Comment concilier vie ordinaire et spiritualité? – mindfulness lyon

Abonnement immédiat à Chaîne YouTube.

PARTAGEZ SVP!
LIBEREZ-VOUS DU STRESS grâce à la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ?
Accès GRATUIT et IMMEDIAT ici  ►►►  http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus

Une vie équilibrée

Bonjour mes amis, François, expert de yoga et méditation.

La question d’aujourd’hui c’est comment concilier une vie ordinaire, comme tout le monde, et une vie spirituelle ?

Parfois on se sent tiraillé avec ça, parce qu’on n’y arrive pas bien, tout simplement, et puis parfois, surtout, on est trop exigeant avec soi même, on voudrait trop en faire, moyennant quoi, on ne met pas grand-chose en route, on finit par ne rien faire et se consacrer qu’à cette vie ordinaire.

Se retirer du monde?

Il ne s’agit pas, je tiens à le préciser, de se retirer dans un endroit loin du monde comme un ascète, on n’a pas besoin de ça du tout pour progresser spirituellement. Non seulement on n’a pas besoin de ça, mais c’est une situation adaptée peut-être pour certaines personnes qui ont déjà parcouru un long chemin mais pour la plupart d’entre nous, ce serait non pas contre productif mais ce serait néfaste de faire comme ça, donc on n’a pas besoin de faire ça.

Alors à l’inverse, si on se consacrait uniquement à une vie ordinaire sans faire de place à la vie spirituelle, on ne pourrait pas avoir une vie équilibré non plus, parce qu’on a besoin finalement de fonctionner de manière harmonieuse et pour ça on a besoin de s’occuper de toutes les composantes de notre être, à savoir le physique, le mental, l’émotionnel, le spirituel et quand on s’occupe de sa vie spirituelle et qu’on développe cette dimension spirituelle de notre être, eh bien tous les plans de notre être se trouvent fonctionner bien mieux, que ce soit sur les plans émotionnel, mental, ou même de la santé physique.

Donc on a besoin, vraiment, pour avoir une vie équilibrée, de s’occuper aussi, de laisser une petite place à une vie spirituelle.

Quand on a bien avancé dans la démarche, cette vie spirituelle se trouve intégrée dans la vie au sens large, c’est-à-dire que c’est quelque chose qui est intégré de manière permanente dans sa vie, quoique l’on fasse.

Combien de temps investir pour son âme?

Mais avant d’arriver à ce stade là, on a besoin de consacrer formellement ne serait-ce qu’un quart d’heure ou une demi heure par jour.

Si on parle d’un quart d’heure par jour, regardez, sur 24 heures, ça fait quoi ? Ça fait 0,25 sur 24. Si vous traduisez cette fraction en pourcentage, ça ne fait même pas 1% du temps, ou à peine 1% du temps, c’est rien du tout.

Donc si on consacre maintenant 100% de sa vie pour une vie mondaine, matérielle, une vie complètement ordinaire, sans s’occuper du tout de sa vie spirituelle, c’est un peu dommage, est-ce qu’on peut pas raisonnablement garder 99% du temps pour cette vie et puis consacrer ne serait-ce qu’un pour cent du temps pour être un peu face à soi même et puis se ressourcer, être en connexion avec son être profond, avec cette dimension spirituelle.

Comprendre ce que nous sommes

Bien souvent, on a tendance à considérer que finalement, on a un corps physique, avec un esprit, qui, une fois que le corps physique ne serait plus là, cet esprit serait mort, en quelque sorte, pour beaucoup d’entre nous on le conçoit comme ça. Donc on considère qu’on est un corps physique avec un esprit alors qu’en réalité on est un esprit avec un corps physique avant tout.

Avant tout, nous sommes esprit. On a besoin de s’occuper de notre être véritable, de cette dimension spirituelle et profonde qui fait partie plus que toute autre chose de notre être.

Comment organiser sa pratique?

Donc un quart d’heure par jour. Que faire pendant ce temps ? Il y a maintes possibilités de faire une pratique. Si vous êtes intéressé par ça et que vous n’avez pas encore engagé une pratique vous pouvez vous rapprocher de moi personnellement si vous êtes trop loin géographiquement, vous serez peut être plus à l’aise de vous rapprocher de quelqu’un physiquement qui localement enseigne le yoga au sens large et pas seulement des mouvements et postures, mais qui aussi transmet toute cette dimension du yoga qui est spirituelle pour vous aider à entamer une pratique qui vous soit adaptée, parce que c’est important, il faut trouver une pratique qui vous soit adaptée.

Alors très basiquement, en attendant, ce que vous pouvez faire, c’est faire ce travail, c’est-à-dire de lister toutes les activités qui sont les vôtres au quotidien. Au fur et à mesure que vous faites quelque chose vous le notez. Vous faites ça pendant 2-3 jours, vous notez absolument tout ce que vous faites.

Et à un moment donné la pratique que vous pouvez faire, c’est vous arrêter sur chaque chose que vous faites, chaque personne que vous avez rencontré et avec qui vous avez partagé quelque chose et vous vous posez simplement la question : le fait d’avoir pratiqué telle activité ou d’avoir partagé telle chose avec une personne, est-ce que c’est quelque chose qui est plutôt de nature à me tirer vers le haut ou à m’élever spirituellement ou est-ce qu’au contraire ça peut être quelque chose qui me plombe et qui finalement va pas me faire avancer spirituellement, au contraire va être un frein.

Installer de nouvelles habitudes

On peut faire un point comme ça et sur certaines activités qui pourraient être, disons, pas productives du tout voire néfastes, vous pouvez décider de faire ces activités de manière un peu moins fréquentes dans un premier temps, c’est pas toujours facile de changer ses habitudes de but en blanc mais un petit peu moins, voire si vous vous sentez capable, de mettre de côté complètement, d’abandonner ces activités, ce sera déjà un grand premier pas, et ça vous amènera aussi à voir des choses devant vous, à voir aussi comment vous pouvez fonctionner intérieurement parce que nécessairement, si vous abandonnez certaines habitudes, ça va susciter en vous des mouvements émotionnels, des pensées, vous allez avoir un spectacle qui va se présenter devant vous, qui va vous amener à voir comment fonctionner, qu’est-ce qu’il se passe dans telle ou telle situation, ce sera intéressant et ça fait partie aussi de l’expérience.

Faites-vous guider

En tout cas faites vous guider si vous êtes débutant, et raisonnez vous si vous ne pensez pas avoir le temps en vous rendez compte qu’on peut consacrer raisonnablement 1 ou 2% de son temps à sa vie spirituelle.

J’espère que vous avez aimé cette vidéo, si c’est le cas, cliquez sur J’aime, abonnez-vous si ce n’est pas fait.

A bientôt pour une prochaine vidéo, au revoir mes amis !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *