Vaincre ses peurs pour surmonter ses difficultés

Aujourd’hui je voulais vous parler de comment vaincre ses peurs, en tout cas comment s’y attarder pour nous amener à y réfléchir, d’où ça peut venir.

Aller à la racine

Quand je parle de problèmes, je parle des petits tracas de la vie. Par exemple le manque de confiance en soi, les complexes, des défauts, des petites choses que l’on n’aime pas trop voir chez soi…  On est dépendant de ce genre de choses, on le sait parfois et pourtant nous avons du mal à en sortir.

Comment on peut s’y prendre ? Effectivement il s’agit plus de comprendre le sens que peuvent avoir les choses.

  • Le problème de la nourriture et la peur

Prenons pour exemple la nourriture. On ne se questionne pas toujours sur le rôle que joue la nourriture: mettre le couvercle sur les émotions, les peurs. Parce que finalement quand on remonte à la racine de toutes les émotions, c’est bien la peur que l’on trouve non? Il s’agira donc de vaincre ses peurs.

Pour couvrir cette peur, on mange, comme si on avait besoin de se rassurer, se sentir exister comme ça. Manger permet de « couvrir » nos peurs: d’une certaine manière cela a une fonction positive… En effet, cela nous permet finalement de composer avec nos émotions lorsque l’on a du mal à faire  face… Mais la contrepartie, c’est prendre du poids ou influer négativement sur notre santé de toutes façons. Quand on a pris conscience du lien de la nourriture avec nos émotions, on peut décider d’établir un rapport différent avec nos émotions. 

  • Combler le vide

On va trouver comme une espèce d’exutoire. Alors ça peut être téléphoner à des amis, ça peut être aussi téléphoner à des amis, de manière compulsive tous les soirs on passe des heures au téléphone, faut toujours avoir quelqu’un à qui parler pour combler une espèce de vide.

Etablir un rapport différent avec la vie

Il s’agit d’identifier quel rôle jouent les choses et voir comment on peut trouver une solution, un substitut ou mieux, établir un rapport différent avec la vie, parce qu’au niveau des émotions, on peut les accueillir, qu’elles soient positives ou négatives. Mais notre problème est bien là, c’est que justement, on sépare les choses.

  • La non-séparation

Nous avons une habitude qui est que certaines choses méritent notre attention tandis que l’on en rejette d’autres.

J’entendais récemment et c’est assez juste puisque les mots ont une importance pour nous, on pourrait plutôt que de dire émotion négative ou positive, on pourrait dire de prime abord agréable ou désagréable.

D’ailleurs je m’exprime souvent en ces termes. Mais les émotions, on peut toutes les vivre à part égale et les inviter dans notre demeure sans faire de différence entre les unes ou les autres. De la même façon qu’on inviterait des amis chez nous sans savoir précisément qui serait convié: tout le monde est bienvenu !

  • Aimer ses émotions

A ce sujet, il y a une vidéo que j’avais faite là-dessus sur la manière d’aimer ses émotions, vous pouvez revoir ça.

Prenons un autre exemple. Imaginons que vous soyez timide, que vous ayez peur d’aller vers les autres. Que se passe-t-il ?… Vous vous maintenez à l’écart, pour ne pas vous exposer parce que vous avez peut être peur de ne pas être aimé…  Et plutôt que de risquer un rejet, vous évitez d’engager la relation… Ici, le fait de ne pas vaincre ses peurs,  cette distance que vous prenez, vous le payez cher parce que vous vivez dans la solitude.

Alors comment faire pour vous protéger et aller vers les autres ? Il faut se questionner et se trouver une solution, vous trouvez votre solution parce qu’il n’y en a pas qu’une.

Questionnez vous: existe-t-il une solution pour que vous puissiez aller vers les autres et en même temps vous sentir en sécurité.

Et là, essayez de trouver une réponse. Et si vous avez du mal, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un coach professionnel. Que ce soit avec moi ou d’autres personnes. Moi je sais que j’en prend pas beaucoup à la fois donc il se peut que je ne sois pas disponible de suite, mais faites vous coacher, c’est vraiment fait pour ça, pour vous aider à dépasser certaines petites choses et pouvoir trouver des solutions à ce petit genre de tracas. Pour vaincre ses peurs, un accompagnement par unn professionnel vous permet très souvent d’avancer notablement.

Coaching de vie avec François