, et j’étais face à un vendeur qui m’a proposé 3 modèles; lorsque j’ai demandé une remise sur certains appareils il faisait 30 ou 40€ de réduction. Vous savez, je le vois basculer en méditation profonde… puis prendre sa calculette, comme ça, il tape le prix normal, il retape et il me sort 10€ de moins. Je le regarde, et je lui dit « mais c’est 10€ de remise ? », je lui dis « mais c’est ça que vous appelez une remise ? ». Je pensais être bien parti dans la négociation et figurez-vous qu’il m’a scotché ce vendeur. Il m’a dit « mais attendez, 10€, c’est une heure de travail, et encore, une heure de travail bien payé ». Et là, je dois dire que ça m’a fait tilt quelque part. Je me suis dit qu’il avait raison ce gars. Quand vous avez la moitié de la population qui est rémunérée au SMIC, c’est 8€ net de l’heure, 10€ c’est bien payé. A 150h par mois, ça fait 35h par semaine, on a 1500€ nets quoi. Si vous êtes un chef d’entreprise et que vous bossez un peu plus, vous êtes à 250h par mois, ce qui n’est pas rare, vous êtes à 2500€ net par mois. Alors est-ce que finalement…moi ça m’a vraiment interpellé parce que j’me suis dit « oui, 10€ ça a de la valeur en fait ! ».Alors j’ai retourné la question dans l’autre sens et je me suis dit… finalement, j’ai pas une bonne représentation de ma valeur au travail. Parce que pour moi 10€ c’était pas grand-chose. Et en vérité je me suis rendu compte que j’étais pas payé grand-chose au SMIC, et c’est mon cas en ce moment.  Et là, ça me fait vraiment avancer. Je me dis que je mérite vraiment un peu plus que ça. Pour moi, une heure de travail, bon, ça serait plutôt, 30 ou 40€, ça veut dire que si je suis salarié ce serait plutôt 4000€ et si je suis à mon compte 8000€.Bon, bref, je crois qu’il m’a rendu un fier service ce vendeur. Je ne sais pas pour vous, si vous allez partager le même point de vue que moi, aussi bien ça ne vous interpellera pas plus que ça. Mais pour ceux d’entre vous que ça interpelle comme moi, eh bien peut-être que vous avancerez aussi dans votre réflexion, et peut-être que ce sera un élément déclencheur pour aller plus loin et vous épanouir plus professionnellement, en tout cas valoriser plus ce que vous faites, et aspirer à être rémunéré un peu plus, même si c’est pas toujours facile de nos jours. Enfin bon, c’est un grand débat, mais voilà, c’était une expérience que je voulais partager avec vous. N’oubliez pas, demain je refais une vidéo, ce sera super intéressant, soyez au rendez-vous. Merci de m’avoir écouté encore une fois, je vous dis à très bientôt, bonne soirée ! On est en plein été, il faisait 40°C dans la journée, là on a presque l’impression que c’est doux, il fait plus que 30° et je vais pratiquer un vrai exercice de méditation de pleine conscience guidée par cette fraîcheur… Il est  pratiquement 22h, donc bonne nuit à tous. Je serai ravi de vous reparler à nouveau demain. Au revoir mes amis!

PS: N’oubliez pas que j’organise des séjours de yoga et de méditation plusieurs fois l’an… que vous soyez novice ou que vous ayiez déjà pratiqué la méditation à Lyon avec moi-même ou un autre professeur, ou encore que vous ayiez pratiqué une retraite de méditation vipassana, vous êtes bienvenus!