Yoga et relations humaines:  » l’écoute! » par François Yogesh Lyon

Pré-inscriptions immédiates  et sur demande aux conférences de présentation du cycle de formation ici (quel que soit votre lieu de résidence): « 2 mois pour 1 vie nouvelle »

Pour retrouver les vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant à la  Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Formation de méditants partout en France; renseignements ici: « 2 mois pour 1 vie nouvelle »

L’écoute

Bonjour mes amis, François, expert de méditation et de yoga à Lyon.

Je voulais donc vous parler aujourd’hui de quelque chose qui touche aux relations entre nous, entre êtres humains, où parfois tout ne se passe pas au mieux, comme on le souhaiterait, on a l’impression de ne pas être vraiment compris, pas être respecté, on aimerait être plus écouté, peut être plus aimé en fin de compte, plus pris en considération et avoir ce sentiment que celui que l’on a en face de soi, que ce soit dans le domaine privé ou professionnel, puisse nous écouter un peu plus.

Un méditant authentique sait écouter

Au final, un méditant est un observateur et pourtant je remarque invariablement que beaucoup  pratiquants de yoga, que ce soit à Lyon ou n’importe où ailleurs, sont très nombreux à ne pas écouter, à être vraiment très peu enclins à ce réflexe d’écouter.

Soit on n’écoute pas du tout, soit très peu, soit on pense à ce qu’on a envie de dire soi même, ce qui fait qu’on donne l’impression d’écouter, mais en réalité on n’est pas en train d’écouter et on pense déjà ce qu’on a besoin de dire ensuite, d’ailleurs parfois je m’amuse un peu parce que dans certaines circonstances je demande aux gens « qu’est ce que je viens de dire ? » et je vois la personne incapable de reformuler ce que je viens de dire, alors que la personne faisait mine d’écouter. Mais elle était déjà dans son monde et en fait, elle a complètement zappé ce que j’étais en train de dire.
D’ailleurs, à son plus grand étonnement, la personne se rend compte qu’elle n’a absolument rien écouté, c’est assez rigolo… Evidemment on est loin du chemin du yoga et si l’on « fait » sa séance hebdomadaire de yoga, voir quotidienne, il convient de réfléchir quel sens nous donnons à cette pratique du yoga. 

L’écoute active et le silence intérieur

Si l’on prétend « faire » du yoga une pratique spirituelle, il convient de savoir pratiquer le silence et en particulier le silence intérieur, celui qui permet de pratique l’écoute active, celui qui permet de prendre vraiment en compte la présence d’autrui.

Bref, il y a simplement une première catégorie de personnes qui sont tellement tournées vers elles-mêmes, qui ont tellement peu d’intérêt pour autrui qu’évidemment, on ne voit pas l’intérêt d’écouter… Ces personnes sont dans la domination, dans le fait de ramener les choses à elles-mêmes, là évidemment c’est normal que de telles personnes n’écoutent pas et on est très loin de ce que devrait être un pratiquant de yoga.
Soit, à moindre degré, on a envie de délivrer son message, mais on reste assez omnibulé par ça et donc on sait qu’il faut écouter, qu’il faut respecter un peu, on est un minimum éduqué, mais on n’écoute pas toujours jusqu’au bout et bien souvent, avant même que la personne ait pu terminer son propos, on l’aura coupée, et on ne s’en rend pas compte parce que c’est une habitude qu’on a pris tout simplement, on laisse pas les gens finir de s’exprimer.
Et du coup on reformule encore moins ce qu’elles ont dit pour s’assurer qu’on les a compris, c’est très rare les gens qui ont cette habitude de reformuler ce que son interlocuteur leur a dit pour s’assurer qu’on a bien compris ce qu’on nous a dit.
Déjà on est incapable de le faire si on n’écoute pas vraiment, on ne peut pas reformuler quelque chose qu’on n’a pas retenu, pour lequel on n’a pas porté une écoute suffisante, c’est impossible.

La peur, encore et toujours…

Parfois on n’écoute pas non plus parce qu’inconsciemment, on a peur de se faire dominer, on a peur d’être en état d’infériorité si on ne s’exprime pas assez, bref, on a peur de ne pas être aimé, pas considéré à sa juste valeur ou en tout cas comme on le souhaiterait.

En réalité, c’est pas vraiment une force de s’exprimer, de parler au dessus d’autrui, de ne pas écouter, de parler plus que la moyenne, plus que son interlocuteur. C’est, au contraire, une faiblesse…
Parce que ça traduit une peur de ne pas pouvoir s’affirmer suffisamment, on se sent vulnérable, on a peur de laisser de l’espace à l’autre, on a l’impression qu’il va nous envahir, nous dominer.

Une faiblesse qui se révèle

Ça traduit plus une faiblesse, le fait d’être un peu comme ça, dans cette attitude dominante, de vouloir parler par-dessus l’autre, vouloir imposer sa parole, ça traduit plus une faiblesse.

Il est important de développer notre pratique de la méditation au quotidien dans nos relations à autrui, notre manière de communiquer, de reconnaître nos habitudes, de prendre conscience de si l’on écoute ou pas… Le yoga c’est aussi cela.

Comment faire?

Alors nous, à notre niveau, comment faire pour être plus écouté ? Tout simplement, il faut donner de l’importance à l’autre, le rassurer par rapport a ses peurs, lui permettre de s’exprimer et l’écouter attentivement, retenir tout ses propos, pratiquement mot pour mot je dirais, pour être capable ensuite de reformuler ce qu’on a compris.

Et si vous faites ça, naturellement la personne va se sentir prise en considération, comprise, écoutée, aimée, rassurée, elle n’aura pas peur de vous écouter à son tour.

Essayez ça, vous allez voir, ça fait toute la différence ! Si vous pouvez appliquer ça, même si là j’aurais passé 5-6 minutes c’est court.

Vous avez vu d’ailleurs il y a peu, j’ai proposé un stage sur améliorer sa communication et développer son intelligence émotionnelle. Intéressez vous à tout ça.
Là quand j’ai proposé un stage c’est sur un weekend, vous voyez on en parle 5 minutes, mais si j’en parle en détail, si je fais des démonstrations, si je vous mets en situation de vous entrainer pour vous approprier tout ça, ça peut faire une différence énorme dans votre vie, vous n’imaginez même pas. Je pense qu’en déjà 5-6 minutes, vous pouvez ressentir que vous avez déjà des petits clés, imaginez si on passe une vingtaine d’heures à travailler sur ces choses.

En tout cas essayez de vous regarder, de vous observer vous-même pour voir si vous écoutez vraiment, si régulièrement vous êtes capables de laisser les personnes s’exprimer jusqu’au bout de leur propos sans leur couper la parole, et, ce serait la cerise sur le gâteau, d’être capable de tout retenir et de reformuler, voire même encore mieux, lui demander s’il y a autre chose, pour lui permettre d’aller encore plus loin dans sa liberté de s’exprimer.
Vous verrez ensuite de votre côté que vous n’aurez aucune difficulté à vous exprimer, la personne sera totalement rassurée et ouverte pour vous écouter.

Voilà la clé pour être écouté, c’est déjà vous-même, commencez par écouter, montrer l’exemple.

J’espère que ça vous a plu ! Si c’est le cas, cliquez sur J’aime et abonnez-vous à la chaine si ce n’est pas encore fait.

A bientôt mes amis, au revoir !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *