Yoga – « se pourrir la vie, mode d’emploi » François Lyon

Pour retrouver les vidéos les plus récentes, abonnez-vous dès maintenant à la  Chaîne YouTube.

Accès IMMEDIAT et GRATUIT à
▼ la méthode de méditation « ICI et MAINTENANT » ▼
======================================
ici: http://yoga-meditation.tv/meditation-bonus
======================================

Bonjour mes amis !

Je voulais vous faire une vidéo pour vous partager un moment de vie que je viens de connaitre, là, maintenant, c’est-à-dire que j’ai reçu un email concernant une plainte de quelqu’un qui n’est pas content parce qu’il a reçu un tract dans sa boite aux lettres alors que sur sa boite il a mis un sticker Stop Pub. Je précise qu’il s’agit d’un tract pour faire la publicité de l’association de yoga située à Lyon.

Alors bien sûr, la personne m’envoie une plainte anonyme, évidemment, bien sûr…
Et me dit « la prochaine fois que je recevrai cette publicité de yoga je transmettrai l’information sur le site dédié du portail de la Mairie de Lyon », vous ne pouvez pas savoir à quel point je suis envahi d’un effroi absolu.
Ça me fait rire, franchement.

Tout ça pourquoi ? Pour vous dire que souvent, on fait d’une puce une montagne. C’est-à-dire que si ça c’est un problème pour quelqu’un au point qu’il prenne le temps de rédiger un mail. Sachez que certains m’ont même envoyé des courriers pour ça. J’ai du recevoir 3 ou 4 courriers de personnes qui m’insultent, me renvoient le tract avec des annotations dessus.

J’ai tendance à dire que quand on a que ça comme problème, on n’a pas de problèmes.
Et effectivement, je pense que c’est ça, c’est qu’on n’a pas de problèmes.

Finalement, pour certains d’entre nous, quand on s’attarde vraiment sur trop de petites choses, on s’embarrasse l’esprit de toutes sortes de négativités pour un oui ou un non, pour des choses qui n’en valent pas la peine, on est nombreux comme ça, j’ai tendance à dire que dans cette situation, oui, notre problème c’est précisément qu’on n’en a pas.

Je vous encourage à regarder à nouveau cette vidéo que j’avais faite sur le contentement, pour prendre conscience aussi de toutes les conditions qui sont réunies dans notre vie et qui font qu’on pourrait avoir un peu plus de gratitude envers la vie, envers tout ce qu’elle peut nous apporter, j’explique souvent à Lyon dans mon cours de yoga à quel point il est important de commencer par de petites choses comme celles-ci.

En réalité, tout est bien, tout ce qui se passe dans notre vie est bien. C’est bien, à part peut être des choses très extrêmes, on a la possibilité de retirer des choses extrêmement positives même de situations difficiles voire très difficiles.

Mais tout ça c’est une attitude d’esprit. Il faut savoir distinguer ce qui est profitable pour notre esprit de ce qui ne l’est pas.

Tant qu’on est dans cette incapacité de reconnaitre que notre bonheur ou notre souffrance résident dans l’esprit lui-même, dans notre attitude d’esprit, eh bien c’est impossible de s’établir dans un bonheur à peu près stable, je ne dis pas le bonheur stable de quelqu’un qui a atteint l’état de sainteté comme le Bouddha, Jésus Christ, etc…mais déjà sur le plan humain, arriver à une espèce de plénitude, ou une constance, comme ça, où pratiquement la plupart du temps on est heureux: cela tient juste  à une attitude d’esprit et avoir une telle attitude d’esprit cela tient juste au fait d’installer une habitude.

Pour cheminer vers le yoga, il suffit de commencer simplement par changer nos habitudes.

Vous voyez, merci à cette personne qui a envoyé cet email ! Si, par le plus grand des miracles elle regardait cette vidéo, je m’adresse à toi, merci du fond du cœur, vraiment, parce que ça me permet de faire quelque chose de positif grâce à toi, de délivrer un message positif.

Au passage si ça peut te servir, super ! Peut être que finalement tu vas te dire « merde le tract il est où maintenant je l’ai jeté, finalement j’irai bien voir ce gars là et pratiquer du yoga avec lui parce que ça a l’air pas mal ».

Parce que sachez que ça m’est arrivé aussi d’avoir des élèves qui m’ont dit « c’est vrai que sur ma boite aux lettres j’ai le sticker Stop Pub et j’avais la pub, d’habitude je suis pas très content de voir des pubs alors que j’ai le sticker mais là j’étais bien content de voir cette pub parce que justement je cherchais quelque chose dans le quartier, je ne savais pas que ça existait, je suis venu te voir et ça a quand même changé ma vie ».

Il ne faut jamais être totalement fermé et de temps en temps ça peut nous servir d’avoir aussi l’esprit un peu plus ouvert.

A bientôt pour une autre vidéo mes amis, au revoir !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *